Saint-Denis :

Le Kabarachois se fait avec la "bann dalon mauricien" au Barachois


Publié / Actualisé
Le traditionnel Kabarachois qui se déroule tous les premiers samedis de chaque mois sera particulier ce 26 mars 2016, puisque le kabar sera partagé avec un "bann dalons Mauricien" au niveau du square Labourdonnais à Saint-Denis. Dans le cadre de la récente fête de l'indépendance de l'île soeur, mais également pour "célébrer le lien fraternel qui unit les deux îles" plusieurs artistes mauricien, ainsi que le vice-premier ministre de l'île Maurice Ivan Collendavelloo, seront présents pour l'occasion.
Le traditionnel Kabarachois qui se déroule tous les premiers samedis de chaque mois sera particulier ce 26 mars 2016, puisque le kabar sera partagé avec un "bann dalons Mauricien" au niveau du square Labourdonnais à Saint-Denis. Dans le cadre de la récente fête de l'indépendance de l'île soeur, mais également pour "célébrer le lien fraternel qui unit les deux îles" plusieurs artistes mauricien, ainsi que le vice-premier ministre de l'île Maurice Ivan Collendavelloo, seront présents pour l'occasion.

Au programme de cette journée spéciale en l'honneur de l'île Maurice : une levée solennelle des drapeaux accompagnée des hymnes nationaux interprétés par l'orchestre de cuivres de l'école de musique Loulou Pitou, marqueront le coup d'envoi de la manifestation.

À partir de 16h00, le public sera accueilli dans le vilage Art et traditions Maurice-Réunion, tandis qu'une animation musicale de Daniel Philips sera proposée. Enfin, au niveau du Square Labourdonnais, le Kabarachois débutera à 18h00, suivi des concerts de Sully et les Chamanes à 19h30, l'ambassadeur du seggea, Ras Natty Baby à 20h45 et Désiré François à 22h00.

En partenariat avec l'association franco-mauricienne, cette manifestation est organisée dans le but de renforcer les échanges culturels entre les deux îles. Lors d'un point presse ce jeudi 24 mars 2016, l'artiste Ras Natty Baby a exprimé sa joie quant à l'existence d'un tel évènement mais a néanmoins nuancé en ajoutant qu'il "aimerait voir beaucoup plus d'artistes réunionnais invités à Maurice pour présenter leur oeuvre. Il faudrait que dans les deux sens, cet échange persiste" estime t-il.

www.ipreunion.com

   

Mots clés :

    Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !