MENU

Opération "Nos reins, parlons en !" :

Trois jours pour faire avancer les choses


Posté par
Pour la première fois dans l'île, l' Association utilisation rein artificiel Réunion (AURAR), le plus important opérateur de dialyse à La Réunion, organise trois journées dédiées aux reins, intitulées "Nos reins, parlons-en !". Jusqu'au dimanche 22 juin 2014, les Réunionnais pourront échanger avec les professionnels des maladies rénales. "La population réunionnaise est concerné par ces maladies, 1 400 personnes sont dialysées et on dénombre 400 insuffisants rénaux greffés", explique Marie Won Fah Hin, la directrice générale de l'AURAR. L'Aurar espère, "faire avancer les échanges, la prévention et la prise en charge des patients". À La Réunion, près de 400 personnes sont en attente d'une greffe. "Nous ne réalisons que 20 à 30 greffes chaque année. Nous avons à progresser sur ce thème-là", précise-t-elle. (photo D.R.)
Pour la première fois dans l'île, l' Association utilisation rein artificiel Réunion (AURAR), le plus important opérateur de dialyse à La Réunion, organise trois journées dédiées aux reins, intitulées "Nos reins, parlons-en !". Jusqu'au dimanche 22 juin 2014, les Réunionnais pourront échanger avec les professionnels des maladies rénales. "La population réunionnaise est concerné par ces maladies, 1 400 personnes sont dialysées et on dénombre 400 insuffisants rénaux greffés", explique Marie Won Fah Hin, la directrice générale de l'AURAR. L'Aurar espère, "faire avancer les échanges, la prévention et la prise en charge des patients". À La Réunion, près de 400 personnes sont en attente d'une greffe. "Nous ne réalisons que 20 à 30 greffes chaque année. Nous avons à progresser sur ce thème-là", précise-t-elle. (photo D.R.)

Ce jeudi 19 juin 2014, des experts venus de toute la zone océan Indien et de métropole, se sont réunis lors du premier Congrès de néphrologie océan Indien. Ils ont débattu de la prise en charge globale autour des maladies rénales. L'opérateur de dialyse souhaite également mobiliser leurs patients dans cette action. La prévention des maladies rénales et la prise en charge des patients "sont aujourd’hui des priorités", précise l'AURAR.

La journée du vendredi 20 juin sera consacrée au grand public, avec deux événements parallèles. De 9 heures à 16 heures, une grande opération de sensibilisation est organisée sur le marché de Saint-Paul par l’Agence de biomédecine, en partenariat avec l’Aurar, dont l’équipe d’infirmiers proposera un dépistage. Médecins et infirmiers informeront le public sur la greffe et le don d’organes. L’objectif étant de sensibiliser au moins 3 500 personnes et de réaliser 150 dépistages. Les patients dialysés ou greffés pourront également rencontrer Sylvie Mercier, présidente de Renaloo. Cette association œuvre auprès des malades, des soignants et des pouvoirs publics pour l’amélioration de la prise en charge et de la qualité de vie des malades. Marie-Rose Won Fah Hin et le docteur Fen Chong, néphrologue et co-fondateur de l'Aurar, participeront également à cet échange pour collecter les besoins des dialysés ou greffés, afin de continuer à faire évoluer leur prise en charge.

Le dimanche 22 juin viendra clôturer l’événement, avec une journée de festivités organisée par l’Aurar à l’occasion de la Journée nationale sur le don d’organes et la greffe, et de reconnaissance aux donneurs. Cette manifestation sera rythmée par de nombreuses animations sportives, récréatives et musicales. Plus de 1 200 personnes sont attendues entre 9 heures et 17 heures au Croc-Parc de l’Etang-Salé.

www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !