Entreprises :

Création d'un nouveau poste "en appui au secteur économique" à la préfecture


Publié / Actualisé
Le ministère des Outre-mer ainsi que celui de l'Économie, du redressement productif et du numérique, ont permis le recrutement de commissaires à la vie des entreprises et au développement productif dans chacun des 5 départements d'Outre-mer. À La Réunion, le poste sera occupé par Vincent Launay, 43 ans. Sa mission sera d'être "une véritable interface entre les entreprises en difficulté et les services de l'État", indique la préfecture.
Le ministère des Outre-mer ainsi que celui de l'Économie, du redressement productif et du numérique, ont permis le recrutement de commissaires à la vie des entreprises et au développement productif dans chacun des 5 départements d'Outre-mer. À La Réunion, le poste sera occupé par Vincent Launay, 43 ans. Sa mission sera d'être "une véritable interface entre les entreprises en difficulté et les services de l'État", indique la préfecture.

À La Réunion, placé auprès du SGAR (secrétaire général aux affaires régionales), Vincent Launay aura plus particulièrement "à traiter la question des dettes sociales et fiscales dues par les entreprises, qui fragilise l’économie locale et obère les conditions optimales de reprise de l’activité", explique la préfecture dans un communiqué.

Présent sur le territoire depuis une dizaine d’années, Vincent Launay "connaît bien le tissu économique local et a eu, à divers niveaux, à exercer des responsabilités auprès des chefs d’entreprises, des partenaires sociaux ainsi qu’auprès des organisations régionales". Sa mission sera d’être "une véritable interface entre les entreprises en difficulté et les services de l’État" et son objectif sera de "permettre aux entreprises de retrouver les conditions économiques indispensables et nécessaires au rôle qu’elles doivent jouer dans le développement de notre territoire et dans la prise en compte des aspirations de sa population en matière d’emploi".

   

1 Commentaire(s)

Eveil citoyen 974, Posté
On ne pourrait avoir plusieurs personnes qui serviraient d'interface entre les administrations locales et les usagers des services publics pour traiter les graves dysfonctionnements qui perdurent....