Musique - En métropole pour les projets, la chanteuse avoue que La Réunion lui manque :

Nancy Logan : "il y a encore des personnes qui osent me traiter de mulâtresse"


Publié / Actualisé
"Viser plus haut". La chanteuse réunionnaise Nancy Logan vise toujours plus loin et frappe plus fort. Après avoir été découverte dans le télé crochet Star Academy sur la chaîne NRJ12, la jeune femme a lancé son nouveau single le 1er mai dernier, très emprunt des sons et paysages réunionnais. Entre reggae et dancehall, celle qui s'est fait connaître avec le titre "Swag" reste fidèle à ses racines et se confie à BeYou.com.
"Viser plus haut". La chanteuse réunionnaise Nancy Logan vise toujours plus loin et frappe plus fort. Après avoir été découverte dans le télé crochet Star Academy sur la chaîne NRJ12, la jeune femme a lancé son nouveau single le 1er mai dernier, très emprunt des sons et paysages réunionnais. Entre reggae et dancehall, celle qui s'est fait connaître avec le titre "Swag" reste fidèle à ses racines et se confie à BeYou.com.

"Viser plus haut", qui est sorti en mai dernier cumule près de 35 000 vues sur YouTube. La chanteuse réunionnaise, qui est passée par les plateaux de NRJ 12 pour sa version de Star Academy se fait connaître avec le titre ragga dancehall "Swag". Ce dernier, visionné plus d'un million de fois, et tourné "à la Nicki Minaj" parodie les artistes "multicolores" voire "photoshopées" qui se disent ambassadrices du swag - soit de la classe la plus ultime - à tord.

Vient alors le temps d'un nouveau single dans lequel La Réunion et le caractère de la "Kafrine assaisonée" ressort par toutes les notes. Le temps d'une interview pour BeYou.com, la jeune femme "mèt en lèr" La Réunion. La chanteuse revient sur ses origines et n'hésite pas à énumérer les bijoux que peuvent offrir l'île de son enfance.

"Il y a beaucoup d’amour à la Réunion, une richesse culturelle abondante. La Réunion c’est ma deuxième mère. C’est grâce à tout ce que j’ai vécu là-bas que j’ai pu tenir dans les moments difficiles de la vie. Je n’y vis pas pour le moment car j’ai encore d’autres projets en métropole, mais tout me manque. Les plages, le soleil, le volcan etc. toutes ces choses font ma force. C’est un réel bonheur d’être à La Réunion. Quand j’étais plus jeune, au lieu d’aller en boîte de nuit avec les copains, on partait en randonnée, on était constamment sur les hauteurs. On profitait de chaque instant. Il y a tout chez nous à la Réunion : les bons petits plats, la musique et j’en passe" confit-elle à Be You.

Entre "Mafate, Saint-Gilles, Saint-Pierre et Cilaos", Elle ne saurait choisir.  Ce qui est sûr, c'est que c'est bel et bien du métissage local que la jeune femme a teinté sa musique.

Elle confie à Be You "être fière de (s)es origines réunionnaises, malgaches, vietnamiennes et bretonnes. Toute l’année j’ai une peau couleur caramel (rires). Aujourd’hui il y a encore des personnes qui osent me traiter de mulâtresse. Et ça se ressent dans le monde professionnel, dans la musique etc. Ce sont des stéréotypes qui mettent les gens dans des cases. Moi je m’aime comme je suis. À la Réunion, il y a des mosquées à côté des synagogues et des églises. On vit tous ensemble et ça c’est une réelle richesse !" Si en métropole, le vivre-ensemble est moins évident, l'Hexagone est là ou la chanteuse a fait ses premiers pas. Star Academy sur NRJ 12 puis le titre Swag, qui a cartonné des deux côtés de l'océan.

Si le créole se mélange au français sur des rythmes qui donnent expressément envie de bouger, nul doute que le public de La Réunion espère voir prochainement Nancy Logan sur les scènes et festivals de l'île.
 

www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !