L'ARS rappelle les consignes de sécurité :

Chutes du haut des arbres et des toits : 250 personnes aux urgences chaque année


Publié / Actualisé
Chaque année, environ 250 personnes sont reçues aux urgences suite à une chute du haut d'un toit ou d'un arbre. C'est ce que révèle une analyse réalisée par la cellule de l'institut de veille sanitaire en région (Cire OI) à partir de données recueillies au centre hospitalier Gabriel Martin de Saint-Paul. Afin de prévenir ces risques, l'agence régionale de santé océan Indien (ARS OI) appelle au respect des consignes de sécurité et lance une campagne d'affichage.
Chaque année, environ 250 personnes sont reçues aux urgences suite à une chute du haut d'un toit ou d'un arbre. C'est ce que révèle une analyse réalisée par la cellule de l'institut de veille sanitaire en région (Cire OI) à partir de données recueillies au centre hospitalier Gabriel Martin de Saint-Paul. Afin de prévenir ces risques, l'agence régionale de santé océan Indien (ARS OI) appelle au respect des consignes de sécurité et lance une campagne d'affichage.

D’après les résultats de l’étude de la Cire OI, environ 170 personnes passent chaque année aux urgences suite à une chute du haut d’un arbre, 79 % de ces blessés étant des hommes et la moitié ayant moins de 15 ans. Il apparaît également que les accidents d’adulte surviennent surtout pendant la période de récolte des fruits, de novembre à février, tandis que chez les enfants, "il n’a pas été relevé de saisonnalité particulière et la chute a résulté le plus souvent d’une activité ludique". Un patient sur trois a été hospitalisé.

Par ailleurs, la Cire OI note qu’environ 80 personnes par an sont reçues aux urgences suite à une chute du haut d’un arbre. Il s’agit essentiellement d’hommes (à 90 %) et âgé de plus de 15 ans (80 %). Ces chutes sont souvent liées à une activité de bricolage et de loisirs et 32 % des cas ont entraîné une hospitalisation.

Face à ces résultats, l’ARS Océan Indien a décidé de sensibiliser la population en mettant en place une action de communication spécifique afin de compléter les campagnes nationales visant la prévention des accidents de la vie courante. Une affiche a ainsi été créée pour rappeler les consignes de sécurité.

www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !