L'Association des maires de La Réunion (AMDR) publie aujourd'hui un document téléchargeable :

La laïcité sauce créole expliquée dans un livret blanc


Publié / Actualisé
Des travaux réalisés dans le cadre du Groupe de Travail " Laïcité " de l'association des maires de France (AMF), l'Association des maires de La Réunion a tiré un livre blanc, téléchargeable dès aujourd'hui sur le site de l'AMDR. On y (re)découvre des pratiques ancrées dans une société réunionnaise, où une même personne prie parfois la Vierge Marie, Ganesh et Saint-Expédit. Surtout, le livret se penche sur la coexistence entre ces pratiques et la République, des pratiques funéraires aux horaires des commerces, en passant par les menus à la cantine.
Des travaux réalisés dans le cadre du Groupe de Travail " Laïcité " de l'association des maires de France (AMF), l'Association des maires de La Réunion a tiré un livre blanc, téléchargeable dès aujourd'hui sur le site de l'AMDR. On y (re)découvre des pratiques ancrées dans une société réunionnaise, où une même personne prie parfois la Vierge Marie, Ganesh et Saint-Expédit. Surtout, le livret se penche sur la coexistence entre ces pratiques et la République, des pratiques funéraires aux horaires des commerces, en passant par les menus à la cantine.

Pour Stéphane Fouassin, ce travail sur la laïcité créole est une "occasion de mieux expliquer à certains de nos collègues de France hexagonale - qui naviguent entre bienveillance, incompréhension ou ostracisme en ce qui concerne la relation avec les religions et leurs pratiquants – ce que contient réellement ce fameux principe du " vivre ensemble réunionnais "".

En effet, suite à l’audition des maires de La Réunion, qui s’est réalisée le 3 juin 2015, "l’étonnement, puis les questions qui ont suivi l’exposé sur la pratique de la laïcité à La Réunion, m’a conduit à m’interroger sur la nécessité de formaliser puis de diffuser les éléments décrits par mon directeur.
Ces pratiques spécifiquement réunionnaises, dans le droit fil de la loi de 1905 ou parfois à la limite de celle-ci, créent une forme de " micro-civilisation créole réunionnaise " : il était donc normal, voire urgent, qu’un tel livret voit le jour !", conclut Stéphane Fouassin, en introduction au livret.

Parmi les exemples cités dans le livret, les menus à la cantine, car s'il y a bien un domaine où le créole est méticuleux, c'est l'alimentation. "Toutes les communes de l’île qui ont une population multiconfessionnelle proposent un double menu avec du poulet ou du poisson lorsqu’il y a du porc (interdit islamique et parfois de certains tamouls) ou du bœuf (interdit hindou)", précise ainsi le document.

Le livret est téléchargeable en ligne.

www.ipreunion.com

   

2 Commentaire(s)

Comment est-ce possible ?, Posté
Fautes d'orthographe, style médiocre et inexactitudes : un drôle de guide !!
Ignorance, Posté
" Dans les grandes villes du littoral, où est concentrée la population musulmane, il existe depuis le début du XXème siècle des carrés musulmans, qui sont des cimetières à part entière, gérés par les communes. L’entretien et le fossoyage relèvent des communes, aidées par des bénévoles dans certains cas".
N'importe quoi !! Bon sang, renseignez-vous !!