Grève à la SRPP :

Carburant : le monde économique monte au créneau


Publié / Actualisé
Après les agriculteurs, c'est au tour du monde économique de monter au créneau ce lundi 2 mars 2015 par rapport à la grève qui paralyse la SRPP (Société réunionnaise de produits pétroliers) depuis cinq jours. Les chambres consulaires regrettent le blocage de l'économie réunionnaise et demandent une résolution rapide du conflit.
Après les agriculteurs, c'est au tour du monde économique de monter au créneau ce lundi 2 mars 2015 par rapport à la grève qui paralyse la SRPP (Société réunionnaise de produits pétroliers) depuis cinq jours. Les chambres consulaires regrettent le blocage de l'économie réunionnaise et demandent une résolution rapide du conflit.

Dans un communiqué, la Chambre de commerce et d'industrie de La Réunion invite "l'ensemble des parties prenantes à la médiation."

"Dans l'intérêt de notre économie, j'en appelle au sens des responsabilités de tous afin de mettre un terme à ce conflit dans les plus brefs délais", écrit le président de la CCIR.

"Face aux risques de pertes de chiffres d'affaires qu'engendrent ces ruptures", Ibrahim Patel estime que les entreprises réunionnaises "ne peuvent plus faire face à des périodes d'inactivité forcées."

De son côté, la chambre de métiers et de l'artisanat demande au préfet de La Réunion "d'agir en faveur de la résolution rapide de conflit interne à une entreprise privée."

"Au-delà du risque potentiel de trouble à l'ordre public, l'économie réunionnaise, fortement fragilisée par ces dernières années de crise, se retrouve une nouvelle fois en grand danger.

La Chambre de Métiers et de l'Artisanat demande que l'ensemble des entreprises puissent bénéficier de l'accès à l'approvisionnement en carburant dans le cadre des dispositifs mis en place. Leur survie en dépend.

Les entreprises que nous représentons attendent de la puissance publique la garantie d'un retour à la normale dans les meilleurs délais", explique Bernard Picardo, le président de la CMAR.

www.ipreunion.com

   

1 Commentaire(s)

Kréol, Posté
solidarité pour ce mouvement de droit qui est légitime! Les salariés grévistes ont le droit de gréves comme touts salariés et si sa génes les autres c'est a chacun de trouver une solution, a vous écoutez on croirai qu'ils ont commis un crime!!
Occuper vous d'abord de vos dossier qui traine avant de occuper de la SRPP! selon les journalistes dans leurs combat ils se battent contre des actionnaires internationnales de Paris et de Londres TOTAL et SHELL et qui n'ont rien à faire que la Réunion soit bloquer ou pas!
Bravo a eux tienbo larg pas ti hache y coupe gro bois! Vos revendications sont légitimes