Une trentaine de pharmacies mobilisées :

Diabète : une vaste opération de dépistage lancée dans l'Est


Publié / Actualisé
L'Agence régionale de santé et l'URPS pharmaciens lancent une grande campagne de dépistage du diabète dans l'Est de La Réunion, région particulièrement touchée par la maladie. Dans les prochains mois, 1000 tests gratuits seront effectués dans les 34 pharmacies participant à l'opération, de Sainte-Suzanne à Sainte-Rose, en passant par Salazie et la Plaine-des-Palmistes. Le diabète touche 60 000 personnes à La Réunion et de nombreuses personnes ignorent leur statut glycémique.
L'Agence régionale de santé et l'URPS pharmaciens lancent une grande campagne de dépistage du diabète dans l'Est de La Réunion, région particulièrement touchée par la maladie. Dans les prochains mois, 1000 tests gratuits seront effectués dans les 34 pharmacies participant à l'opération, de Sainte-Suzanne à Sainte-Rose, en passant par Salazie et la Plaine-des-Palmistes. Le diabète touche 60 000 personnes à La Réunion et de nombreuses personnes ignorent leur statut glycémique.

Cette vaste campagne de dépistage est une opération expérimentale menée dans l’Est de l’île et pilotée par l’union régionale des pharmaciens. "Cette action témoigne de la volonté des pharmaciens de jouer pleinement leur rôle de professionnels de santé de premier recours, facilement accessibles sans rendez-vous, en s’impliquant fortement dans une action de prévention ambitieuse", souligne ainsi l’URPS pharmaciens.

Plusieurs objectifs sont poursuivis : détecter le diabète le plus tôt possible avant l’apparition des symptômes, mais aussi permettre aux patients repérés "d’intégrer le parcours de santé pour retarder au maximum la survenue des complications de la maladie". Le public visé, ce sont des personnes âgées de plus de 40 ans qui consultent rarement (dernière glycémie ou prise de sang datant de plus d'un an).

Sur une période de 6 à 9 mois, 1000 tests sont ainsi prévus dans 34 pharmacies devant assurer chacune 30 tests en moyenne. Le but est de permettre de repérer entre 50 et 100 personnes potentiellement diabétiques. Les personnes souhaitant faire le test de dépistage seront reçues par le pharmacien dans l’espace de confidentialité. Elles seront invitées à signer un consentement visant à les informer clairement et à valider leur participation à l'expérimentation.

Cette campagne est menée de concert avec les URPS médecins et infirmiers pour viser la meilleure efficience possible sur le territoire " pilote " de l'Est de l'île. Si elle s'avère concluante elle pourrait être étendue aux autres territoires de La Réunion.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !