Gendarmerie - Lutte contre le terrorisme :

Mayotte accueillera une antenne du GIGN


Publié / Actualisé
Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a annoncé, lors de ses voeux à la gendarmerie nationale lundi 11 janvier, la création d'une antenne du GIGN (Groupement d'Intervention de la Gendarmerie Nationale) à Mayotte.
Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a annoncé, lors de ses voeux à la gendarmerie nationale lundi 11 janvier, la création d'une antenne du GIGN (Groupement d'Intervention de la Gendarmerie Nationale) à Mayotte.

Au total, quatre villes françaises accueilleront de nouvelles antennes : Tours, Reims, Nantes ainsi que le 101ème département français.

Il s'agira d'un PI2G ou Peloton d'Intervention Interrégional de Gendarmerie, nommé GPIOM en Outre-Mer. Créé en 2004, il constitue une force intermédiaire entre les pelotons d’intervention de la gendarmerie mobile et le GIGN.

"Dans le combat que nous menons contre le terrorisme, la gendarmerie joue un rôle fondamental grâce à son maillage territorial", a justifié Bernard Cazeneuve.

www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !