Le jeune homme est décédé dans l'accident du boulevard Lancastel :

Marche blanche pour Kenjy : des centaines de personnes réunies, une famille dévastée


Publié / Actualisé
Ce samedi 25 juin 2016, c'est tout un quartier qui se réunit dans le silence pour le jeune Kenjy, décédé dans un tragique accident impliquant un poids-lourds, un bus et deux voitures, le 16 juin dernier, sur le boulevard Lancastel à Saint-Denis. Le conducteur du poids-lourd mis en cause, roulait avec plus de 4 grammes d'alcool dans le sang. Plusieurs centaines de personnes vêtues de blanc sont partires du domicile du défunt dans le quartier de la Cressonnière à Saint-André. Le cortège silencieux est ensuite passé devant le salon de coiffure Barber Shop dans lequel il travaillait, jusqu'à la mairie de Saint-André où une minute de silence a été observée. La foule était également invitée à rejoindre l'église avant la célébration d'une messe en fin d'après-midi. Habitants, famille, proches, lui ont rendu un dernier hommage.
Ce samedi 25 juin 2016, c'est tout un quartier qui se réunit dans le silence pour le jeune Kenjy, décédé dans un tragique accident impliquant un poids-lourds, un bus et deux voitures, le 16 juin dernier, sur le boulevard Lancastel à Saint-Denis. Le conducteur du poids-lourd mis en cause, roulait avec plus de 4 grammes d'alcool dans le sang. Plusieurs centaines de personnes vêtues de blanc sont partires du domicile du défunt dans le quartier de la Cressonnière à Saint-André. Le cortège silencieux est ensuite passé devant le salon de coiffure Barber Shop dans lequel il travaillait, jusqu'à la mairie de Saint-André où une minute de silence a été observée. La foule était également invitée à rejoindre l'église avant la célébration d'une messe en fin d'après-midi. Habitants, famille, proches, lui ont rendu un dernier hommage.

Le cortège s'est formé devant le domicile du défunt ce samedi 25 juin 2016 en début d'après-midi. Les proches, parents, amis ou collègues étaient invités à se présenter habillés de blanc, avec une rose blanche à la main. C'est aux alentours de 15h00 que la foule est partie vers le centre-ville de Saint-André, depuis le quartier de la Cressonnière.

Emprunt d'émotion, la foule silencieuse a marqué un arrêt pour un dernier hommage devant le salon de coiffure dans lequel Kenjy travaillait. La conductrice du véhicule dans lequel le défunt se trouvait au moment de l'accident, toujours blessée et en fauteuil roulant, n'a pu retenir ses larmes, au moment de se souvenir une dernière fois de qui était son ami.

Hommage et prise de conscience

"On espère que cet accident va faire prendre conscience que l'alcool au volant fait vraiment des victimes collatérales" souffle un habitué du Barber Shop. Plusieurs de ses anciens clients sont apparus choqués une fois arrêtés devant le salon, aussi bien par la disparition de Kenjy que par les circonstances de l'accident. "On verra ce que va faire la loi" exprime toujours le fidèle client.

Sur la place Nelson Mandela, au devant de l'hôtel de ville, une minute de silence a été observée, à la demande des élus venus accueillir la famille. Le cortège s'est alors dirigé vers l'église de Saint-André, toujours en silence.
Sur les marches, Laurent, le beau-frère de Kenjy, a ainsi remercié les personnes qui s'étant déplacées pour un dernier aurevoir à celui qui "était aimé de tous, qui était un homme bien. Nous l'avons dans le coeur pour toujours", termine t-il, les larmes aux yeux. "Nous sommes dévastés, il n'y a pas de mot pour décrire cela" lâche encore un autre membre de la famille proche. Les proches ont terminé la marche en déposant une rose blanche devant la croix surplombant la place de l'église.

Le décès de Kenjy a fortement marqué les jeunes de son quartier, mais aussi beaucoup de personnes de toute l'île qui ont notamment témoigné leur soutien à la famille sur les ondes de radio Freedom. Pour rappel, l'accident survenu le 16 juin dernier sur le boulevard Lancastel dans lequel Kenjy a péri résultait d'un grave choc impliquant un poids-lourd, un bus et deux voitures. Le conducteur du camion mis en cause, roulait avec plus de 4 grammes d'alcool par litre de sang et a été placé en détention provisoire à l'issue de sa garde à vue. Il est mis en examen pour homicide et blessures involontaires.

www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !