Charte d'approche et code de l'environnement :

Saison des baleines : les autorités seront très vigilantes


Publié / Actualisé
Suite au coup d'envoi de la saison des baleines, la préfecture a annoncé ce vendredi 10 juillet 2015 que "les services de contrôle (gendarmerie maritime, gendarmerie nationale, direction de la mer Sud océan Indien, éco-gardes de la réserve naturelle marine de La Réunion, brigade nature océan Indien) restent mobilisés, y compris les week-ends et jours fériés, pour faire respecter la charte d'approche des baleines."
Suite au coup d'envoi de la saison des baleines, la préfecture a annoncé ce vendredi 10 juillet 2015 que "les services de contrôle (gendarmerie maritime, gendarmerie nationale, direction de la mer Sud océan Indien, éco-gardes de la réserve naturelle marine de La Réunion, brigade nature océan Indien) restent mobilisés, y compris les week-ends et jours fériés, pour faire respecter la charte d'approche des baleines."

Les services de l'Etat estiment que le public "a parfois tendance à oublier les règles élémentaires d’approche et d’observation inscrites dans la charte d’approche des baleines de 2009." "En période de forte affluence, les risques d’accident sont très élevés pour celles et ceux qui ne respectent pas les recommandations de la charte", ajoutent-ils.

Ces comportement "abusifs" - comme la perturbation intentionnelle et le harcèlement des mammifères marins - peuvent être sanctionnés par le code l'environnement. C'est donc en accord avec le parquet que la direction de la mer sud-océan Indien a reconduit le dispositif "consistant à embarquer des agents assermentés à bord des navires de transport de passagers."

Mis en place il y a 2 ans, ce plan sera désormais étendu aux structures bénéficiant du label O2CR (Observation certifiée responsable des cétacés à La Réunion). "Cette formule permettra d’optimiser la présence sur le plan d’eau des agents de contrôles qui pourront ainsi relever les comportements inadaptés et le cas échéant dresser procès verbal d’infraction. Les contrevenants seront systématiquement poursuivis", prévient la préfecture.

www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !