MENU

Imaz Press photographie "les Fous" depuis 2000 :

PHOTOS: Ils ont gagné le Grand raid


Posté par
A partir de ce jeudi 20 octobre 2016, La Réunion va vivre au rythme des foulées des "Fous", qui se lanceront pour le Grand Raid. L'occasion de se rafraîchir la mémoire, avec des images des vainqueurs des 15 éditions précédentes, qui ont marqué les sentiers de La Réunion avec leurs chaussures de trail en plus de marquer les esprits. Imaz Press a replongé dans ses archives photos, pour mettre à l'honneur ces dingues qui courent en diagonale poursuivis par nos photographes depuis octobre 2000.
A partir de ce jeudi 20 octobre 2016, La Réunion va vivre au rythme des foulées des "Fous", qui se lanceront pour le Grand Raid. L'occasion de se rafraîchir la mémoire, avec des images des vainqueurs des 15 éditions précédentes, qui ont marqué les sentiers de La Réunion avec leurs chaussures de trail en plus de marquer les esprits. Imaz Press a replongé dans ses archives photos, pour mettre à l'honneur ces dingues qui courent en diagonale poursuivis par nos photographes depuis octobre 2000.

2015 : Antoine Guillon et Nuria Picas

Le Métropolitain Antoine Guillon inscrit pour la première fois son nom au palmarès du Grand Raid. Ovationné par le public su stade de la Redoute à Saint-Denis, il gagne enfin la diagonale des fous. Il espérait cette victoire depuis huit participations. L'Héraultais s'impose après 24 heures, 19 minutes et 21 secondes de course, ce qui lui permet au passage de remporter l'Ultra Trail World Tour. 4 heures 16 minutes et 26 secondes plus tard l'Espagnole Picas Nuria le rejoignait sur la plus haute marche du podium pour être sacrée reine du classement féminin.

2014 : François D'Haene et Nathalie Mauclair

Après avoir survolé l'édition 2013, le Lillois François D'Haene double la mise et s'offre un doublé incontesté, ce vendredi 24 octobre . Le coureur du Team Salomon a franchi la ligne d'arrivée au stade de la Redoute (Saint-Denis) à 22h56, après avoir avalé les 172,6 kilomètres du parcours en 24 heures, 24 minutes et 42 secondes. Dans sa foulée, Nathalie Mauclair, elle aussi sacrée l'année précédente,  réussi à conserver son titre et arrive en tête du classement féminin.

2013 : François D'Haene et Nathalie Mauclair

Après 22 heures 58 minutes et 8 secondes de course, François D'Haene inscrit son nom au palmarès de la Diagonale des fous, franchissant la ligne d'arrivée à la Redoute juste avant 22 heures le vendredi 18 octobre et détrônant ainsi Kilian Jornet. Le coureur du team Salomon, âgé de 27 ans, remporte une victoire sans aucune contestation, reléguant ses poursuivants à près de 2 heures derrière lui, après 164 kilomètres gérés de main de maître. Le tenant du titre et grand favori Kilian Jornet, touché au genou, n'aura pas pu défendre ses chances, cédant définitivement dans le col du Taïbit. Chez les féminines c'est Nathalie Mauclair qui remore la course

2012 : Kilian Jornet et Emilie Lecomte

Le jeune Espagnol Killian Jornet, 25 ans,remporté le samedi 20 octobre 2012 la 20ème édition du Grand raid. Il franchi la ligne d'arrivée au stade de la Redoute de Saint-Denis à 00 heures 33. Celui que l'on surnomme l'ultra-terrestre a avalé les 170 km du parcours, en franchissant les cirques et en escaladant 10 000 mètres de dénivelé positif, après plus de 26 heures de course. Il avait déjà gagné le Grand raid en 2010. Chez les féminines, Emilie Lecomte arrive à la Redoute ce samedi 20 octobre à 7 heures 03. À noter que la 20ème édition du Grand raid est endeuillée par la mort d'un conccurrent qui chute d'une falaise au lieu dit Col de Fourche sur le sentier Scout entre Roche plate et Ilet à Bourse

2011 : Julien Chorier et Karine Herry

Julien Chorier a remporte le Grand raid le vendredi 14 octobre 2011. Il arrive au stade de la Redoute de Saint-Denis à 21 heures 56 après avoir avalé les 163 km du parcours en 23 heures 56 minutes et 35 secondes. Karine Herry monte sur la plus haute marche du podium féminin

2010 : Kilian Jornet et Marcelle Puy

La Réunion découvre Killian Jornet, 23 ans. Le jeune champion espagnol remporte la 18 édition du Grand raid le vendredi 22 octobre 2010. Il a parcouru les 163,3 km du trajet allant du Sud au Nord en 23 heures 17 minutes et 26 secondes.  Alors que le parcours est plus long d'une vingtaine de kilomètres par rapport à 2009, il réussi l'exploit de réaliser un temps d'à peine une heure supérieur à celui de Julien Chorier vainqueur en 2009 (22 heures 9 minutes et 8 secondes). Marcelle Puy, la reine Marcelle, enlève haut la main la couronne de première féminine.

2009 : Julien Chornier et Emilie Lecomte

Julien Chorier gagné la 17ème édition du Grand raid le vendredi 23 octobre 2009. Il boucle les 150 km du parcours en 22 heures 09 minutes et 08 secondes. Chez les féminines, c'est Emlie Lecomte qui s'impose.

2008 : Pascal Parny et Marcelle Puy

Pascal Parny gagne l'édition 2008. Après avoir pris le départ au Cap Méchant Saint-Philppe le vendredi 24 octobre 2008 à 0 heure, il est arrivé au stade de la Redoute le soir même à 21 heures 40 minutes et 48 secondes. Il avait déjà éé sacré roi de la diagonale en 2001. Marcelle Puy l'accompagne sur le trône.

2007 : Thierry Chambry et Marcelle Puy

23 heures 33 minutes et 41 secondes, c'est le temps qu'il a fallu à Thierry Chambry pour inscrire son nom au palmarès des vainqueurs du Grand raid. Parti de Saint-Philippe le vendredi 19 octobre 2007 à 0 heure, il sera le seul des 2 000 participants à franchir la ligne d'arrivée le soir même à Saint-Denis. La première féminine, Marcelle Puy,  a effectué les 150 kilomètres de course et grimpé ses 9 000 mètres de dénivelé en 29 heures 5 minutes et 46 secondes

2006 : Vincent Delebarre, Christophe Jacquerod et Karine Herry

Vincent Delebarre et Christophe Jacquerod arrivent main dans la main et en tête et montent sur le podium des vainqueurs avec Karine Herry

2005 : Charles André Fontaine et Sandrine Béranger

Le Réunionnais Charles Fontaine remporte la 13ème édition de la Diagonale des Fous. Il est arrivé à stade de la Redoute à Saint-Denis au terme de 19 heures 49 minutes et 36 secondes de course qui l'on conduit de Saint-Philippe à Saint-Denis. Sandrine Béranger est sacrée championne chez les féminines

2004 : Richeville Esparon et Alexandra Rousset

Richeville Esparon, déjà vainqueur l'année précédente, réalise le doublé et s'impose en allant au bout de lui-même. Alexandra Rousset grimpe sur la plus haute marche du podium chez les féminines.

2003 : Richeville Esparon et Simone Kayser

Richeville Esparon gagne la 11ème édition du Grand Raid le vendredi 24 octobre 2003. Il  arrivé au stade de la Redoute aux environs de 22 heures au bout d’une course de 17 heures 52 minutes et 45 secondes. Il est à peine essoufflé. Simone Kayser s'impose chez les filles

2002 : Thierry Técher et Marcelle Puy

Thierry Técher et Marcelle Puy sont sacrés roi et reine d'un Grand raid endeuillé par la mort de deux concurrents. Le premier meurt d'un un arrêt cardiaque à Kerveguen et le second se tue en chutant de 50 mètres au Colorad oà une vingtaine de kilomètres de l'arrivée.

2001 : Pascal Parny et Corinne Favre

La diagonale des fous offre une couronne à Pascal Parny et Corinne Favre

2000 : Thierry Técher et Gilles Diehl. Corinne Favre

Le trio gagnant de cette édition du Grand raid est composé de Thierry Técher et Gilles Diehl. Corinne Favre

www.ipreunion.com

1 Commentaire(s)

RosaJ, Posté
Bien sympa votre album photos mais j'ai eu bien peur jusqu'à la photo...19/19...enfin une féminine....allez cher IPR un petit effort, un deuxième album avec les dames SVP ( on aurait préféré un album mixte, c'est toujours mieux en mixte non? ) - bises quand même!