Imaz Press incognito à l'enquête publique sur la carrière de Bois Blanc :

Un commissaire enquêteur : "Touch Pa Nout Roches pousse les gens", "le public hurle avec les loups"


Publié / Actualisé
Alors que l'enquête publique sur le projet de carrière de Bois Blanc (Saint-Leu) est toujours en cours, plusieurs témoignages s'interrogent sur la neutralité des commissaires d'enquête. Imaz Press Réunion a voulu vérifier ce qu'il en est. Visite incognito à la mairie de Saint-Leu en pleine séance d'enquête publique ce vendredi 30 septembre 2016. Et entretien avec un commissaire enquêteur où il est question de nuisances sonores qui font à peine "vroum", du collectif Touch Pa Nout Roches, de "public qui hurle avec les loups" et de "gens qui deviennent un peu fous".
Alors que l'enquête publique sur le projet de carrière de Bois Blanc (Saint-Leu) est toujours en cours, plusieurs témoignages s'interrogent sur la neutralité des commissaires d'enquête. Imaz Press Réunion a voulu vérifier ce qu'il en est. Visite incognito à la mairie de Saint-Leu en pleine séance d'enquête publique ce vendredi 30 septembre 2016. Et entretien avec un commissaire enquêteur où il est question de nuisances sonores qui font à peine "vroum", du collectif Touch Pa Nout Roches, de "public qui hurle avec les loups" et de "gens qui deviennent un peu fous".

Les portes viennent juste de s’ouvrir, lorsque j’entre dans la salle du conseil municipal de Saint-Leu dédiée pour l’occasion à la récolte des avis  sur la carrière de Bois-Blanc (cela ne sera plus le cas à partir de ce mercredi).

Trois commissaires d’enquête sont à l’intérieur, disposant des dossiers sur une table et préparant les registres. Il s'agit de deux hommes plutôt âgés et d'une femme souriante, aux cheveux courts et bruns. Avenante et sympathique, c'est elle qui m’oriente vers les dossiers de synthèse : je précise qu’étant totalement novice en la matière, des explications seraient les bienvenues. Et au vu de la masse de documents et des termes techniques employés, pas facile de comprendre tout l’enjeu de ce projet ! Une fiche de synthèse m’éclaire rapidement sur la sécurité routière, mais il est tentant d’être découragé face aux plans techniques et autres lourds dossiers…

"Je vous conseille de mettre qu’il faut prendre des mesures pour que l’intégration des camions se fasse le plus facilement possible"

Je m’approche donc d’un autre commissaire enquêteur, prompt à m’aider. Avec ses cheveux grisonnants, son regard sérieux et son costume, il inspire la confiance. S’ensuit un échange autour des risques d’embouteillages, de la pollution sonore, des poussières. Chaque inquiétude est balayée. Concernant la circulation : "Ils vont gérer le volume de camions envoyé en fonction des bouchons. Il y aura un peu plus de trafic."

Je continue de m'inquiéter et lance "J’emprunte souvent cette route, je me demande si ça ne va pas provoquer des embouteillages". Mon interlocuteur se fait rassurant : "Il y a à peu près 100, 120 camions. Mais les camions qui sont là, ils font déjà autre chose actuellement, (ils transportent déjà) les andains, ils font plein de choses. Il y aura un peu plus de circulation, mais comme ils vont faire attention de pas les mettre quand il y a les bouchons, c’est faisable". Plein d'attention, il poursuit : "si vous voulez l’écrire (que je crains de gros embouteillages - ndlr), je vous conseille de mettre qu’il faut prendre des mesures pour que l’intégration des camions se fasse le plus facilement possible".

Concernant les nuisances sonores : le commissaire dit enore "le bruit a été mesuré, ça reste tout à fait dans les normes. Ces engins sont particulièrement adaptés à un travail silencieux" (il accompagne son explication d’une démonstration d’un "vroum", effectivement léger…). Concernant la poussière : "Ils vont arroser en pagaille, partout, tout le temps." Le tout en s’appuyant sur des documents officiels et autres avis donnés par différents organismes.

"Des gens ont écrit "la NRL c'est pour le nord", faudrait pas que cette personne pense à prendre l'avion, on lui met un barrage"

Je veux en savoir plus et je l’interroge directement : "vous avez eu plus d’avis pour ou contre ?" et où il me répond, catégorique : "actuellement, comme tout le monde se monte la tête, quasiment que des contre".

Il continue en citant un certain collectif baptisé "Touch Pa Nout Roche". Il a un avis plutôt tranché sur la question. "Il y a l’association Touch Pa Nout Roches… qui pousse les gens et qui leur disent "voilà ce qu’il faut écrire". Il est lancé  : les pétitions qu’il y ait "100 ou 1000 noms", cela comptera pour "un avis". Et encore… un avis dont il ne pourra rien faire faute de propositions d’amélioration expliquant clairement "pourquoi c’est très grave" d'ouvrir la carrière.

Mon interlocuteur a aussi cette petite phrase : "le public entend des choses, il hurle avec les loups, comme on dit. Les gens deviennent un peu fous". Et il n'apprécie pas des avis négatifs trop extrêmes. "Il y a des gens qui ont écrit  +la NRL, c'est pour les gens du Nord, moi je m'en fiche+" se plaint-il. Il commente un brin amusé : "faudrait pas que cette personne pense à prendre l'avion, on lui met un barrage"...

Une comparaison concrète avec la construction d’un immeuble m’a également été présentée : "Imaginez, devant chez vous, ils font un immeuble. Pendant deux ans, vous allez avoir du bruit et de la poussière. Vous n’allez pas signer une pétition pour arrêter l’immeuble." Effectivement, vu sous cet angle…

En conclusion de notre conversation, il s'assure qu'il arrive à me relire, me dit que j'ai "une belle écriture" et conclue : "vous signez ? Vous êtes pas obligéee". Avant de m'encourager : "vous pouvez revenir la semaine prochaine. Essayez d’en convaincre d’autres d’avoir cette réaction ouverte et pas fermée".

Je le salue et quitte la salle. Au fait, le rôle d'un commissaire enquêteur est d’être "indépendant et impartial". C’est la compagnie nationale des commissaires enquêteurs qui le dit en tout cas...

www.ipreunion.com

   

24 Commentaire(s)

Malzack yém pas la Magouille, Posté
@Martial - Il existe une différence entre faire des concessions et se faire forcer la main. Il y'avait d'autres alternatives à cette route, moins couteuses à ce projet et pour des raisons d'ordre économique voir d'aspirations pharaoniques on se retrouve à dépenser prés de 2 milliards d'euros pour 12 km. Aujourd'hui on se retrouve devant le fait accompli. Vous n'habitez sûrement pas près de la future hypothétique carrière de Bois-blanc ....
Audrey c pas un pseudo, Posté
Pour repondre a employé de mairie des avirons ton patron le maire est contre !! T bien hypocrite avec ta hiérarchie si t pas capable de faire la différence entre contruire des cases et fe pete les mines ds une carriere ! Aller garder ds Wikipedia c koi une carriere! Rembourser le l'employé de mairie koi pffffffffff
Audrey c pas un pseudo, Posté
Pour repondre a employé de mairie des avirons ton patron le maire est contre !! T bien hypocrite avec ta hiérarchie si t pas capable de faire la différence entre contruire des cases et fe pete les mines ds une carriere ! Aller garder ds Wikipedia c koi une carriere! Rembourser le l'employé de mairie koi pffffffffff
Brigitte, Posté
A ce pseudo emloyé de mairie des Avirons! Je ne me cache pas derrière un pseudo moi! En effet la construction de ces blocs près de chez moi m'ont beaucoup gêné surtout par la poussière et le bruit, et c'est aussi en partie pour cela que je ne souhaite pas revivre cela! Qu'un particulier vende son terrain à un promoteur, je ne voit pas ou est l'illégalité! Et ne venez pas comparer des constructions d'habitations à une méga -carrière, c'est à croire que vous ne savez pas ce que c'est!
CHABAN, Posté
Tiens les tites mains sont de retour ?

Bravo à vous pour votre travail d'investigation !
C'est incroyable le nombre de branquignoles autour de ce chantier.....
Martial, Posté
on a rien s'en rien dans la vie? il faut toujours faire des concessions c'est comme ca. On ne peut pas avoir le beurre et l'argent du beurre. Nous voulons d'une route plus sure mais aussi moins d'aléas sur le trafic et bien nous allons devoirs mettre en place toutes les démarches possibles a la bonne réalisation de cette route et les carrières font partis de ses concessions.
Elodie, Posté
Et dire qu'il n'y a qu'IPR pour faire ce genre d articles ! Journalistes ou étés vous ? (supprimé pour prise à partie - webmaster ipreunion.cm)
Lola, Posté
Dans le genre impartiale et neutre certains maires et collectifs ne le sont pas non plus ! Ils politisent la chose alors qu'ils seront les premiers à vouloir venir sur cette route ! Les gens se font manipuler en grandeur nature par des maires et des collectifs voilà la réalité !
Enquête bidon au chiot!!!, Posté
rien d’étonnant depuis le temps que les enquêtes publiques sont bidons il y a un commissaire qui s'est fait viré, suite a l'affaire de l'enquête publique concernant l'extension du golf a l'etang-salé!!.
Franck, Posté
Comment peu ont comparer une construction de logement( qui génere effectivement du bruit surtout lors du gros oeuvre) et le bruit d'une carriere avec une multitude de piqueurs ,de brise roches,de camions et 2 explosions par jour!!
Solene, Posté
comment parler d'impartialité quand des élus des collectifs passent leurs temps a faire de la désinformations. Cette carrière ne dérange pas quand a son utilité mais a son emplacement et sa c'est de a pur hypocrisie de la parts des opposants
Employer municipal des avirons, Posté
une bande d'imbécile qui mélange le travail et la politique et la dedans il y a des
gens qui sont dans des associations des parent d'éléves y a une qui habite juste
chemin cimetiére aux avirons et elle ne vois pas tous ses bloc qui est faite autour de sa maison
et juste a coté de l'école des avirons pas loin de la maternel y a un bloc qui sont en construction en
se moment prés deux
30 appartements alors laisse cette carriére tranquil svp , moi je suis pour
Touch pas Bois Blanc, Posté
moi aussi j'ai eu droit à "vous avez une belle écriture", dè mon entrée dans la salle le commissaire enquêteur "Bonjour, vous venez pour donner un avis favorable?" j'ai répondu "non surement pas est-ce que je peux coller ce "NON" que j'ai ramener sur une page entière?... dans ce cas je vais recopier mon texte et mes arguments contre cette carrière que j'ai préparer...
Malzack, Posté
Grand merci à vous pour votre travail, merci de faire preuve de la réalité quand au parti pris d'instances sensées être justes, équitables et surtout impartiales !!! Dans mon joli ti pays na trop "Macrotages" !!! A la Réunion tout est histoire de passe-droit, de business, de pistons, corruptions passives ou actives, conflits d'intérêts bla bla bla .... CONTINUEZ VOUS SEREZ TOUJOURS SUIVIS !! faites du Bruit !!!!
Tektek974, Posté
Encore une fois nous sommes pris pour des imbéciles et le comportement de ce commissaire enquêteur est totalement inadmissible. (upprimé pur prise à partie - webmaster ipreunion.com) Ou sommes nous? Ou allons nous? La grande chaine humaine à grand bois montre combien la population est hostile à cette carrière qui va l' entendre? Devant un tel désastre sanitaire, écologique, touristique peut on fermer les yeux ? Les requins sont aujourd'hui bien plus dangereux que ceux qui" aboient avec les loups"
Tata, Posté
C COM L EPOQUE DES BOURRAGES D URNES DES NERVIS....SA CONTINU.......
SQUAW, Posté
C'est sûr que l'impartialité n'est pas au rendez-vous là!!! (supprimé pour prise à partie ) webmaster ipreunion.com)
Fo'voir, Posté
La NRL est indispensable quoi qu'on dise alors qques camions en + pour qques morts en - je suis ok ! meme s'il y a des gènes c pas graves, une fois la NRL construit on aura oublié toute la poussière et les camions, qui regrette aujourd'hui la route des tamarins et les bouchons de la saline les bains ?
Œil de l'aigle, Posté
Pour répondre à île propre oui mr le préfet de fait pas manipule à où avec ti comique St leu parce que le préfet de avant ou la fait la mousse tellement ti comique St leu la dort à terre. Il fait croire ce qu'il sur St leu mais la vrai vérité sur c'est la vrai population qui qu'il ne dit pas et le cache
CHABAN, Posté
Ils sont fous ces Gaulois!!!!
Oeildel'aigle, Posté
Je suis pour la carrière de le soucis c'est c'est sur je me suis rendu dans une des mairies de la commune de St leu et il y avait pas enquêteur de et pourtant avant me déplacer j'ai appeler on m'a confirmé que un date arrivant à la mairie avec un salarié matie d'accueil ma fait voire un peu t'as dossier rien c'est passer ni explication de ni réponse à ma question pourrais je signé un un registre ou quand pourrais je le faire puis que je suis la pour mon avis il on pris me coordonnées et jusqu'à ce jour on m'a pas appelé pour que je puisse dire faire et signé un mon accord manque organisation de l'information pour l'avis donné à la vraie population St leu du porte à porte sera plus crédible et plus sérieux que cette mairie
île propre, Posté
Espérons que ceci parviendra à la Compagnie Nationale des Commissaires Enquêteurs
Croisons aussi les doigts que le préfet ne soit pas manipulable, bref

JUSTE SCANDALEUX, NOUS SOMMES BIEN À LA RÉUNION !!!!
Créole, Posté
JE hurle avec les loups et lui nage avec les requins!!!!!
Kom dit Misty trape le balot fou dehors!!
Météo?, depuis son mobile, Posté
une bande d'idiot sur la route.
Illustration : Kwa Films

Kwa Films

37 reportage(s)