Huit classes de l'établissement concernées :

Amiante : nouveau débrayage à l'école catholique de Sainte-Clotilde


Publié / Actualisé
Ce mardi matin 2 septembre 2014, huit enseignants de l'école catholique de Sainte-Clotilde ont de nouveau débrayé, n'ayant toujours pas de garantie concernant l'absence d'amiante dans leurs salles de classe. Ils demandent que des analyses soient effectuées ou que l'administration leur fournisse un document officiel leur certifiant que les salles sont sans danger. "Nous avons contacté le rectorat, mais personne n'a été en mesure de nous répondre pour l'instant", déplore Jessica Drula, déléguée du personnel et représentante du syndicat FEP-CFDT. Pour la deuxième journée d'affilée, les élèves de ces huit classes sont donc cantonnés à la cour de récréation.
Ce mardi matin 2 septembre 2014, huit enseignants de l'école catholique de Sainte-Clotilde ont de nouveau débrayé, n'ayant toujours pas de garantie concernant l'absence d'amiante dans leurs salles de classe. Ils demandent que des analyses soient effectuées ou que l'administration leur fournisse un document officiel leur certifiant que les salles sont sans danger. "Nous avons contacté le rectorat, mais personne n'a été en mesure de nous répondre pour l'instant", déplore Jessica Drula, déléguée du personnel et représentante du syndicat FEP-CFDT. Pour la deuxième journée d'affilée, les élèves de ces huit classes sont donc cantonnés à la cour de récréation.
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !