Saint-André :

"Pas d'alcool à Ti Picnic"


Publié / Actualisé
La commune de Saint-André prévient dans un communiqué des restrictions concernant les boissons alcoolisées, dans le cadre de la manifestation organisée par Exo FM ce dimanche 7 août 2016 dans l'enceinte du parc du Colosse. Un arrêté municipal interdit la vente, le transport et la consommation de boissons alcoolisées des groupes 3,4, et 5. Une exception est faite, de 11h00 à 13h00 pour les débits de boissons titulaires d'une licence. Nous publions ci-après le communiqué de la mairie.
La commune de Saint-André prévient dans un communiqué des restrictions concernant les boissons alcoolisées, dans le cadre de la manifestation organisée par Exo FM ce dimanche 7 août 2016 dans l'enceinte du parc du Colosse. Un arrêté municipal interdit la vente, le transport et la consommation de boissons alcoolisées des groupes 3,4, et 5. Une exception est faite, de 11h00 à 13h00 pour les débits de boissons titulaires d'une licence. Nous publions ci-après le communiqué de la mairie.

Dimanche 7 août 2016 aura lieu la manifestation Ti Picnic au Parc du Colosse de Saint-André, l’année dernière cette manifestation a réuni entre 15 000 à 20 000 personnes pour un pique nique géant et une animation musicale assurée dans l’après-midi par plus de 25 artistes locaux.

Afin d’assurer le bon déroulement de la manifestation, et dans le souci du bien-être de ses citoyens, Jean-Paul Virapoullé, Maire de Saint-André a pris un arrêté N° 369 / 2016 en date du 2 août  afin d’interdire la vente, le transport et la consommation de boissons alcoolisées des groupes 3, 4 et 5 : vins, bières, rhums, whisky et autres alcools forts sur le Parc et dans un périmètre d’un rayon de 200 mètres autour du Parc du Colosse de 6h à 19h. 

Néanmoins, une exception est faîte pour les débits de boissons titulaires d’une licence de restaurant qui peuvent vendre et proposer une consommation sur place des boissons alcoolisées accompagnées de nourriture de 11h à 13h.

L’objectif de cette mesure est ici de préserver la tranquillité, la salubrité, l’ordre et la sécurité publique, de prévenir les accidents de la route. En effet, l’alcool est la première cause de mortalité sur la route pour les jeunes.

Pour rappel,  Hélène Rouland-Boyer, Sous-préfète de Saint-Benoît en charge de la sécurité routière, a identifié l’alcool et la vitesse excessive comme les principaux facteurs d’accidents de la route et a souligné que la majorité de ces mêmes accidents avaient lieu le week-end. A La Réunion, les conducteurs tués chaque année, dans un accident où l’alcool est en cause, approche les 50 %.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !