Loi sur l'Egalité Réelle :

Maurice Gironcel (PCR) : "nous voulons un véritable débat citoyen"


Publié / Actualisé
Au cours d'une conférence de presse tenue ce mercredi 10 août 2016, le Parti communiste réunionnais est revenu sur la loi sur Égalité réelle, portée par la secrétaire d'État chargée de l'Égalité réelle auprès du 1er Ministre, Ericka Bareigts. Pour le secrétaire général du parti, Maurice Gironcel, un débat citoyen est nécessaire, avec les Réunionnais mais également les habitants de tous les DOM dans leur ensemble.
Au cours d'une conférence de presse tenue ce mercredi 10 août 2016, le Parti communiste réunionnais est revenu sur la loi sur Égalité réelle, portée par la secrétaire d'État chargée de l'Égalité réelle auprès du 1er Ministre, Ericka Bareigts. Pour le secrétaire général du parti, Maurice Gironcel, un débat citoyen est nécessaire, avec les Réunionnais mais également les habitants de tous les DOM dans leur ensemble.

Maurice Gironcel, a rappelé lors de ce point presse que la loi sur l'Egalité Réelle a été adopté le 3 août dernier en Conseil des Ministres, mais "sans avoir pris le temps de donner la voix aux habitants d'Outre-mer. "Nous réclamons un véritable débat citoyen, pourquoi pas audio-visuel, organisé par la Ministre (Ericka Bareigts) que les chaînes publiques pourraient reprendre par exemple" propose t-il.

www.ipreunion.com

   

1 Commentaire(s)

Mécoué, Posté
Véritable débat citoyen ? Désolé mais il n’y plus que ça, avec les spécialistes de tout poil, bien souvent aussi à la solde pour nous conter que fleurette!
Non le véritable problème c’est que le mot « République » se vide de plus en plus de son sens et la Souveraineté du Peuple n’est plus qu’un leurre. Même l’expression démocratique à bien des égards se retourne contre ce Peuple supposé souverain.
En effet en ce qui concerne la situation actuelle, les politiciens pour la plupart ont été autant complices qu’incompétents ou même imprévoyants. Sous le vocable de la « Productivité » à tout crin en ne prenant pas les dispositions indispensables pour la préservation de l’emploi, vous avez favorisé ce mal principal qu’est ce chômage démentiel pour un Pays développé. Bien qu’européen convaincu, cette Europe, n’a fait que développé pour bon nombre depuis quelques décennies, que chômage et emploi aidés. Cette perspective n’est pas prête de s’estomper par le fait qu’il n’y a rien pour contrecarrer l’intrusion des automatismes ultra performant au détriment de la main d’œuvre en place, dans les entités de production. De plus avec la politique du moins disant, l’ouverture des marchés à la concurrence déloyale internationale, la formation de nos diplômés en majeure partie pour servir par manque de débouché, la concurrence étrangère… rien ne s'améliorera .
Du temps où il fallait attendre 2 à 3 mois la livraison d’un véhicule neuf, seuls quelques rares paresseux d’exceptions, étaient « fâchés » avec le monde du travail. Faire le pari de l’oisiveté généralisée pour la productivité automatisée, peut s’avérer extrêmement dangereux pour l’avenir ?!
Je crois qu’un « véritable débat citoyen » supplémentaire ne changera pas grand-chose à l’affaire, tant qu’on ne s’attaquera pas à la « dérèglementation internationale » réglementée des échanges commerciaux et des automatismes outranciers de production.