MENU

Ça s'est passé un 18 octobre :

En 1685, Louis XIV met fin à l'édit de Nantes et interdit le protestantisme en France


Posté par
Le 18 octobre 1685, le royaume de France est sous le règne de Louis XIV. Ce dernier décide de mettre fin à l'édit de Nantes, promulgué par le roi de France Henri IV. Edit de tolérance, visait à mettre fin aux guerres de religion en octroyant une liberté de culte aux protestants.
Le 18 octobre 1685, le royaume de France est sous le règne de Louis XIV. Ce dernier décide de mettre fin à l'édit de Nantes, promulgué par le roi de France Henri IV. Edit de tolérance, visait à mettre fin aux guerres de religion en octroyant une liberté de culte aux protestants.

Cet édit mettait fin aux guerres de religion qui avaient ravagé le royaume de France durant la seconde moitié du XVIe siècle. Il instaurait également une tolérance des protestants, en leur accordant des droits de culte, civils et politiques. Louis XIV y met fin, 87 ans après que l'édit fût promulgué, au profit de l'édit de Fontainebleau.

Le Roi Soleil qui voue une grande place à la religion catholique, qui devient le seul culte autorisé en France, ne tolère plus les protestants sur le Royaume, et contraint les pasteurs à l'exil. "L'édit de Fontainebleau interdit le protestantisme, les temples et les écoles réformés doivent être détruits.  Les fidèles protestants sont eux obligés de rester" écrit le site Linternaute. Ces derniers subissent persutions et conversions forcées.

"Beaucoup partiront vers l'étranger, à Londres, Genève ou Amsterdam, privant la France d'une bonne partie de l'élite intellectuelle et économique", dont Denis Papin, le créateur de la machine à vapeur.  termine le site.

   

1 Commentaire(s)

Anna, Posté
Denis Papin na pas créer la première machine à vapeur, bien que c'est travaux ont été très utile par la suite.