Des baleines aperçues dans le sud, selon des auditeurs de Radio Freedom :

Manapany, ti coin charmant pour les baleines !


Publié / Actualisé
Deux auditeurs de Radio Freedom ont signalé avoir aperçu des baleines, ce mercredi 20 juillet, dans le sud. Ce n'est pas le premier signalement de la saison. Hier, des cétacés auraient été observés, toujours par des anonymes, à Saint-Gilles et Pierrefonds. (photo archives)
Deux auditeurs de Radio Freedom ont signalé avoir aperçu des baleines, ce mercredi 20 juillet, dans le sud. Ce n'est pas le premier signalement de la saison. Hier, des cétacés auraient été observés, toujours par des anonymes, à Saint-Gilles et Pierrefonds. (photo archives)

Aujourd'hui, c'est à Petite-Ile et Manapany, à Saint-Joseph que trois baleines ont été aperçues, d'après des témoignages diffusés sur Freedom.

Contacté, l'Observatoire marin n'a pas confirmé l'information, mais estime qu'il n'est "pas impossible" que des cétacés se trouvent près des côtes réunionnaises à cette période de l'année.

En effet, le mois de juillet est, comme chaque année une époque propice à l'observation des baleines au large des côtes réunionnaises.  D'après les données collectées sur les baleines équipées de balises, les deux tiers des baleines qui passent à La Réunion pendant la saison ne font que s'arrêter une journée le long de nos côtes, avant de continuer vers Madagascar.

Pour rappel, il y a des règles à respecter lorsque l'on s'approche des baleines pour les observer. A l'approche de l'animal, il faut ralentir à 300 mètres d'elle, arriver doucement, prendre le temps d'observer son comportement, ne pas s'approcher à moins de 100 mètres et ne pas couper sa trajectoire.

A note que depuis plusieurs années, elles sont moins nombreuses à être aperçues, à La Réunion, mais aussi à Madagascar ou dans le reste de la zone. En dehors du phénomène El Nino, l'hypothèse du chantier de la nouvelle route du littoral comme élément perturbateur à la présence des baleines reste toujours au stade d'hypothèse.

www.ipreunion.com

   

Mots clés :

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !