Championnats de France :

Des joueurs péi prêts à lancer la pelote... basque


Publié / Actualisé
Ce dimanche 3 juillet 2016, débutent les championnats de pelote basque. Les joueurs du club du Chaudron participeront à la compétition. Une occasion pour les athlètes de se confronter aux meilleurs joueurs mondiaux. En images, découvrez les visages de ces futurs (ou actuels) champions.
Ce dimanche 3 juillet 2016, débutent les championnats de pelote basque. Les joueurs du club du Chaudron participeront à la compétition. Une occasion pour les athlètes de se confronter aux meilleurs joueurs mondiaux. En images, découvrez les visages de ces futurs (ou actuels) champions.

Déterminés et énergiques, les joueurs de pelote basque du Chaudron se préparent à performer lors des championnats de France. Ils débutent ce dimanche avec, en première partie, les équipes des seniors dans les Landes et à Pau. "Il y a des parties quasiment tous les jours et entre Pau, Biarritz, Toulouse et Agen, on va devoir graviter dans le grand sud-ouest" indique Hiriart Peyo, conseiller technique nationale en pelote basque. Les joueurs sélectionnés s'entraînent quotidiennement au gymnase Fontano-Welmant, situé au Chaduron. Le site porte d'ailleurs le nom de deux vice champions mondiaux : preuve que le quartier porte en son sein de véritables étoiles de la discipline.

Cette compétition est une référence pour Hiriart Peyo : "Elle valide le travail de l'année". Il estime que les Réunionnais ont de la "chance de pouvoir participer à un maximum de tournois internationaux". Métropole, Espagne, Mexique, San Franciso, Argentine... Le rayonnement est international. Actuellement, ils sont 60 à 80 marmailles à suivre les cours de pelote pour les moins de 15 ans. Les meilleurs basculent ensuite au Pôle Espoir, sous réserve de passer une sélection physique, technique ainsi qu'un entretien individualisé.

Ce week-end, le conseiller compte sur une belle fête sportive. Basés dans un hébergement à Pau, les joueurs organiseront leurs journées au fil des épreuves, petits déjeuners, entraînements et réveils musculaires. Une logistique "bien rôdée".

Côté résultats, les cadets qui comptent "deux super joueurs cette année" visent le titre, tant bien même la concurrence sera élevée. "Il va falloir se battre jusqu'au dernier moment !" s'enthousiasme Hiriart Peyo. Même espoir pour la catégorie des seniors. Enfin pour les juniors, le conseiller technique reconnaît que de "très bons éléments évoluent en Métropole". Au Chaudron, ils en tout cas déjà tous champions.

Parmi les joueurs qui s'envolent pour la compétition : Anthony Modely (Juniors/Champion de France cadets 2013), Dylan Ramin (Juniors), Juspar Dalleau (Juniors) Pierre Louis Rayann (Juniors), Aurélien Quentin (Cadets), Anthony Philigibert (Cadets), Guillaume Genna (Seniors), Mickaël Mangaman (Seniors/Vice champion du monde), et, bien sûr, Frédéric Fontano et Jeannot Welmant.

www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !