Météo France a mesuré l'impact de l'événement sur les températures :

De trois à onze degrés de moins pendant l'éclipse !


Publié / Actualisé
Ce jeudi 1er septembre 2016, la Lune a commencé à grignoter le soleil vers 12h20, l'occultant à près de 94% aux alentours de 14h10, avant de disparaître vers 15h45. Luminosité étrange, sensation de fraîcheur : les Réunionnais ont été nombreux à ressentir l'effet de cette éclipse annulaire, et à se couvrir pendant l'observation. Météo France a mesuré l'impact de l'événement sur plusieurs paramètres atmosphériques. L'influence la plus notable aura été un refroidissement sensible, qui était de trois à 11 degrés selon la zone.
Ce jeudi 1er septembre 2016, la Lune a commencé à grignoter le soleil vers 12h20, l'occultant à près de 94% aux alentours de 14h10, avant de disparaître vers 15h45. Luminosité étrange, sensation de fraîcheur : les Réunionnais ont été nombreux à ressentir l'effet de cette éclipse annulaire, et à se couvrir pendant l'observation. Météo France a mesuré l'impact de l'événement sur plusieurs paramètres atmosphériques. L'influence la plus notable aura été un refroidissement sensible, qui était de trois à 11 degrés selon la zone.

L'énergie solaire reçue diminuant, les différentes couches de l'atmosphère se sont refroidies, et selon Jacques Ecormier, l'éclipse a eu comme conséquence "une baisse régulière de la température mesurée sous abri. Mais le phénomène le plus important, c’est la baisse importante de la température de l’air à 10 cm au dessus du sol. On a une baisse de l’ordre de 11 à 13 degrés entre 12h et 14h. A Gillot, à ce moment là, on avait, à 12h24, 33 degrés, et à 14h12 21 degrés". Si la baisse a été notable sur l’ensemble de l’île, elle a été beaucoup plus marquée sur la région Sud selon Jacques Ecormier. "On n’avait plus de chauffage ! Le soleil ne réchauffait plus l’air ni le sol et de ce fait, c’est comme si on était en pleine nuit".

De trois à onze degrés de moins pendant l'éclipse

Le pyranomètre de Pierrefonds-Aéroport, situé dans la bande de centralité de l'éclipse, a enregistré une baisse significative du rayonnement solaire global, dès 12h50, soit environ 30 minutes après le début du phénomène, selon Météo France. Durant l'éclipse, de 14h11 à 14h18, soit au maximum d'occultation et pendant une petite dizaine de minutes, la température a atteint un minimum relatif de 21,0°C, soit 3,0°C de moins qu'au début du phénomène astronomique.

Un peu plus haut, à la Plaine des Cafres, c'est une chute d'environ 6°C qui a été enregistrée (avec un minimum mesuré de 9,5°C à 14h30). Si l'on revient à Pierrefonds-Aéroport, avec la température mesurée très près du sol (à 10 cm), c'est une chute de 11°C que l'on enregistre. "Ce capteur n'étant pas situé sous abri météorologique, il est donc exposé au soleil, et c'est finalement peut-être plus représentatif de la différence de température qui aura été ressentie par les nombreux réunionnais qui ont pu observer cette éclipse annulaire", commente Météo France.

L’autre phénomène qui a pu être constaté selon le météorologue, c’est au niveau des nuages, qui avaient tendance "à s’effacer, à diminuer" et du vent, "qui s’est renforcé à certains endroits et baissé dans d’autres", selon Jacques Ecormier.

www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !