Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes :

1 734 plaintes déposées à La Réunion en 2014


Publié / Actualisé
Le 25 novembre se tiendra la Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes. La préfecture de La Réunion indique que, cette année, une "grande place sera donnée aux hommes".
Le 25 novembre se tiendra la Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes. La préfecture de La Réunion indique que, cette année, une "grande place sera donnée aux hommes".

"Artistes, professionnels, acteurs associatifs, ex-auteurs de violences, adolescents... tous souhaitent montrer leur solidarité avec les femmes victimes et s’associer en disant NON à ces violences et NON aux souffrances qu’elles génèrent pour les femmes et trop souvent pour leurs enfants", indique la préfecture dans un communiqué.

Ce mercredi 25 novembre, une matinée artistique de sensibilisation se tiendra à la direction des affaires culturelles – océan Indien, rue de Paris à Saint-Denis, de 8h à 12h.
Des hommes témoigneront de leur prise de conscience et de leur implication dans la lutte contre les violences faites aux femmes. Cette journée est aussi l'occasion "de rappeler à tous les souffrances que ces violences engendrent et de réaffirmer notre détermination à les combattre", déclare la préfecture.

A La Réunion, 1 734 faits ont été constatés par les forces de l'ordre en 2014, soit en moyenne 5 plaintes chaque jour. Cette même année, 315 femmes ont été hébergées en urgence via le dispositif 115 pour des violences conjugales ainsi que 443 enfants concernés. Des chiffres (et d'autres encore) à retrouver sur le site internet de l’Observatoire réunionnais des violences faites aux femmes (ORViFF). Y figure également une cartographie dynamique des acteurs à l’exception des lieux d’hébergement pour des raisons de protection

Mercredi, des manifestations portées par les associations, les collectivités, les établissements scolaires et l’université se dérouleront sur toute l'île, "avec comme vecteur commun la parole engagée des hommes, adolescents et adultes pour faire reculer les violences faites aux femmes", écrit la préfecture. Le programme détaillé des manifestations à La Réunion est consultable sur le site de la préfecture.

   

1 Commentaire(s)

, Posté
c'est abject , immonde , que de faire du mal à une femme , un homme , un enfant , une personne agé etc...
la psychogénéalogie/karmique est peut ètre la réponse et thérapie à ce fléau .