Saint-Pierre - Une pétition a été lancée pour la soutenir (actualisé à 19h) :

Punition filmée sur Facebook : La mère sera jugée le 17 février prochain pour "violences aggravées"


Publié / Actualisé
Ce lundi 3 octobre 2016, une mère s'est filmée alors qu'elle corrigeait son fils de 16 ans. La vidéo de 20 minutes, diffusée en live sur Facebook, est rapidement devenue virale. Elle a été placée en garde à vue cet après-midi pour "violences aggravées et enregistrement et diffusion d'images relatives à la commission d'une atteinte volontaire à l'intégrité de la personne". Peu avant 19 heures, le procureur de Saint-Pierre a fait savoir que la mère, qui a reconnu les faits, sera jugée le 17 octobre prochain. Son fils, lui, sera raccompagné au foyer dans lequel il était placé. A sa sortie de garde à vue, elle a été accueillie par des dizaines de personnes venues la soutenir. Une pétition a même été lancée pour demander l'abandon des poursuites contre la maman.
Ce lundi 3 octobre 2016, une mère s'est filmée alors qu'elle corrigeait son fils de 16 ans. La vidéo de 20 minutes, diffusée en live sur Facebook, est rapidement devenue virale. Elle a été placée en garde à vue cet après-midi pour "violences aggravées et enregistrement et diffusion d'images relatives à la commission d'une atteinte volontaire à l'intégrité de la personne". Peu avant 19 heures, le procureur de Saint-Pierre a fait savoir que la mère, qui a reconnu les faits, sera jugée le 17 octobre prochain. Son fils, lui, sera raccompagné au foyer dans lequel il était placé. A sa sortie de garde à vue, elle a été accueillie par des dizaines de personnes venues la soutenir. Une pétition a même été lancée pour demander l'abandon des poursuites contre la maman.

Alors que beaucoup applaudissaient cette punition et que le buzz continuait encore dans la journée, la mère de famille a été placée en garde à vue. Dans un communiqué publié ce mardi après-midi, le procureur de Saint-Pierre a indiqué les motifs : "violences aggravées et enregistrement et diffusion d'images relatives à la commission d'une atteinte volontaire à l'intégrité de la personne".

Une mère "excédée" et "inquiète"

Dans un second communiqué, envoyé peu avant 19 heures, il précise que "la mère a reconnu les faits et expliqué qu'elle était tout-à-la fois excédée par le comportement de son fils, une nouvelle fois mis en cause dans une affaire pénale, et inquiète pour lui, des jeunes étant venus récemment le menacer".

Elle sera jugée le 17 février prochain, dans le cadre d'une comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité (CRPC) pour des faits de violences avec arme sans ITT et enregistrement et diffusion d'images relatives à la commission d'une atteinte volontaire à l'intégrité de la personne.

Une pétition en ligne pour demander l'abandon des poursuites recueille déjà 2500 signatures

Le procureur précise également que son fils "fait l'objet d'un placement judiciare en foyer" et qu'il fugue "régulièrement". Il est convoqué le 26 octobre prochain devant un juge des enfants du tribunal de grande instance de Saint-Pierre dans le cadre d'une affaire de vol aggravé. Ce mardi 5 octobre, l'adolescent doit être raccompagné au foyer dans lequel il était placé. L'examen médical pratiqué n'a révélé aucune ITT.

La vidéo, qui est rapidement devenue virale, a été vue plus de 470 000 fois à 16h ce mardi après-midi. A la fin de sa garde à vue, la maman a été accueillie par un important comité de soutien à Saint-Pierre. Une pétition en ligne, lancée pour demander que les poursuites à son encontre soient abandonnées, a même reçu plus de 2500 signatures en quelques heures.

 

www.ipreunion.com

 

 

   

9 Commentaire(s)

Nini, Posté
Une mère qui corrige son enfant la justice envoi en gard a vu , ce quoi une punition pour une mère qui protège et qui préserve ses enfant . Dans certaine qu'à se pas neseser de tape ses enfant une punition est sifisente , mai dans certaine situation il est plus que neseser , moi je gagne dès coup aujourd'hui je remercie mes parent pour . Une mère sai toujour quoi faire pour mètres ses enfant dans des bon chemin . Je suis une mère j'approuve ,
Totoch a ou, Posté
Totoche vous vous trompez, vous faites des amalgames, confusions, concentrez vous. Il n'est pas question de bien-pensance mais de loi, du code pénal. Faites vos recherches, mais je ne suis pas certain que ce soit le gouvernement en place qui ait crée les délits pour lesquels cette charmante maman est poursuivie.
Jean, Posté
Je n'approuve pas le coté film, le langage cru et vulgaire, mais c'est quand même pas de la faute à cette pauvre mère si son fils est joue au délinquant, au Bad boy, et a commis un vol aggravé!
Les fréquentations, le Net, les films Lamoukat, tout est réuni pour créer ce genre de petites frappes asociales!
L'APECA dressait à coups de lattes, aucun de ses pensionnaires n'est devenu un voyou ou un bandit, à un moment il faut sévir, et le langage Bisounours et les manières douces ne marchent plus.
Un jeune enfant peut être éduqué en douceur, mais à partir de 8/10 ans, si ça n'a pas fonctionné, la on sort le fouet!
Pilpoil, Posté
Prière secrète d'un enfant à sa Mère et à son Père

Maman, Papa, je vous en supplie,
ne me laissez pas croire
que mes désirs sont tout puissants.

Maman, Papa, je vous prie
prenez le risque de me frustrer
et de me faire de la peine
en refusant certaines de mes demandes

Maman, Papa, c'est important,
pour moi, que vous sachiez me dire non,
que vous ne me laissiez pas croire,
que vous pouvez être tout pour moi,
que je peux être tout pour vous.

Maman, Papa, surtout,
entendez mes désirs,
mais n’y répondez pas tout de suite.
En les satisfaisant trop vite ... vous risques de les assassiner.
Confirmez-moi que j'en ai, qu'ils sont recevables ou irrecevables
mais ne les prenez pas en charge à ma place.

Maman, Papa, S'il vous plaît,
ne revenez pas trop souvent sur un refus,
ne vous déjugez pas,
pour que je puisse ainsi découvrir
mes limites et avoir des repères clairs.

Maman, Papa,
même si je réagis, si je pleure,
si je te dis à toi. Maman " méchante et sans cœur... "
reste ferme et stable
cela me rassure et me construit,
si je t'accuse toi, Papa " de ne rien comprendre "
ne m'enferme pas dans mes réactions.

Maman, Papa, par pitié,
même si je tente de vous séduire, résister,
même si je vous inquiète, ne vous soumettez pas,
même si je vous agresse parfois, ne me rejetez pas,
c'est comme cela que je pourrai grandir.

Maman, Papa, vous dire aussi à chacun
que je suis que votre fils, votre fille.

Jacques SALOME.

Jacques SALOME.
Né le 20 mai 1935
Il est diplômé de l'École des hautes études en sciences sociales et a débuté sa carrière
dans la formation. Il a formé plus de 60 000 personnes durant sa vie, à travers le
Centre de formation aux relations humaines Le Regard fertile (Quétigny 1972- Roussillon 1984)
Il est l'auteur de 60 ouvrages, consacrés à la communication au sein du couple et de la
famille, notamment Parle-moi, j'ai des choses à te dire et Jamais seuls ensemble.
publiés aux Éditions de l'Homme.
Il a cherché à poser les bases pour une meilleure communication à l'école avec Si je
m'écoutais, je m'entendrais et développe l'idée d'une Charte relationnelle à l'Ecole" et
"Pour ne plus vivre sur la planète taire" parus aux Ed Albin Michel..
Son approche pragmatique servie par une expression simple et imagée, lui vaut la
faveur d'un large public, notamment lors de ses conférences.
Il est le fondateur du centre de formation aux relations humaines Le regard fertile. Il a
créé la Méthode E.S.P.E.R.E. (Énergie spécifique pour une écologie relationnelle
essentielle).
Il a tenu durant 15 ans une chronique dans Psychologies magazine.
Depuis 1997, il se consacre également à l'écriture de romans et de poésies.
Père de cinq enfants, il vit à Roussillon, en Provence. Sa famille proche, en particulier
ses enfants, l'ont grandement inspiré dans ses ouvrages. Une de ses occupations
préférées est de planter des arbres.
Il est membre du comité de parrainage de la Coordination française pour la Décennie
de la culture de paix et de non-violence
TOTOCHE, Posté
@ Poste "Totoche a ou"
Voila bien le drame de notre pauvre France, "Il est question de la justice" mais la justice édicter par qui ? Un gouvernement de socialiste de gauche (ceux qui prennent l'argent des autres sans savoir où ils vont - W Chrichill)
Oublié la Taubira et son laxisme vis à vis des délinquants ? Des voleurs ? Violeurs etc.
Sûrement qu'ils ont agis comme ça à cause des roustes reçus des parents ?


A croire que moi, mes pères, mes grands pères n'ont pas fait de ce pays un pays Industriel de premier plan (qui à ce jour plonge dans le classement mondial après l’Azerbaïdjan, imagine à ou ?) , bien qu'ils aient reçus de temps en temps et de façon justifier une correction de leurs aînés ?
Pauvre bien pensants et bon sachants, vous pensez avoir redécouvert la poudre ! ha ha ha

Tous les hommes politiques de la 5eme sont passés par les séminaires, ils sont devenus couillons malgré les corrections reçus ?
Un peu de bon sens
Pro974, depuis son mobile, Posté
Bravo madame!! La justice est faite pour protéger les saloperies!
Totoch a ou, Posté
Et Totoch, il n'est pas question de "bande de pingouin (de gauche)" mais de la Justice. Ce qu'elle a fait est lamentable et qui plus est, répréhensible. On éduque pas par la violence. Si son fils en est arrivé là, c'est à elle de faire son auto-critique.
Jose, Posté
Bravo Madame, par conte la vidéo c'est un peu "couillon"!
Totoch, Posté
Elle n'aurait pas du mettre la vidéo mais elle à bien raison ce grand couillon doit comprendre qu'à jouer avec le feu il va un jour se brûler.
N'aura toujours bande pingouin (de gauche) pour dire il faut pas taper, seulement n'a zenfant y comprends rien ça même