Eviction de Marylène Hoarau, le président du Parc National charge le président de Région :

Daniel Gonthier: Didier Robert a "ouvert un trou de souris", Ségolène Royal s'y est engouffrée


Publié / Actualisé
Il ne décolère pas. Deux semaines après le début de la polémique sur le départ de Marylène Hoarau de son poste de directrice du Parc National de La Réunion, son président, Daniel Gonthier revient sur les raisons de ce départ "surprise", au micro de Réunion 1ere Radio. Pour lui, pas de doute, c'est bien une ingérence politique, "à tous les niveaux", local comme national, qui remet en cause le travail de Marylène Hoarau, mais aussi l'avenir même du Parc National. En effet, ce départ arrive au moment où un appel d'offres est lancé parle conseil régional pour étudier des "perspectives d'évolution", et notamment un passage au statut de Parc Régional. Le président du Parc national en est certain : tout cela est de la faute de Didier Robert. Le président de Région, dit-il, a "ouvert un trou de souris" dans lequel Ségolène Royal s'est engouffrée
Il ne décolère pas. Deux semaines après le début de la polémique sur le départ de Marylène Hoarau de son poste de directrice du Parc National de La Réunion, son président, Daniel Gonthier revient sur les raisons de ce départ "surprise", au micro de Réunion 1ere Radio. Pour lui, pas de doute, c'est bien une ingérence politique, "à tous les niveaux", local comme national, qui remet en cause le travail de Marylène Hoarau, mais aussi l'avenir même du Parc National. En effet, ce départ arrive au moment où un appel d'offres est lancé parle conseil régional pour étudier des "perspectives d'évolution", et notamment un passage au statut de Parc Régional. Le président du Parc national en est certain : tout cela est de la faute de Didier Robert. Le président de Région, dit-il, a "ouvert un trou de souris" dans lequel Ségolène Royal s'est engouffrée

Invité de l'émission "Devant la Réunion", diffusée ce lundi 26 septembre 2016 sur Réunion 1ère Radio, Daniel Gonthier a répondu aux questions de Gaël Le Dantec dans un entretien de 43 minutes à retrouver en intégralité sur le site de Réunion 1ère. L'occasion pour lui de revenir sur sur le départ "surprise" de Marylène Hoarau, directrice du Parc National de La Réunion. Pour rappel, Marylène Hoarau, qui était présidente du Parc depuis mars 2011, a annoncé qu'elle quittait son poste, dans un mail envoyé aux agents de la structure mardi 13 septembre 2016.

Pour le président du parc, c'est une interview que Marylène Hoarau a accordé au Quotidien, dans laquelle elle critiquait le projet de "régionalisation" du parc, qui lui a valu les foudres de Didier Robert. Daniel Gonthier, élu Les Républicains (LR), n'hésite donc pas à charger le président de Région, qui est pourtant de sa famille politique. "Elle a été sanctionnée par le président Didier Robert (...) elle a reçu un courrier, dont j'ai eu copie, qui lui donnait un avertissement et la possibilité d'un conseil de discipline", précise Daniel Gonthier. 

A noter que Marylène Hoarau étant détachée de son poste à la Région Réunion pour assurer ses missions à la tête du parc national, elle n'était pas tenue de respecter le devoir de réserve que lui oppose le président de Région. Selon Daniel Gonthier, c'est donc bien Didier Robert qui a "ouvert un trou de souris" et Ségolène Royal "s’est engouffrée" en demandant la tête de Marylène Hoarau.

Néanmoins, selon le président du parc, le départ de la directrice n'est pas encore effectif, puisqu'aucun document officiel n'a mis fin au contrat de Marylène Hoarau, qui court jusqu'à février 2017.

Daniel Gonthier "refuse de participer à la destruction du parc National"

Cet éviction arrive au moment où les partisans du Parc National et ceux du Parc Régional dégainent leurs arguments. Pour rappel, une des promesses de campagne de Didier Robert était la rétrogradation du Parc national de La Réunion à celui deParc régional, un projet auquel, entre autres, Daniel Gonthier et Marylène Hoarau sont toujours opposés.

Au menu de la commission permanente ce mardi 27 septembre 2016, les élus examinent les dossiers ayant répondu à l'appel d'offre pour la "réalisation d'un état des lieux du Parc National de la Réunion et d'une étude sur ses perspectives d'évolution" (voir les détails de l'appel d'offre en ligne).

L'appel d'offre en question concrétise une promesse de campagne de Didier Robert et Daniel Gonthier a refusé de prendre part aux discussions. "Je ne veux pas être associé à la destruction du parc national, qui est le fruit d’un travail de passionnés depuis les années 60", résume-t-il. Selon le président du Parc, "l'outil" parc national a été déterminant pour obtenir des financements européens, "de l'ordre de 110 millions d'euros", ou encore la conservation du label patrimoine de l'Unesco. A ceux qui prétendent que le parc national met les hauts de l'île sous cloche il répond que "le parc régional est plus contraignant". La naissance de projet comme l'écolodge du volcan, déjà vivement critiqué, en est une illustration.

www.ipreunion.com

   

10 Commentaire(s)

Bibik, Posté
Oté Daniel.. Assez déconé don.. lés Didier fé son lékolodge, Libère terrain la Réunion pou ven sa promotteur..
Va rapporte anou largent sa, nou nora travail ossi... Ban Grand Vaza Va knir achéte la Réunion nora besoin zesclave, nou nora travail.
Chatzi, Posté
Enfin une réaction de Daniel Gonthier sur les dessous de cette affaire.Le premier responsable est Didier Robert le tout puissant qui n'a pas accepté que La Directrice du Parc s'exprime sur le sujet de la transformation du Parc National en Parc Régional...Depuis quand le personnel à le droit de donner son avis?Seul Didier 1er aurait le droit de s'exprimer .Il paraît que son épouse et directrice de communication aurait piqué une colère lorsqu'elle a lu les propos de Maryléne Hoareau dans le Quotidien de La Réunion..
Daniel, tu es courageux, pas sûr que tu ais l'investiture de ton empereur pour les législatives .Tiens bon, nous sommes derrière toi et voterons pour toi!
Charles, Posté
Quel intéter le parc ???
assouvir leur pouvoir politik , oui sa s'écrit comme sa
Gagner plein de pognon et faire chier le peuple RÉUNIONNAIS Quand LE DIMANCHE IL FAIT UN FEU DE BOIS POUR CUIRE SON ROUGAIL SAUCISSE DANS LA FORET
D'ailleurs depuis que nous fait'' pique nique '' aucun d'entre nous n'a dévaster cette foret
Et puis , aujourd'hui , les deux zigotos , ils ne s'embrassent plus sur la bouche
A élections , quant tu nous tiens
Oh pouvoir de dominer
La oui , entente ( toi la , moi la ...... sa pou toi , sa pou moi ...... et j'en passes
Allez bisous les filles

Ti yab, Posté
Mr Gonthier mentir au réunionnais depuis dix ans comme vous le faite est un don. vous l'avez ce don.
Chisny, depuis son mobile, Posté
Je salue votre courage et votre prise de position sur ce dossier, je suis persuadé que la majorité des réunionnais est pour la concervation de la Réunion en Parc National. Tien bo larg pas ! Battons nous pour notre Parc National et notre Patrimoine Mondiale !
L'arbre caché derriere la foret, Posté
Daniel Gonthier est tres virulent pour defendre "sa" directrice. Il parle de complot et tout ca. Mais pas un mot, pas une parole sur le fond et omerta totale sur les projets immobilers des uns et des autres. A un point que ca devient suspect.

Alors pourquoi?

"certains" disent que le ministere de l'ecologie avait une autre preference a la fin du contrat d'olivier robinet (supprimé pour prise à prtie - webmaster ipreunion.com). On dit aussi que c'est l'insistance des elus locaux pour imposer (maintenir) Marylene Hoarau qui a prevalu au nom de la preference regionale.

pourquoi vouloir a tout prix maintenir cette personne? ou pourquoi craindre la nomination d'une personne neuve sur ce poste? des choses a cacher? je te tiens-tu me tiens par la barbichette?

pendant que daniel gonthier se demene pour proteger "sa directrice" on remarque qu'il ne fait surtout rien pour defendre l'interet publique et on sait par avance qu'on trouvera sa signature sur toute les deliberations qui valideront les hotels. Au passage on rappelle que "president du conseil d'administration" n'est qu'un titre honorifique et que la vraie hierarchie decisionnelle se situe dans la tutelle du ministère de l'écologie et de l'établissement public.
Tata, Posté
L AMBIANCE CHEZ LA DROITE......
Mdr, Posté
c'est lui qui devrait se mettre dans ce trou de souris !
RAPHY, Posté
le parc National est un frein point barre . Apres le president de Région n'a pas viré de lui même cette dame c'est Ségolene qui l'a fait donc que chacun assume les reponsabilités qui lui incombent.
pas la peine d'aller chercher un coupable parfait
CHABAN, Posté
BRAVO MR GONTHIER
Dire la vérité est une qualité, vous en avez !