Etang-Salé - Des enfants refusés en raison d'impayés :

Cantines scolaires : ceux qui ne payent pas, ne mangent pas


Publié / Actualisé
À l'Etang-Salé des enfants se sont vus refuser l'accès à la cantine scolaire en raison d'impayés. Jean-Claude Lacouture, a tenu à réagir sur les ondes de radio Freedom. Il a expliqué avoir pris la décision de sanctionner les mauvais payeurs pour "être juste" vis-à-vis de ceux qui règlent les frais de repas. Au 1er septembre, 35% des enfants "seulement" étaient à jour de leur cotisation pour la cantine.
À l'Etang-Salé des enfants se sont vus refuser l'accès à la cantine scolaire en raison d'impayés. Jean-Claude Lacouture, a tenu à réagir sur les ondes de radio Freedom. Il a expliqué avoir pris la décision de sanctionner les mauvais payeurs pour "être juste" vis-à-vis de ceux qui règlent les frais de repas. Au 1er septembre, 35% des enfants "seulement" étaient à jour de leur cotisation pour la cantine.

Le 29 août dernier, quelques jours après la rentrée scolaire, la mairie a fait état des comptes concernant la cantine scolaire. "A cette date, seuls 35% des parents ayant un enfant à la cantine avaient payé les cotisations pour le premier trimestre, soit un prix de 42 euros" indique Jean-Claude Lacouture, maire de l'Etang Salé, sur les ondes de radio Freedom ce jeudi. L'élu a ensuite tranché : ceux qui ne payent pas, ne mangent pas. 

"L'allocation de rentrée scolaire a été versée, il est inadmissible que l'on ait pas encore réglé les frais de cantine. Il reste 531 enfants, dont les parents n’ont pas encore payé... 0,68 euros, voila ce que vous coûte le repas pour votre enfant pour le premier trimestre... À ce prix-là, la cantine n’étant pas obligatoire, ramenez les chez vous" a lancé alors le maire sur les ondes de Freedom .

"Vis-à-vis de ceux qui payent, dois être juste" a-t-il ajouté, estimant que "l'ARS (allocationde rentrée socalire - ndlr) doit servir aux enfants et pas à autre chose".

L'opposition municipale s'est exprimée sur la question via un communiqué rendu public ce jeudi. David Sita, conseiller municipal LPA, estime que malgré les impayés, les enfants ne doivent pas rester sans manger.

"Ce midi à l'Étang­-Salé des enfants se sont vus refuser l'accès à la cantine​ en raison d'impayés. Ces attitudes sont tout simplement choquantes.​ C'est une source d'humiliation pour les enfants et les parents et cela génère des ladilafés pour les familles" déplore l'élu d'opposition.

"La restauration scolaire est un service public qui est un droit pour tous​ ! Nous savons que l’Étang­-Salé doit faire face à des difficultés, nous l’avons vu avec l’augmentation d’impôts et le recours à un prêt pour boucler le dernier budget. Je propose une gestion humaine du problème,​ les dossiers des familles doivent être traités au cas par cas. Refuser l’accès aux enfants à la cantine est encore plus intolérable au lendemain de la rentrée qui comme chacun le sait, occasionne de nombreux frais pour les familles.

Pendant que d’autres communes se battent contre le gaspillage dans les cantines,​ à l’Étang-­Salé c’est un bras fer que se livrent les parents et la Mairie. Malheureusement, les enfants en sont les victimes collatérales. Je demande au Maire d’agir rapidement et de réintégrer ces petits Étang­-Saléens au plus vite." termine le communiqué du conseiller LPA.

www.ipreunion.com

   

5 Commentaire(s)

PINKY, Posté
JE INAMISSIBLE QUE L ON REFUSE SES ENFANT IL SONT POUR RIEN ET C EST ENCORE DES TOUT PETIT JE PENSE QU IL FAILLAIT CONVOQUER LES PARENT ET METTRE UN ECHEANCIER EN PLACE ET EN CAS DE NOS RESTER IL FAILLAIT AVERTIR LES FAMILLE PAR COURRIER, CONCERNANT UN TRAVAIL JE PENSE QU A CE JOUR DANS LA VIE DANS LA QUEL ON EST ON NE DISPOSE PA DE TRAVAIL POUR TOUT LE MONDE MEME SI ON EN TROUVE JE PENSE PAS QU IL AI UN TRAVAIL POUR CHAQUE FAMILLE ALORS MOI JE DI QUE EN TANT QUE MAIRE SI C EST VOUS QUI AURAIT DES DIFFICULTER DANS QUOI QUE CE SOIT ET ON FAISAIT SUBIR SA A VOTRE ENFANT QUEL SERAIT VOTRE REACTION JE PENSE QU AVANT DE PASSER PAR LA IL Y AVAIT D AUTRE SOLUTION JE ME DEMANDE POURQUOI A T ON PRIS LES INSCRIPTION DES CES ENFANT LA AU SERVICE RESTAURATION POURQUOI LE PERSONNEL QUI S OCCUPE DE CELA NA PAS PROPOSER AU FAMILLE DE REGLER AU FUR ET A MESURE LES DETTES PAR ECRIT JE PENSE QUE MORALEMENT LES PETIT SONT DESABILISER ET NE SONT PAS EN AGE DE COMPRENDRE ENCORE
Vachalé, Posté
Je paie 3,20€ par repas alors que d'autres y paye 0,16€, mi trouve le décalage énorme pour le même manger, mi accepte bien obligé, soit payé ou arrêté travailler Pô veille mon zenfant. Et na d'autres y travaille pas, regarde seulement les feux de l'amour et attendre virement la CAF TS les mois, avec tous sa y paye pas la cantine a 0,68€, mais kel honte. Loin mi di refuse a zot l'entrée, zot va voir si de prépare un repas complet y arrive a zot 0,68€, un baguette de pain y gagne pas en sa. Pfff
Ticrever, Posté
il faut vraiment être indigne pour ne pas payer un repas à 68 cts quand on voit le plateau nul part ailleurs on mange pour ce prix . a côté de cela ces mêmes débarquent devant l'école avec des voitures rutilantes qu'ils financent avec les alloc
3t, Posté
L'allocation de rentrée scolaire devrait être délivrée sous forme de bons d'achat exclusivement réservés aux frais liés à la rentrée scolaire. Tout simplement !
DEMAGO, Posté
Il est facile de décreter que les enfants ne doivent pas rester sans manger,mais certaines familles profitent de cette situation de plus en plus choquante médiatiquement pour ne pas payer les quelques euros ! il n'y a pas vraiment de solution, et c'est pas en écoutant l'opposition que le problème se règlera. La position du maire est un peu brutal, mais comment faire autrement ! après la retenue sur la bourse il ne reste pas grand chose à payer, et il est difficile de contraindre les familles à payer, les montants étant très faibles, mais en nombre d'enfants cela peut représenter une somme importante pour toute une commune. Trop de social tue le social....il n'y a plus qu'à mettre la cantine gratuite...encore toujours plus !!