Unité-SGP-FO satisfait de sa rencontre avec le ministère de l'Intérieur :

Police : Le système de mutation devrait changer en 2015


Publié / Actualisé
En marge de la visite de Bernard Cazeneuve à La Réunion, le syndicat Unité-SGP-FO a rencontré ce vendredi 20 juin 2014 Jean-Marc Falcone, le nouveau directeur général de la police nationale, et Jean-Paul Pecquet, conseiller police du ministre de l'Intérieur. "On a senti une réelle volonté de faire avancer les dossiers de La Réunion", indique Gilles Clain, représentant de l'organisation syndicale policière. Principal motif de satisfaction : le système de mutation des fonctionnaires de police ultramarins, mis en cause depuis plusieurs années, pourrait changer "dès l'année prochaine." C'est en tout cas ce qui a été annoncé par la direction générale de la police nationale et le cabinet du ministère de la place Beauvau.
En marge de la visite de Bernard Cazeneuve à La Réunion, le syndicat Unité-SGP-FO a rencontré ce vendredi 20 juin 2014 Jean-Marc Falcone, le nouveau directeur général de la police nationale, et Jean-Paul Pecquet, conseiller police du ministre de l'Intérieur. "On a senti une réelle volonté de faire avancer les dossiers de La Réunion", indique Gilles Clain, représentant de l'organisation syndicale policière. Principal motif de satisfaction : le système de mutation des fonctionnaires de police ultramarins, mis en cause depuis plusieurs années, pourrait changer "dès l'année prochaine." C'est en tout cas ce qui a été annoncé par la direction générale de la police nationale et le cabinet du ministère de la place Beauvau.

Autre grande préoccupation du syndicat, Unité-SGP-FO a également présenté à Jean-Marc Falcone et Jean-Paul Pecquet le manque de fonctionnaires de police à La Réunion. "Nous avons réitéré l’urgence de remettre à flot nos effectifs. Il manque à minima 100 personnes pour offrir un service de qualité", précise Gilles Clain.

La création d’une compagnie départementale d’intervention à Saint-Pierre a également été demandée. D’autre part, la construction d’un commissariat à Saint-André a bien été confirmée par le cabinet du ministère et la direction générale de la police nationale. "Nous leur avons demandé de ne pas oublier nos collègues du Port qui attendent un commissariat neuf qui doit être bâti dans les anciens locaux de la gendarmerie", précise le représentant syndical.

La gestion des ressources humaines a également été abordée par le syndicat Unité-SGP-FO devant Jean-Marc Falcone et Jean-Paul Pecquet. La DGPN et le cabinet de ministère de l’Intérieur ont promis de se pencher sur le manque de postes offerts à l’avancement à La Réunion et la charge de travail de plus en plus lourde pour les fonctionnaires de police. Cette situation est particulièrement urgente pour les officiers de police judiciaire. "Nos collègues OPJ doivent gérer au minimum une centaine de dossiers importants. Le service n’arrive même plus à recruter tant les charges sont lourdes", explique Gilles Clain.

Les doléances du syndicat Unité-SGP-FO ont bien été entendues par le directeur général de la police nationale et le conseiller police de Bernard Cazeneuve. "C’est une rencontre positive pour nous. Nous avons senti une vraie volonté. Maintenant, il faut attendre les résultats", précise le syndicat policier. Les premières annonces sont donc attendues dès 2015 avec le changement du système de mutation.

www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !

Illustration : Kwa Films

Kwa Films

37 reportage(s)