PHOTOS - La petite tortue imbriquée retrouve le chemin du Cap Lahoussaye :

Bon vent Miti !


Publié / Actualisé
C'est le grand jour pour Miti ce dimanche 26 juin 2016. La petite tortue imbriquée de 10 kilos a fait un séjour au centre de soin Kélonia après avoir été retrouvée blessée par deux hameçons. Miti souffrait également d'une occlusion intestinale due à l'ingestion de déchets plastiques et fils de pêche. Aujourd'hui en pleine forme, elle repart au large sur le site du Cap Lahoussaye, accompagnée par les équipes de Kélonia. Dans le même temps, une opération de nettoyage était prévue ce dimanche, pour que la tortue puisse repartir dans les meilleures conditions. L'occasion également, de sensibiliser contre la pollution et la présence de plastiques dans l'océan, souvent confondus avec des méduses par les tortues.
C'est le grand jour pour Miti ce dimanche 26 juin 2016. La petite tortue imbriquée de 10 kilos a fait un séjour au centre de soin Kélonia après avoir été retrouvée blessée par deux hameçons. Miti souffrait également d'une occlusion intestinale due à l'ingestion de déchets plastiques et fils de pêche. Aujourd'hui en pleine forme, elle repart au large sur le site du Cap Lahoussaye, accompagnée par les équipes de Kélonia. Dans le même temps, une opération de nettoyage était prévue ce dimanche, pour que la tortue puisse repartir dans les meilleures conditions. L'occasion également, de sensibiliser contre la pollution et la présence de plastiques dans l'océan, souvent confondus avec des méduses par les tortues.

La petite Miti est "originaire" du Cap Lahoussaye. Suivie de près par les bénévoles du centre de soin Kélonia de Saint-Leu, la tortue imbriquée a été photographiée en 2008 et a fait l'objet de 50 signalements aux abords de Saint-Gilles et des côtes de l'Ouest.

Blessée il y a quelques mois par deux hameçons dans la bouche et à l'épaule, Miti est ramenée au poste des maître-nageurs sauveteurs de Boucan Canot, avant de recevoir des soins à Kélonia. Du fil de pêche a été retrouvé dans ses selles, témoignant de la pollution grandissante dans l'océan.

Pour sa remise en liberté, Kélonia a organisé ce dimanche matin une opération de nettoyage des bords du Cap Lahoussaye, pour que le départ de Miti se déroule dans les meilleures conditions, "dans une eau propre" écrit le directeur du centre de soins, Stéphane Ciccione.

Le départ de Miti est également l'occasion pour les acteurs de la protection des tortues marines, menacées de disparition, de sensibiliser à la pollution de l'océan par les déchets plastiques et le fil de pêche, un fléau qui cause occlusions intestinales et mort de ces animaux. Les sites sont régulièrement nettoyés bénévolement, pour limiter un maximum l'ingestion des déchets par les tortues.

www.ipreunion.com

   

1 Commentaire(s)

Titi or not Titi, Posté
@Girondin, KLD

Au Moins Là, Suis Pas Censuré ! 😜

ANouLa©®