Retour en vigilance volcanique : Le sentier du Pas de Bellecombe toujours interdit :

Piton de la Fournaise - Réouverture de l'enclos ce vendredi


Publié / Actualisé
Retour en vigilance volcanique au Piton de la Fournaise ce vendredi 14 octobre, à partir de 6 heures. L'accès à l'enclos sera à nouveau possible, avec quelques restrictions. Le préfet appelle néanmoins à faire preuve de la plus grande prudence : des coulées non refroidies et non stabilisées sont encore présentes avec un risque important de dégazages nocifs pour la santé.
Retour en vigilance volcanique au Piton de la Fournaise ce vendredi 14 octobre, à partir de 6 heures. L'accès à l'enclos sera à nouveau possible, avec quelques restrictions. Le préfet appelle néanmoins à faire preuve de la plus grande prudence : des coulées non refroidies et non stabilisées sont encore présentes avec un risque important de dégazages nocifs pour la santé.

"En raison d'une activité fortement réduite mais persistante et des risques résiduels (émanation de gaz et chaleur)" constatés par l’observatoire volcanologique du Piton de la Fournaise (OVPF), le préfet a décidé de passer en phase de vigilance du dispositif spécifique Orsec* Volcan du piton de la Fournaise à compter de ce vendredi, à 6 heures.

L'accès du public à l'Enclos sera de nouveau autorisé, mais uniquement sur les deux sentiers balisés et entretenus par l'Office national des forêts (ONF) suivants :

    - Pas de Bellecombe - Formica Léo - Chapelle Rosemont - Sentier Rivals - Cratère Caubet ;
    - Pas de Bellecombe - Formica Léo - Chapelle Rosemont - sentier d'accès au site d'observation du cratère Dolomieu (accès par le Nord du cratère) ;


Le communiqué préfectoral rappelle que l'accès aux sentiers suivants est interdit :

    - Pas de Bellecombe - Sentier KAPOR - Piton KAPOR à partir du sentier du Pas de Bellecombe.
    - Le public a interdiction de s’engager au-delà des limites provisoires qui sont matérialisées sur le sentier RIVALS.

 

Le préfet de La Réunion appelle les randonneurs à "faire preuve de la plus grande vigilance sur le massif du piton de la Fournaise en raison de la présence de coulées non refroidies et non stabilisées dans les zones interdites, présentant un risque important de dégazages nocifs pour la santé. Le balisage de sécurité est inexistant ou interrompu au-delà des limites autorisées, augmentant considérablement le risque de se perdre." Il précise également que le volcan est un milieu naturel, sujet à des changements météorologiques très rapides et parfois violents. Les recommandations relatives à la sécurité en montagne s’appliquent donc tout particulièrement.

Pour rappel, le Piton de la Fournaise est entré en éruption ce dimanche 11 septembre 2016, à 8h41. Le phénomène a duré une semaine.

   

Mots clés :

    Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !