Quête nationale de la Croix Rouge :

Faire face à l'augmentation des demandes d'aides à La Réunion


Publié / Actualisé
A l'occasion d'une conférence de presse ce mercredi 13 mai 2015, le président de la délégation territoriale de la Croix Rouge française à La Réunion, Jean-Louis Robert, a annoncé le lancement de la campagne de collecte du 16 au 25 mai dans toute l'île.
A l'occasion d'une conférence de presse ce mercredi 13 mai 2015, le président de la délégation territoriale de la Croix Rouge française à La Réunion, Jean-Louis Robert, a annoncé le lancement de la campagne de collecte du 16 au 25 mai dans toute l'île.

L’objectif est de " faire mieux que l’année dernière ", a expliqué Jean-Louis Robert au micro de RTL Réunion. L’association avait récolté 70 000 euros, reversés en totalité aux familles réunionnaises les plus démunies, cette année " on espère faire mieux ", face à l’augmentation du nombre de demandes d'aides.  

Le rendez-vous est donné à Saint-Denis, rue Maréchal Leclerc, devant La Poste, samedi 16 mai, pour le lancement de la campagne de collecte, qui durera 9 jours.

Les membres de la Croix Rouge française à La Réunion ont insisté sur l’utilisation des sommes collectées. Bénévole, Jean-Louis Prianon, ancien sportif de haut niveau et parrain depuis trois de la campagne CRF, a affirmé sur RTL Réunion que " l’argent récupéré à l’île de la Réunion servira à 100% pour nos familles réunionnais qui sont dans le grand besoin ". 

" Nous allons au devant de la population afin de récolter des dons pour pouvoir mettre en place nos activités en faveurs des plus démunis sur le territoire. Je le rappelle au public de La Réunion que l’ensemble des dons récoltés restent à La Réunion, pour la population réunionnais ", a réaffirmé le délégué territorial.

Du 16 au 25 mai, les bénévoles quêteront donc dans les grandes surfaces, aux marchés et dans les grandes rues de l’île, afin de " récolter un maximun de fonds " et " montrer à l’ensemble des donateurs les actions que nous menons et mettons en œuvre à La Réunion ", a expliqué Jean-Louis Robert.

" La grosse partie des fonds vont à l’aide alimentaire d’urgence parce que l’on voit une augmentation de la demande de 17% par rapport à l’an dernier " a expliqué ce dernier. Cependant, l’association travaille également auprès des sans domicile fixe, elle gère des lieux d’accueil de jour et des coins d’hygiène, " comme au Tampon, où les gens peuvent prendre une douche et se laver. Ils peuvent voir un médecin, faire un rétablissement de droit et avoir un accès à la santé ".

Des actions quotidiennes indispensables pour les plus démunis, mais pas seulement, la Crois Rouge forme également ceux qui le souhaitent " aux gestes qui sauvent, parce que c’est aussi notre objectif de former le maximum de personne ".

D’ailleurs, " cette année, nous allons mettre en place une initiative au risque catastrophe pour préparer la population à des évènements catastrophiques comme les cyclones, les tremblements de terre, le volcan, etc. pour qu’on puisse diminuer la vulnérabilité de la population ", a expliqué Jean-Louis Robert.

www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !