Elections régionales 2015 :

Paul Vergès : "Je serai dans la bataille pour défendre mon programme"


Publié / Actualisé
Dans une conférence de presse organisée ce vendredi 15 mai 2015, Paul Vergès a annoncé son intention de s'impliquer dans la prochaine campagne des prochaines élections régionales. Le fondateur du Parti communiste réunionnais est également revenu sur le récent déplacement de François Hollande aux Antilles.
Dans une conférence de presse organisée ce vendredi 15 mai 2015, Paul Vergès a annoncé son intention de s'impliquer dans la prochaine campagne des prochaines élections régionales. Le fondateur du Parti communiste réunionnais est également revenu sur le récent déplacement de François Hollande aux Antilles.

Les élections régionales arrivent dans quelques mois. Êtes-vous candidat pour le parti communiste réunionnais ?

Ça, c'est une question typiquement réunionnaise. Dès qu'une élection arrive, les gens entrent en transe. C'est la danse de Saint-Denis. On voit apparaître à ce moment, un certain nombre de gens dire : "moi, je suis le meilleur." Je vois ça autrement. Les Réunionnais, dans la crise actuelle, ont à choisir entre des programmes. Quels sont les programmes de tous ceux qui s'annoncent ? Que proposez-vous contre le chômage qui a augmenté depuis 70 ans ? Qu'est-ce que vous ferez pour régler la pauvreté qui augmente depuis 70 ans ? Comment allez-vous régler le problème des logements ?

Mais qu'en est-il de votre engagement dans ce scrutin ?

Sur le plan personnel, j'ai été candidat partout : au Sénat, à l'Assemblée nationale, au Parlement européen, au conseil général, dans les mairie, au conseil régional… Donc pour moi, l'essentiel, c'est qu'on rassemble les gens là-dessus. Peu importe qui conduira. Ce sont les gens qui vont dire qui doit prendre la tête de liste. Ce n'est pas à la personne de le dire. Ça doit sortir de la consultation démocratique de toutes les couches sociales et de tous les âges.

Quel sera votre rôle ?

Quel que soit mon poste - candidat ou non - je serai dans la bataille pour défendre mon programme.

Tout comme Huguette Bello, vous parlez de rassemblement. Une union est-elle possible ?

Je ne vois pas pourquoi on présente une union avec Huguette Bello. Quel est le programme de Huguette Bello ? Personne n'ignore que Huguette Bello a été députée et maire à La Réunion présentée par le PCR. Elle a fait la division et contribué à la situation actuelle. Tous les militants et les électeurs attendent qu'elle s'explique.

Si son programme - et celui du Parti socialiste - vous convient, seriez-vous prêts à mener une campagne commune ?

Je ne connais pas leur programme. Je sais ce que les socialistes ont fait de mal, mais pas ce qu'ils prévoient. Mettons tout sur la table, et nous verrons à ce moment s'il est possible de s'unir ou non.

Si ce n'est pas vous le candidat du PCR, qui pourrait être tête de liste ?

C'est le parti communiste, pas le parti des devineurs. On a posé le programmé et on cherche à trouver les conditions pour gagner. On peut gagner cette fois-ci. Parce qu'il faut des solutions aux problèmes du conseil régional. Quelle est sa position sur la crise de la canne et du sucre ? Quel est le problème de la route du littoral ? Quel est le problème de l'énergie ? Quelles sont les solutions dans tous ces domaines ? Tout va exploser dans les 5 ans qui viennent. Il faut que les électeurs se disent qui dit la vérité. Qu'est-ce qu'ont fait tous ces gens qui sont tête de liste ? S'ils n'ont rien fait de valable, pourquoi leur faire confiance de nouveau ?

Mais vous savez très bien que l'élection régionale se joue aussi sur un nom.

Il ne faut pas justifier l'expression "Election, piège à cons." Malheureusement, à La Réunion, c'est souvent très vrai. C'est le piège à cons qui dure depuis trop longtemps. Ça fait longtemps qu'ils ne sont rien. Il faut que les Réunionnais deviennent majeurs. Et je compte sur les jeunes pour en finir avec ce scandale. Il faut des hommes politiques responsables qui ont fait leurs preuves et qui pourront continuer à faire leurs preuves. Tous les autres racontent des histoires.

Quand est-ce qu'on pourra mettre un visage sur la candidature du PCR ?

Ils doivent en discuter et ne sont pas pressés-pressés. Mais je pense que la solution qu'on trouvera en étonnera certains.

Par ailleurs, qu'avez-vous pensé du déplacement de François Hollande aux Antilles ?

Pourquoi, allant aux Antilles ? François Hollande parle du climat uniquement dans la zone caribéenne et ignore la zone de l'océan Indien d'où est parti le mot d'ordre du changement climatique et de l'autonomie énergétique. Pour la conférence de Paris, le gouvernement a décidé de désigner un représentant pour l'outre-mer. Pour La Réunion, on désigne M. Latchimy, député et président du conseil régional de la Martinique. Il n'y a pas un Réunionnais capable de défendre la biodiversité ici ?

L'annonce d'un projet loi sur l'égalité dans les outre-mer vous a-t-elle séduit ?

Il a attendu 70 ans pour reconnaître que les Réunionnais se sont pas égaux avec les Français ? Il se donne quelques années pour réaliser l'égalité réelle. En 5 ans, on va résoudre 175 000 chômeurs à La Réunion ? En 5 ans, on va sortir la moitié de La Réunion de la pauvreté ? En 5 ans, on va régler le problèmes des 116 000 illitrés ? Qu'il nous dise ce qu'il y a derrière ce mot magique d'égalité réelle qui à ses yeux n'existe pas.

www.ipreunion.com

   

4 Commentaire(s)

L'observateur, Posté
Quelle amertume chez ce vieil homme et quelle tristesse en même temps dans le spectacle qu'il donne ! Il se pose comme d'habitude en donneur de leçon, arbitre du bon et du grand. Il n'a pas entendu Mme Bello parler de quelques priorités de son programme, le lycée de la mer, l'école numérique, le tram de l'est, non il se contemple et ne voit pas que même autour de lui on baisse de plus en plus la tête de gêne. Soyez grand M. Vergès, annoncez que vous serez le conseiller de la liste de la gauche unie, que vous serez le sage qui apportera son expérience mais de grâce ne livrez pas ce combat dont vous n'avez plus la force, vous y laisseriez le peu qui vous reste du combattant d'antan...
JAURES, Posté
POUR ECARTER LA DROITE A LA REGION UNE SEULE SOLUTION LE RASSEMBLEMENT DE TOUTES LES FORCES DE PROGRES BELLO LEBRETON ET PAUL VERGES........
Dernier virage, Posté
Sacrée autocritique. Volontaire ou pas, pour une fois, Vergès fait son autocritique. Il reconnait qu’après avoir été candidat à toutes les élections et occupé tous les mandats, La Réunion est toujours dans une crise terrible. Donc s’il y a un élu à qui les Réunionnais doivent particulièrement demander des comptes, c’est bien à lui. Qu’a-t-il fait surtout de toutes ses idées magnifiques quand il était au pouvoir à la Région pendant douze longues années ? Pour ne pas avoir à répondre à ces questions, il traite tous les autres d’irresponsables et d’imbéciles. Il met les élus et les électeurs dans le même goni de la connerie. C’est la version édulcorée et plutôt simpliste de la stratégie de rupture. Cela n'impressionne pas grand monde et cela fait même sourire.
R I P O S T E, Posté
Aux électeurs de l’ignorer

Le reste est baliverne