JO-2016 - Dopage :

VIDÉO - Le coup de gueule de Camille Lacourt : "Sun Yang, il pisse violet !"


Publié / Actualisé
"Sun Yang, il pisse violet !", a enragé le nageur français Camille Lacourt. Cinquième du 100 m dos lundi soir, il n'a pas du tout apprécié de voir gagner sur 200 m libre lundi soir le Chinois, contrôlé positif en 2014. "Ça me donne envie de vomir", a martelé le Français. "Je suis très triste de voir mon sport évoluer de cette façon. J'ai l'impression de voir de l'athlétisme avec deux ou trois dopés dans chaque finale." Le nageur a ajouté "ils ont qu'à faire une "Fédé" de chargés et s'amuser entre eux".
"Sun Yang, il pisse violet !", a enragé le nageur français Camille Lacourt. Cinquième du 100 m dos lundi soir, il n'a pas du tout apprécié de voir gagner sur 200 m libre lundi soir le Chinois, contrôlé positif en 2014. "Ça me donne envie de vomir", a martelé le Français. "Je suis très triste de voir mon sport évoluer de cette façon. J'ai l'impression de voir de l'athlétisme avec deux ou trois dopés dans chaque finale." Le nageur a ajouté "ils ont qu'à faire une "Fédé" de chargés et s'amuser entre eux".

Les termes sont moins violents, mais l'Américain Phelps, qui sera la vedette de la journée de mardi, ne dit pas autre chose: "C'est triste que de nos jours, il y ait des gens contrôlés positifs, même deux fois pour certains, qui ont quand même l'occasion de nager aux jeux Olympiques. Ca m'énerve".

Le coup de gueule de Camille Lacourt contre le dopage

 

Quelques heures plus tard, le Français est revenu sur ses propos. "Reconnaissant qu'il avait parlé un peu trop vite il n'a rien retiré de ce qu'il avait dit après sa 5e place sur le 100m dos" écrit eurosport.fr. Le site d'informations ajoute que Camille Lacourt a déclaré : "ce n'était certainement pas le moment mais je ne le regrette pas et je le pense, les tricheurs n'ont rien à faire dans nos compétitions," a-t-il expliqué. Cité par eurosport.fr. le nageur français a conclue : "je respecte mes adversaires et c'est grâce à eux que j'adore la compétition, mais je rêve que la natation reste un sport propre et que les tricheurs ne polluent pas nos podiums."

www.ipreunion.com

   

Mots clés :

    Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !