Santé :

Lutte contre l'obésité - Nouvelle dynamique de soins à la clinique Oméga


Publié / Actualisé
Spécialisée dans la lutte contre l'obésité à La Réunion, la clinique Oméga passe le cap des sept ans avec de nouvelles ambitions, portées par des admissions en hausse et un accent mis sur la problématique "nutrition". "La clinique Oméga prend en charge en moyenne chaque jour 40 personnes, soit le double de 2012. Au cours du premier semestre, 434 nouveaux patients ont été admis, contre 501 sur l'ensemble de l'année 2013. Près de 2500 hospitalisations ont été réalisées depuis sa création", indique la clinique Oméga dans un communiqué.
Spécialisée dans la lutte contre l'obésité à La Réunion, la clinique Oméga passe le cap des sept ans avec de nouvelles ambitions, portées par des admissions en hausse et un accent mis sur la problématique "nutrition". "La clinique Oméga prend en charge en moyenne chaque jour 40 personnes, soit le double de 2012. Au cours du premier semestre, 434 nouveaux patients ont été admis, contre 501 sur l'ensemble de l'année 2013. Près de 2500 hospitalisations ont été réalisées depuis sa création", indique la clinique Oméga dans un communiqué.

Fragilisée financièrement du fait de coûts de fonctionnement supérieur à ses tarifs, c’est en 2013 que la clinique Oméga a entamé sa remise en forme. L’établissement de soins qui proposait jusqu’alors un accompagnement pluri-disciplinaire (médicale, sociale, sociétale et psychologique) en hospitalisation complète, privilégie désormais uniquement l’hospitalisation de jour. Les patients peuvent être accueillis en nombre plus conséquent.

La clinique Oméga a souhaité élargir son champ de compétences et répondre à la problématique nutrition pour les maladies métaboliques et pour l’insuffisance rénale. Cette nouvelle dynamique de soin a permis un renforcement de l’équipe médicale et paramédicale avec 12 nouveaux professionnels de santé. La clinique a pu ainsi améliorer ses parcours de soins à la carte, adapté aux besoins de chaque patient. Une éducation thérapeutique de la nutrition a été prédéfinie pour être en adéquation avec chaque pathologie.

Avec l’élargissement de son champ d’intervention à la nutrition, la clinique souhaite "toucher d’autres publics fragilisés par une alimentation inadaptée à leur pathologie ou aux autres conséquences d’un traitement médical. L’établissement souhaite développer des parcours spécifiques pour les patientes souffrant d’un cancer du sein ou étant stériles à cause d'une surcharge pondérale sévère", rapporte le communiqué.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !