Visite de Christiane Taubira - Mobilisation d'Eveil Citoyen 974 :

Les associations de justiciables seront reçues


Publié / Actualisé
Christiane Taubira débute officiellement ce mercredi 15 octobre 2014 sa visite à La Réunion, la ministre de la Justice sera accueillie à 9h15 au tribunal de grande instance de Saint-Denis. En attendant sa venue, une quinzaine de membres du groupe Eveil Citoyen 974 s'est postée devant le TGI de Champ Fleuri. "Nous attendons une cinquantaine et soixantaine de personnes pour échanger et conseiller. Nous sommes ici pour montrer que nous existons et que nous sommes dans l'attente", explique Djamel Kada, le responsable du collectif. A 14 heures, une délégation d'associations de justiciables doit rencontrer un conseiller de la garde des sceaux, ainsi que Rémi Darroux, le nouveau sous-préfet chargé de la cohésion sociale et de la jeunesse. "Le but de cette rencontre est de leur apporter nos propositions. Nous allons parler d'une manière générale des fusions des tribunaux, mais surtout des fusions des procédures", indique Sophie Kada. (photo archives)
Christiane Taubira débute officiellement ce mercredi 15 octobre 2014 sa visite à La Réunion, la ministre de la Justice sera accueillie à 9h15 au tribunal de grande instance de Saint-Denis. En attendant sa venue, une quinzaine de membres du groupe Eveil Citoyen 974 s'est postée devant le TGI de Champ Fleuri. "Nous attendons une cinquantaine et soixantaine de personnes pour échanger et conseiller. Nous sommes ici pour montrer que nous existons et que nous sommes dans l'attente", explique Djamel Kada, le responsable du collectif. A 14 heures, une délégation d'associations de justiciables doit rencontrer un conseiller de la garde des sceaux, ainsi que Rémi Darroux, le nouveau sous-préfet chargé de la cohésion sociale et de la jeunesse. "Le but de cette rencontre est de leur apporter nos propositions. Nous allons parler d'une manière générale des fusions des tribunaux, mais surtout des fusions des procédures", indique Sophie Kada. (photo archives)

Le 8 septembre dernier, Jean-François Beynel, le directeur des services judiciaires auprès du ministère de la justice, n'avait pas reçu le collectif Eveil Citoyen 974, malgré une demande d'audience. Cette fois-ci, les associations de justiciables rencontreront bien un conseiller de Christiane Taubira. "Ça prouve qu'elle n'a pas été inattentive à ce qui s'est passé ces derniers mois. Elle a parfaitement conscience des problèmes et elle en parle. Maintenant, il faut des actes", commente Sophie Kada.

Cet entretien prévu à 14 heures permettra d'aborder notamment le thème de la fusion des procédures. "Dans un dossier, il y a un aspect pénal, un aspect civil, et il faudrait que les juges arrivent à travailler ensemble et à mélanger leurs compétences de manière à régler le problème une fois pour toute sans passer par une multitude de procédures.  La justice perd un temps fou et ça coûte très cher", précise la compagne de Djamel Kada.

Le groupe EC974 espère également "faire sauter" la postulation. Cette procédure rend obligatoire la présence d'un avocat pour représenter les parties en justice. "Cela permettrait aux avocats de mieux travailler et d'alléger les frais de justice", souligne la justiciable, membre d'Eveil Citoyen.

wwww.ipreunion.com

   

2 Commentaire(s)

René A, Posté
Oui il faut que le droit entre dans la loi des actes
Pierre H, Posté
Bravo à vous !