Sénat :

Rejet de l'amendement Vergès sur la revalorisation des retraites des agriculteurs


Publié / Actualisé
L'amendement proposé par Paul Vergès au Sénat visant à revaloriser les retraites des agriculteurs ultra-maris a été rejeté par un laconique "  défavorable " prononcé par le rapporteur général de la commission des affaires sociales, Jean-Marie Vanlerenberghe (UDI) que par la ministre Marisol Touraine, et sans aucune explication. Le procédé est pour le moins discourtois. " indique le communiqué envoyé par le sénateur ce 12 novembre 2015.
L'amendement proposé par Paul Vergès au Sénat visant à revaloriser les retraites des agriculteurs ultra-maris a été rejeté par un laconique "  défavorable " prononcé par le rapporteur général de la commission des affaires sociales, Jean-Marie Vanlerenberghe (UDI) que par la ministre Marisol Touraine, et sans aucune explication. Le procédé est pour le moins discourtois. " indique le communiqué envoyé par le sénateur ce 12 novembre 2015.

Pour que les retraites puissent être revalorisées, Paul Vergès avait proposé d’augmenter la taxe sur les revenus financiers des sociétés. Cet amendement avait été déposé " dans le cadre du projet de loi de finances de la Sécurité Sociale, pour les agriculteurs qui peuvent justifier d'une carrière "complète" ou ceux qui n'ont pas les trimestres nécessaires.  Il visait donc à ouvrir à tous les agriculteurs en âge de la retraite, de prétendre à bénéficier de l’Allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA), et d’en assurer le financement. "
 

 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !