Mort du petit Kaylan :

Le ti père mis en examen


Publié / Actualisé
Suite à la mort de Kaylan le 6 février dernier, le beau-père du garçon a été mis en examen ce mardi 25 février 2014. L'autopsie du bébé âgé de 23 mois a révélé "la présence de multiples lésions évocatrices de secousses et de maltraitance par un tiers." Laurent Zuchowicz, procureur de la république, a indiqué dans un communiqué que le ti père de la victime a "très rapidement reconnu avoir commis des violences sur Kaylan", expliquant "que l'enfant contrariait la relation amoureuse qu'il souhaitait avoir avec sa mère." Une information judiciaire a été ouverte ce mardi. L'homme est accusé de violences habituelles sur mineur de moins de 15 ans ayant entraîné la mort sans intention de la donner. Placé en détention provisoire, le suspect encourt une peine de 30 ans de réclusion criminelle.
Suite à la mort de Kaylan le 6 février dernier, le beau-père du garçon a été mis en examen ce mardi 25 février 2014. L'autopsie du bébé âgé de 23 mois a révélé "la présence de multiples lésions évocatrices de secousses et de maltraitance par un tiers." Laurent Zuchowicz, procureur de la république, a indiqué dans un communiqué que le ti père de la victime a "très rapidement reconnu avoir commis des violences sur Kaylan", expliquant "que l'enfant contrariait la relation amoureuse qu'il souhaitait avoir avec sa mère." Une information judiciaire a été ouverte ce mardi. L'homme est accusé de violences habituelles sur mineur de moins de 15 ans ayant entraîné la mort sans intention de la donner. Placé en détention provisoire, le suspect encourt une peine de 30 ans de réclusion criminelle.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !