Action de l'intersyndicale des Finances publiques à Saint-Pierre :

Impôt sur le revenu - La télédéclaration obligatoire ? Ils n'en veulent pas !


Publié / Actualisé
"La déclaration en ligne doit être un moyen supplémentaire mais pas une obligation". C'est le message martelé ce mercredi 16 mai 2016 par l'intersyndicale des Finances Publiques (Solidaires Finances Publiques, FO, CGTR), qui organisait une action devant le Centre des Finances Publiques de Saint-Pierre. Ce mercredi est en effet le dernier jour pour déposer sa déclaration d'impôt "papier", la démarche restant possible jusqu'au 7 juin sur Internet. Dans un contexte de généralisation progressive de la télédéclaration, les agents des finances publiques ont voulu tirer la sonnette d'alarme.
"La déclaration en ligne doit être un moyen supplémentaire mais pas une obligation". C'est le message martelé ce mercredi 16 mai 2016 par l'intersyndicale des Finances Publiques (Solidaires Finances Publiques, FO, CGTR), qui organisait une action devant le Centre des Finances Publiques de Saint-Pierre. Ce mercredi est en effet le dernier jour pour déposer sa déclaration d'impôt "papier", la démarche restant possible jusqu'au 7 juin sur Internet. Dans un contexte de généralisation progressive de la télédéclaration, les agents des finances publiques ont voulu tirer la sonnette d'alarme.

C'est en effet la première année que la déclaration sur Internet est obligatoire pour les foyers ayant un revenu fiscal de référence supérieur à 40 000 euros (Loi n° 2015-1785 du 29 décembre 2015 de finances pour 2016 (1) - Article 76). Ce seuil devrait s'abaisser progressivement, pour concerner tous les ménages d'ici trois ans. En 2017, il concernera les revenus supérieurs à 28 000 euros et en 2018, ceux supérieurs à 15 000 euros. Le ministère fait néanmoins mention du fait que  les personnes qui estiment qu’elles ne sont pas en mesure de déclarer par Internet pourront l’indiquer à l’administration fiscale et continuer de remplir une déclaration papier.

C'est cette généralisation programmée qui inquiète les agents des finances publiques. Ce mercredi, ils étaient une quinzaine à organiser une action militante à Saint-Pierre.  "Nous avons profité de la date du 18 mai, qui est le dernier jour pour amener sa déclaration papier, pour expliquer au contribuable ce qui se passe. Il faut que les gens qui se dépêchent de déposer leur document papier ce matin se rendent compte que cela ne sera bientôt plus possible, prévient Eric Metro, secrétaire départemental de Solidaires Finances Publiques. Ce rush qu'on observe aujourd'hui dans tous les centres est bien une preuve que beaucoup de Réunionnais veulent éviter d'aller sur Internet, souvent parce qu'ils ne maîtrisent pas".  Pour le représentant syndical, la dématérialisation est en marche à La Réunion, mais "elle doit rester un moyen supplémentaire, pas une obligation".

135 000 télédéclarants à La Réunion

L'an dernier, 135 000 télédéclarants ont été répertoriés par l'administration fiscale sur 473 000 foyers fiscaux à la Réunion. A l'échelle nationale, le ministère des finances rappelait que plus d'un tiers des Français font déjà leurs démarches en ligne, soit exactement 14 597 507 usagers (40,2 % des foyers fiscaux). Ce chiffre est en progression de près de 12% par rapport à l'année 2014.

"Le problème, c'est que derrière cette volonté de tout dématérialiser, il y a des suppressions d'emplois, grogne Eric Metro. L'administration fiscale a déjà perdu 30 000 emplois en douze ans, et à La Réunion, nous sommes en sous-effectif depuis la départementalisation !". Pour le secrétaire département de Solidaires, la dématérialisation s'accompagne d'une déshumanisation : "nous réduisons les plages d'ouverture au public, il faudra bientôt venir uniquement sur rendez-vous. Bientôt, le seul interlocuteur, ce sera un site Internet", déplore-t-il.

www.ipreunion.com

   

3 Commentaire(s)

Gemijuco, Posté
Expliquez moi comment nous devrons faire : nous ne recevons plus des Organismes les sommes à déclarer, et il faudra faire la déclaration de revenus sans avoir les sommes indiquées par le service des impôts, alors, on fait comment ?? ce n'est quand même pas à nous à rechercher sur internet toutes les attestations fiscales nécessaires pour ces déclarations de revenus ??? Tous les frais sont encore pour les contribuables qui font faire des économies aux Sociétés, aux Impôts, aux Organismes de retraite et autre CARSAT... Le gouvernement n'y aurait-il pas déjà pensé ???
Moimeme, Posté
Comment être sûr de la sécurité alors que nous recevons ,je reçois au mois 4 mails frauduleux par jour d administrations ,de banques ,de téléphonie avec leur bénédiction puisque ça continue !!! Même pôle empli à permi des usurpations d identité et n à pas été inquiète !!!!!
La DGFIP a ecit: non obligatoire, Posté
lisez bien ce qui est ECRIT sur la declaration papier: "si vous estimez ne pas être en mesure de faire la teleclaration papier, continuez d'utiliser le présent formulaire". C'est comme la carte bleue sur internet et les paiment en cote d'ivoire: rien n'oblige à le faire. apres s'il y a des soucis c'est "debrouille à zot"