La foule a eu peur :

Le Port - Deux détonations provoquent un mouvement de panique dans la foire commerciale


Publié / Actualisé
Deux détonations ont été entendues aux alentours de 17h00 ce dimanche 7 août 2016 en pleine fête commerciale de la commune du Port. Selon plusieurs témoins qui interviennent sur Radio Freedom, un mouvement de foule a eu lieu. Les passants ont été pris de panique après avoir entendu ce que l'on décrit à l'antenne comme deux coups de fusil. "Les manèges se sont arrêtés net et tout le monde s'est mis à courir" précise une auditrice sur les ondes. Plusieurs personnes se seraient réfugiées dans les magasins aux alentours. Pour l'heure, la police n'a pas plus d'informations sur la situation. "Tout le monde a entendu des coups de feu mais personne n'a vu d'arme" soulignent les forces de l'ordre. Deux patrouilles se sont rendus sur le secteur (Forces de police devant le commissariat du Port - Photo d'illustration)
Deux détonations ont été entendues aux alentours de 17h00 ce dimanche 7 août 2016 en pleine fête commerciale de la commune du Port. Selon plusieurs témoins qui interviennent sur Radio Freedom, un mouvement de foule a eu lieu. Les passants ont été pris de panique après avoir entendu ce que l'on décrit à l'antenne comme deux coups de fusil. "Les manèges se sont arrêtés net et tout le monde s'est mis à courir" précise une auditrice sur les ondes. Plusieurs personnes se seraient réfugiées dans les magasins aux alentours. Pour l'heure, la police n'a pas plus d'informations sur la situation. "Tout le monde a entendu des coups de feu mais personne n'a vu d'arme" soulignent les forces de l'ordre. Deux patrouilles se sont rendus sur le secteur (Forces de police devant le commissariat du Port - Photo d'illustration)

Les détonations ont été entendues aux alentours de 17h00 au niveau des stands de restauration de la braderie selon plusieurs témoins. "En courant des gens sont tombés, pris dans le mouvement de panique" pouvait-on entendre à la radio.

Une bagarre qui aurait dégénéré serait à l'origine du mouvement. "Deux jeunes étaient en train se battre, l'un des deux a fini dans un stand de barbe à papa" explique encore une femme présente à la braderie. Les vigiles auraient alors séparé les deux jeunes et éloigné la foule selon ce même témoin. Les coups de feu auraient été entendus au même moment.

C'est la peur d'un attentat, comme ceux perpétrés recemment en Métropole notamment, qui a provoqué la panique.  "Dans ces moments là, nous pense juste à sauver notre peau" exprimait une jeune maman.

Une foule dense, composée de beaucoup d'enfants était présente sur le secteur en raison des manèges installés dans le cadre de la fête commerciale de la commune.

www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !