La société Derichebourg déboutée de sa demande d'annulation :

Marché de collecte des déchets de la Civis : le conseil d'État confirme la régularité de la procédure


Publié / Actualisé
Le Conseil d'Etat a débouté la société Derichebourg Polyurbaine de sa demande d'annulation de la procédure d'appel d'offres pour le marché de collecte des déchets de la CIVIS (2016 -2022), indique e venrdi 22 janvier 216 la Communauté Intercommunale des Villes Solidaires du Sud (Civis) qui regroupe les communes de Cilaos, l'Étang-Salé, les Avirons, Petite-Île, Saint-Louis et Saint-Pierre. Nous publions ci-après le communiqué de la Civis (Photo archives - Lors de l'examen du recours de la société Derichebourg par le tribial administratif en septembre 2015)
Le Conseil d'Etat a débouté la société Derichebourg Polyurbaine de sa demande d'annulation de la procédure d'appel d'offres pour le marché de collecte des déchets de la CIVIS (2016 -2022), indique e venrdi 22 janvier 216 la Communauté Intercommunale des Villes Solidaires du Sud (Civis) qui regroupe les communes de Cilaos, l'Étang-Salé, les Avirons, Petite-Île, Saint-Louis et Saint-Pierre. Nous publions ci-après le communiqué de la Civis (Photo archives - Lors de l'examen du recours de la société Derichebourg par le tribial administratif en septembre 2015)

"En septembre 2015, la société Derichebourg Polyurbaine contestait l’attribution du lot 1(Saint Pierre – Petite Ile) du marché de collecte de déchets de la Civis à son concurrent HCE. Par une ordonnance du 2 octobre 2015, le juge du référé précontractuel du tribunal administratif de Saint-Denis a décidé alors d’annuler la procédure au stade de l’analyse des offres. De son côté, la Civis s’est pourvue en cassation.

Le Conseil d’Etat a rendu son arrêt ce mercredi 20 janvier 2016. Celui ci estime que la procédure d’analyse des offres était conforme aux règles et procédures de l’appel d’offre. Cette décision annule ainsi l’ordonnance du juge des référés du 2 octobre 2015. Et de ce fait, la demande d’annulation de la société Derichebourg Polyurbaine est définitivement rejetée. Elle est condamnée à verser une somme de 4500 euros à la Civis et une somme de 1500 euros à HCE au titre des frais de justice engagés.

La Civis se félicite de cette décision, dans laquelle le Conseil d’Etat reconnaît que l’intercommunalité a respecté le code des marchés publics, notamment les obligations de publicité et de mise en concurrence et " le principe fondamental d’égalité de traitement des candidats ". Le Conseil d’Etat a rejeté l’ensemble des moyens avancés par la société Derichebourg Polyurbaine.

Soucieuse du respect des procédures, la Civis avait fait appel au bureau d’études indépendant Espélia pour évaluer les offres des prestataires. Elle rappelle que sa principale préoccupation demeure le maintien d’un service de qualité pour ses usagers.
L’intercommunalité fera très prochainement une communication à l’attention des habitants de son territoire sur le nouveau service de collecte qui sera mis en place à partir du second semestre 2016. La Civis tient à préciser que contrairement à ce qui a pu être dit à l’issue de la première audience, le service de collecte des déchets " en porte-à-porte " fonctionnera à moindre coût".

Communauté Intercommunale des Villes Solidaires du Sud

   

1 Commentaire(s)

John, Posté
alors il est où l'attaché de presse de Derichebourd ...? celui la même qui se dit défendre toute la droite réunionnaise
allez je vous donne un indice : il parle avec un accent du marseille et se fait invité sur Antenne pour ne rien dire....
pfffffff