Le CREFOM a interpellé Matignon :

Espace mémoriel à la prison Juliette Dodu : le gouvernement est sur le coup


Publié / Actualisé
Dans un communiqué de presse publié ce dimanche 12 juillet 2015, le CREFOM (Conseil représentatif des Français d'outre-mer) indique que le gouvernement a "pris connaissance avec attention" du projet de créer un espace mémoriel sur le site de la prison Juliette Dodu. Le dossier a été transmis par Matignon à la ministre de la culture Fleur Pellerin ainsi qu'à George Pau-Langevin, du ministère des outre-mer.
Dans un communiqué de presse publié ce dimanche 12 juillet 2015, le CREFOM (Conseil représentatif des Français d'outre-mer) indique que le gouvernement a "pris connaissance avec attention" du projet de créer un espace mémoriel sur le site de la prison Juliette Dodu. Le dossier a été transmis par Matignon à la ministre de la culture Fleur Pellerin ainsi qu'à George Pau-Langevin, du ministère des outre-mer.

Ce projet d'un espace mémoriel sur le site de la prison Juliette Dodu avait été présenté en détail par Richel Sacri, délégué à La Réunion du CREFOM, aux collaborateurs du Premier ministre lors de la visite de Manuel Valls dans le département le 11 juin dernier.

Trois demandes ont été formulées à Matignon à cette occasion :

  • modifier le cahier des charges de la réhabilitation du site afin que soit intégré un espace "dédié à l’histoire des ancêtres des Réunionnais et de La Réunion",
  • intégrer les historiens du collectif "Un musée pour la prison Juliette Dodu" aux prochaines opérations de fouilles archéologiques
  • faire en sorte que l’Etat "s’engage à soutenir et à accompagner ce projet d’espace dédié à la mémoire".

"Le CREFOM se félicite de la saisine du dossier par les plus hautes instances gouvernementales. quatre mois après qu’il ait été sollicité par les responsables du Collectif " un musée pour la prison Juliette Dodu ", pour apporter son soutien à leurs revendications. C’est en effet  au mois de février 2015 que le CREFOM s’est engagé dans cette action en  multipliant ses interventions tant locales, avec notamment une première audience en Mai 2015 avec M. Dominique Sorain Préfet de La Réunion, que nationales avec le courrier déterminant de Patrick Karam", se félicite le conseil représentatif des Français d'outre-mer.

www.ipreunion.com

   

1 Commentaire(s)

ANIN, Posté
c'est très bien, il faut que l'état fasse le maximum pour accompagner la mise en place d'un mémoriel sur ce site, qui n'a pas servi de prison qu'à des condamnés de droit commun, mais aussi a nos ancêtres marrons et engagés indiens qui ont osés se révolter contre le système.
A l'heure où aux Antilles on peut mettre en place un "Mémorial Act" un espace dédié à la mémoire permettrait à nos enfants de visualiser leur histoire