Christine Salem en prestation surprise ce soir - Toutes les images de la première soirée (actualisé à 9h24) :

Kaloo Bang : La kalashnikov s'est enrayée


Publié / Actualisé
Une première soirée du Kaloo Bang en demi-teinte. L'événement (déroutant) de la soirée : le départ précoce de Kalash, écourtant son concert suite à des débordements. Il accuse l'organisation de l'avoir sommé à quitter la scène en plein show. Ladite organisation a publié un communiqué ce matin, précisant que "toutes les dispositions de sécurité" avaient été prises et que "l'artiste a fait seul le choix de quitter la scène". Hormis ce coup de théâtre malheureux, la soirée a tout de même pu mettre en lumière de vraies pépites musicales, comme le reggae énergique de Tiwony et le maloya addictif de Kiltir. Ce soir promet de toutes aussi belles (re)découvertes. Si le festival devra faire sans La Fouine, une prestation surprise 100 % péi pourra ravir petits et grands. Christine Salem se produira à 21h15, tandis que l'horaire du groupe de rap MZ est déplacé à 23h15.
Une première soirée du Kaloo Bang en demi-teinte. L'événement (déroutant) de la soirée : le départ précoce de Kalash, écourtant son concert suite à des débordements. Il accuse l'organisation de l'avoir sommé à quitter la scène en plein show. Ladite organisation a publié un communiqué ce matin, précisant que "toutes les dispositions de sécurité" avaient été prises et que "l'artiste a fait seul le choix de quitter la scène". Hormis ce coup de théâtre malheureux, la soirée a tout de même pu mettre en lumière de vraies pépites musicales, comme le reggae énergique de Tiwony et le maloya addictif de Kiltir. Ce soir promet de toutes aussi belles (re)découvertes. Si le festival devra faire sans La Fouine, une prestation surprise 100 % péi pourra ravir petits et grands. Christine Salem se produira à 21h15, tandis que l'horaire du groupe de rap MZ est déplacé à 23h15.

La kalashnikov s'est enrayée sur la scène du Karousel, au grand dam de la foule compacte venue applaudir le rappeur martiniquais. Faute à un groupe de perturbateurs ou à une mauvaise gestion de la part de l'organisation? "L'artiste ne se sentait pas en confiance et en sécurité" a déploré l'ingé son qui a joué l'oiseau de mauvais augure en annonçant le départ précoce de Kalash - se faisant, au passage, lyncher verbalement par les fans. Ce n'est pas tout à fait la même version que le chanteur a rapidement publié sur ses comptes Twitter et Instagram. Accusant plutôt la "sécurité qui a exigé" qu'il quitte la scène, il pointe du doigt une organisation "qui flippe et n'assume pas". Il a tout de même eu le temps d'enflammer un public venu spécialement pour son dancehall explosif. À défaut d'avoir répondu aux interviews ou de participer aux conférences de presse.

Pour sa part, l'organisation du festival a publié un communiqué ce saemdi matin afin de remettre les choses au clair : "hier soir (vendredi soir  - ndlr) des jeunes sont montés sur scène lors du concert de Kalash. Toutes les dispositions de sécurité avaient été prises. Chacun peut le constater puisqu’il n’y a eu aucun incident à déplorer ni agression physique ou personne blessée. L’artiste a fait seul le choix de quitter la scène, ainsi que le prouvent les images tournées par Réunion Première télé. Nous le laissons seul responsable de ce choix, et des propos qu’il tient sur les réseaux sociaux. Les seuls rendez-vous manqués ont été ceux non honorés par l’artiste, absent pour les interviews et la conférence de presse. Nous vous donnons rendez vous ce soir pour clôturer en beauté ce Kaloobang 2016 avec the Royal Family of Morgan Héritage, T Matt et tous les artistes invités."

 

 

 

 

 

 

 

 

En dehors de cette malencontreuse surprise, la soirée s'est bien déroulée avec de belles pépites musicales à tous les coins. Comme le blues de Beethova Obas, qui a entraîné le public tout en douceur dans son monde. Une force tranquille que l'on écoute avec ravissement dans une salle transformée en bulle de quiétude le temps d'un concert.

 

 

 

Du côté de la scène Karo, le groupe péi Kiltir invitait à "krazer" un bon maloya. En rythme s'il vous plaît ! On ne se lasse pas de leur énergie contagieuse. Sa même même nout talent !

 

 

 

 

 

 

Ce soir, les portes du parc des expositions s'ouvriront à 17 heures. Premier concert attendu : celui de T Matt, dont la dancehall 100% locale devrait faire vibrer le public dès 19 heures. On continue ensuite sur une lancée péi avec les chansons folk de Loic Techer. La soirée promet aussi une belle prestation surprise. Christine Salem se produire à 21h15 sur la scène Karo. Pour remplacer le rappeur La Fouine, qui a dû annuler son concert pour "des raisons qui lui sont propres", l'organisation a placé le groupe de rap MZ à son horaire. Soit 23h15 au Karousel. Le groupe cru et ambitieux est prêt à enflammer le public ce soir... jusqu'au bout...

www.ipreunion.com

   

1 Commentaire(s)

Aterla, Posté
Que les jeunes aiment les choses stupides, soit, il faut bien que jeunesse se passe. Mais que des adultes organisent ces cirques de glorification de l'ignorance, de l'arrogance et de la violence, c'est lamentable. Fausse rebellion vendue aux jeunes, chanteurs gras dans tous les sens du terme, pauvreté de la musique, c'est le fast-food, le coca-cola, la viande congelée de la culture... La jeunesse se fait exploiter et en redemande (pour le moment).