Politique :

Le PCR prêt à dégainer ses propositions


Publié / Actualisé
Ce dimanche 22 février 2015, le parti communiste réunionnais "rendra publique ses propositions pour La Réunion", à un mois des élections départementales. En préambule, les dirigeants du PCR ont dévoilé quelques pistes ce mercredi 18 février.
Ce dimanche 22 février 2015, le parti communiste réunionnais "rendra publique ses propositions pour La Réunion", à un mois des élections départementales. En préambule, les dirigeants du PCR ont dévoilé quelques pistes ce mercredi 18 février.

"Ce dimanche 22 février, le PCR rendra publique ses propositions pour que nous engagions une nouvelle politique à La Réunion en totale rupture avec ce qui s’est passé jusqu’à maintenant", a annoncé Yvan Dejan, secrétaire général du PCR, au micro de RTL Réunion.

"Depuis maintenant 70 ans, quelles sont les conséquences des politiques qui ont été menées par les différents gouvernements ? Malgré certaines améliorations dans certains secteurs, le constat est alarmant. C’est un pays sinistré : 135 000 demandeurs d’emploi privés d’activité, 25 000 familles qui réclament un logement digne, décent, pour vivre, 110 000 personnes frappées d’illettrisme, la crise dans le secteur du BTP, sans compter ce qui se passe dans le monde agricole où c’est l’incertitude la plus totale.... Quand on fait le bilan de tout ça, on ne peut pas se contenter de cette situation et il faut faire autre chose", a-t-il analysé.

Parmi les propositions qui seront dévoilées ce dimanche, Yvan Dejean en a dit un peu plus sur un sujet. "Nous voyons qu’à La Réunion, rien que pour les contrats aidés, c’est 243 millions d’euros. C’est énorme. Nous disons : mettons ces 243 millions d’euros avec l’ensemble des compléments des crédits des contrats aidés dans deux grandes directions. Créons dans notre pays deux grands services d’intérêt public : l’un dans l’aide à la personne, l’autre dans l’environnement", a confié le responsable du PCR.

"Quelles que soient les réformes qui doivent être engagées, sur n’importe quel sujet, elles doivent s’appuyer d’abord sur des principes", estime encore Yvan Dejean. "Pour le PCR, il s’agit d’exigences. La première, c’est la concertation avec l’ensemble des acteurs concernés. La deuxième, c’est qu’il ne faut pas toucher aux avantages acquis. La troisième, c’est que toute réforme doit s’inspirer du principe de neutralité budgétaire, c’est-à-dire que si des économies doivent être réalisées, elles ne doivent pas se faire au détriment de La Réunion. Voilà les principes sur lesquels on s’appuie, et nous avons des propositions en ce sens à formuler. Nous les formulerons dimanche", a-t-il ajouté.

www.ipreunion.com

   

8 Commentaire(s)

Bayoune, Posté
"mettons ces 243 millions d’euros avec l’ensemble des compléments des crédits des contrats aidés dans deux grandes directions. Créons dans notre pays deux grands services d’intérêt public : l’un dans l’aide à la personne, l’autre dans l’environnement", a confié le responsable du PCR." Bin na in nafère mi konpran pa èk so pcr, koman i parle pa ditou de lotosifizanss alimantère. Toute bann gran serviss lé gayar, mé kosa domoune i manze si nou yasèpte ke la terre réunionnaise soit gelée sous du bitume ou du béton. Konm di noute feu dalon St Omer dann in romanss alon fé la Réuniyon in grand zardin ou domoune i konètera pa la faim. I wa lo rézoneman so bann burokrate, moman la France va nouri anou pou touzour. pove militan du pcr en décrépitude. Zot i vé révèye lo mor kan zot la finn asasiné. Tro tar, zot va fé parti de listware konm dé trète à la patrie réniyonèz, konm en 46 lo granmoune kopin du gouverneur pétainiste Aubert.
Serge , Posté
prêt à dégainer NON à DEGRAINER.
Rita, Posté
DEUXJEAN ou UNJEAN change de parti, quand la fini mort y donne à ou pour diriger?
Rende à zot zot parti.
Donne ou travail aux plus pauvres et adhère a ou l'association momom Papa lé là, eux ils font pour les démunis pas le PCR.
Le PCR lé entrain rode travail pour zot enfant en manipulant les pauvres.
FOX, Posté
Eh Dejean t es qui toi ?....ou ça i lé band vieux gramoun pcr la ? lé devenu sénil, i gaign pi cosé koué?....non plus sérieusement, dejean alé marcé don.....ou crois que out band bobar la i marce encore ?...ma di a ou in nafèr dejean, ouvoi band do moune le pcr la exploité la dépi des années , et bin zot lè déveni moin couyon kavan dalon.....ce ki vé dir ké zot la ouvre zot zié enfin.....et ké la done à zot pou alé lors band dernier z élections.....alor dégaze a zot, sape a zot band nuisibles,band profitèr ,band zabizèr....
Un habitant de la marine , Posté
Maurice Gironcel au lieu allez cherchez toute votre clic pour berner la population de cette commune vous feriez mieux
de travailler pour votre commune avec votre équipe que le population a mis en place arrêtez de nous mentir
a chaque élection la même chose une élu votre propre famille et votre famille politique sont devant
R I P O S T E, Posté
Depuis 1959 le PCR parle et propose

55 ans après ... R I E N ...
Kiki, Posté
Il sait faire ça le PCR ?
Un parti complètement sclérosé !
Pcr faible, Posté
waouuuuuu faites attention a ne rien vous casser !
Illustration : Kwa Films

Kwa Films

30 reportage(s)
Kwa films

Sudel Fuma, héros créole

Kwa Films

"Gangster Project" à Cape Town

Kwa Films

Talents La Kour, le making-off...