Médias :

Les télévisions ultramarines s'associent


Publié / Actualisé
Antenne Réunion Télévision, ATG Guyane, Antilles Télévision (ATV) et Tahiti Nui Télévision (TNTV) ont décidé ce de se rassembler dans l'ATOM (association des télévisions d'Outre-Mer).
Antenne Réunion Télévision, ATG Guyane, Antilles Télévision (ATV) et Tahiti Nui Télévision (TNTV) ont décidé ce de se rassembler dans l'ATOM (association des télévisions d'Outre-Mer).

Ces télévisions généralistes des départements et territoire d’Outremer se sont constituées en association, afin de promouvoir leur modèle économique, indiquent les télévision dans un communiqué publié ce lundi 11 mai 2015.

Depuis une vingtaine d’année, ces chaînes ont axé leur stratégie sur la gratuité, la création de " love mark locales " et la proximité. Ainsi,  leur " modèle est fondé sur un équilibre, entre de la production propre, les achats de contenus, et des partenariats étroits avec TF1 et M6, qui correspond bien aux attentes du public ", d’après leur communiqué de presse diffusé ce lundi.

Pour Antenne Réunion Télévision, ATG Guyane, Antilles Télévision et Tahiti Nui Télévision, leur succès est dû à " ce modèle (qui, ndlr) se vérifie par les fortes audiences enregistrées par ces chaînes, positionnant certaines d’entre elles en leader sur l’ensemble du paysage audiovisuel concerné " dit le communiqué.

Ce n’est pas la première fois que ces quatre chaînes s’associent. En novembre 2014, elles avaient dénoncé dans un communiqué de presse commun, diffusé sur le site de Tahiti Nui Télévision, la concurrence dite " déloyale du groupe France Télévisions, notamment concernant l'acquisition du programme Miss France. " 

"Désormais, leur coopération vise à promouvoir leur système de développement outre-mer et préserver le pluralisme audiovisuel" termine le communiqué.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !

Illustration : Kwa Films

Kwa Films

37 reportage(s)