Mairie de Saint-Louis :

Cyrille Hamilcaro visé par une enquête pour soupçons de gestion de fait


Publié / Actualisé
A Saint-Louis, c'est comme dans les ténévolas, chaque épisode a son lot de rebondissements. Le dernier en date est celui révélé pas Réunion 1ère radio ce mardi 12 juillet 2016, affirmant que Cyrille Hamilcaro, l'ancien maire de Saint-Louis, fait l'objet d'une enquête à la demande de la Chambre Régionale des Comptes (CRC). En cause, l'attitude trop interventionniste de l'ancien premier magistrat dans les affaires de la commune, faisant planer des soupçons de gestion de fait.
A Saint-Louis, c'est comme dans les ténévolas, chaque épisode a son lot de rebondissements. Le dernier en date est celui révélé pas Réunion 1ère radio ce mardi 12 juillet 2016, affirmant que Cyrille Hamilcaro, l'ancien maire de Saint-Louis, fait l'objet d'une enquête à la demande de la Chambre Régionale des Comptes (CRC). En cause, l'attitude trop interventionniste de l'ancien premier magistrat dans les affaires de la commune, faisant planer des soupçons de gestion de fait.

Qui est véritablement le maire de la  ville de Saint-Louis ? C’est la question que se posent les magistrats de la CRC depuis quelques semaines. Officiellement, bien évidemment, il s’agit de Patrick Malet, maire élu par la majorité des conseillers municipaux suite à la démission de Cyrille Hamilcaro, en 2014, suite à sa condamnation à  5 ans d'inéligibilité, 40 000 euros d'amende et 2 ans de prison avec sursis dans l'affaire Surgine Fontaine.

Mais voilà que ce dernier, même s’il était jusqu’à très récemment en poste en qualité de directeur de l’Association des Maires du Département de La Réunion (AMDR), a toujours gardé un œil très attentif sur les affaires de la commune.

Il ne s’en est d’ailleurs pas caché comme le prouve un mail adressé à l’ensemble des conseillers municipaux saint-louisiens le 5 mars dernier dans lequel il annonçait son retour à la mairie en qualité de " conseiller et de référent politique bénévole ". Il annonçait toujours, dans ce courriel, qu’il assumerait ce rôle " avec des décisions fortes en concertation avec le maire, le DGS (directeur général des services – ndlr), le dir cab, et la première adjointe ". Il prévenait encore : " une autre phase commence, et ça va bousculer des habitudes pour plus de cohérence et de communication ".

Cette sortie avait certainement de quoi surprendre et interroger plus d’un. Pourtant, selon Réunion1ère qui cite des confidences venant des couloirs de la mairie de Saint-Louis, " Cyrille Hamilcaro est un conseiller politique un peu trop présent. Il décide de tout et embauche qui il veut ". Il est notamment question de la création d’un " poste sur mesure " pour son épouse, au CCAS de la Ville.

Cet activisme intense a certainement poussé les magistrats de la CRC à demander l’ouverture d’une enquête pour gestion de fait. Patrick Malet, l’actuel maire de la commune, a été entendu le 23 juin dernier, indique Réunion 1ère radio. Une enquête a également été menée au sein des services et auprès des Directeurs Généraux Adjoints. " Des mails ont ainsi été récupérés, des courriels prouvant l’implication de l’ancien maire dans la gestion municipale alors qu’il n’est pas habilité ", révèle également Réunion 1ère Radio.

Le dossier a été transmis au Procureur de Saint-Pierre qui devrait décider prochainement si le parquet donne suite et ouvre une procédure en gestion de fait à l’encontre de Cyrille Hamicaro, ce qui serait alors un véritable coup dur pour l’homme politique qui n’a jamais caché ses velléités de reprendre son écharpe de maire une fois sa peine d’inéligibilité terminée, en 2019. La suite, au prochain épisode…
 

www.ipreunion.com

   

4 Commentaire(s)

CHABAN, Posté
Je vous conseille l'écoute de son intervention dans le 18 h de Reunion 1ere radio!
..."...je n'ai jamais géré la commune directement........si on me dit oui vous faisiez ca ben je plaide coupable...."......

Edifiant!
Ste suzanne , Posté
il n est pas tout seul a agit ainsi il y a pas longtemps de sa le la PRESSE a dévoiler les méfaits du MAIRE PCR de STE SUZANNE
qui na nullement respecter le CODE électoral
le pire A CHAQUE foi on voit SE MR et toute sa clique du PCR nous faire des leçons de moral
quel honte pour se maire
ALEXANDRA, Posté
C'est ce qui se dit à St Louis...un bureau, un chauffeur, un véhicule, un décideur.d'embauches....qui gère les services...les élus..qui règne en maître.....qui doit être à l'AMDR mais qui est à la mairie de St Louis...bizarre.....un bénévole ?? un peu trop gourmand....attendons la suite...
Pao, Posté
Il aurait du faire comme les autres prendre du recul et revenir en temps voulu il va tout perdre à force de contrôler tout et il faut une erreur importante il ne respecte personne de ses militants et parfois il faut faire attention onné peut pas gagner à chaque fois si on respecte pas la première règle en politique . Parole donné égal parole respecté égal tranquillité parceque l'ile est petite et on se croise facilement partisan politique justice etc.....