En 2020 les pesticides seront interdits dans les espaces publics :

La Réunion se penche sur de nouvelles techniques


Publié / Actualisé
Alors que le gouvernement prévoit à partir du 1er janvier 2020 d'interdire l'usage de pesticides dans les espaces publics, les acteurs réunionnais du secteur ont organisé un séminaire ce mardi 30 septembre 2014 afin d'apporter des solutions aux collectivités et aux entreprises du paysage. La FDGDON (Fédération départementale des groupements de défense contre les organismes nuisibles), la SAPEF (Société d'aménagement paysager et forestier) et l'UNEP (Union nationale des entrepreneurs du paysage) se sont réunis pour présenter "un premier bilan des enquêtes sur les pratiques et usages des produits phytosanitaires dans les zones non agricoles", mais surtout identifier les demandes et les besoins en terme d'alternatives. Dans le cadre de ce projet ZNA (Zone non agricole) différentes techniques innovantes ont été présentées, comme le désherbant thermique ou mousseux. (photo D.R.)
Alors que le gouvernement prévoit à partir du 1er janvier 2020 d'interdire l'usage de pesticides dans les espaces publics, les acteurs réunionnais du secteur ont organisé un séminaire ce mardi 30 septembre 2014 afin d'apporter des solutions aux collectivités et aux entreprises du paysage. La FDGDON (Fédération départementale des groupements de défense contre les organismes nuisibles), la SAPEF (Société d'aménagement paysager et forestier) et l'UNEP (Union nationale des entrepreneurs du paysage) se sont réunis pour présenter "un premier bilan des enquêtes sur les pratiques et usages des produits phytosanitaires dans les zones non agricoles", mais surtout identifier les demandes et les besoins en terme d'alternatives. Dans le cadre de ce projet ZNA (Zone non agricole) différentes techniques innovantes ont été présentées, comme le désherbant thermique ou mousseux. (photo D.R.)
   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !