MENU

La reine Marcelle Puy a abandonné la course à Mare à Boue :

Grand Raid 2016 - François D'Haene caracole en tête


Posté par
Le coup d'envoi du Grand Raid 2016 a été donné ce jeudi 20 octobre à 22 heures. Sous un ciel peu étoilé, les fous se sont élancés de la Ravine Blanche. En tête, François D'Haene, qui semble en bonne route pour un triplé. Celui qui a déjà remporté la Diagonale des Fous en 2013 et en 2014 a creusé la distance avec les autres candidats au bout de deux heures de course. Côté femmes, déception pour ceux qui espéraient la voir reprendre son titre : Marcelle Puy a abandonné la course à son arrivée sur le site de Mare à Boue. Souffrant de douleurs musculaires, elle n'a pas pu continuer son parcours. C'est la Suisse Andrea Huser qui est en première position du classement.
Le coup d'envoi du Grand Raid 2016 a été donné ce jeudi 20 octobre à 22 heures. Sous un ciel peu étoilé, les fous se sont élancés de la Ravine Blanche. En tête, François D'Haene, qui semble en bonne route pour un triplé. Celui qui a déjà remporté la Diagonale des Fous en 2013 et en 2014 a creusé la distance avec les autres candidats au bout de deux heures de course. Côté femmes, déception pour ceux qui espéraient la voir reprendre son titre : Marcelle Puy a abandonné la course à son arrivée sur le site de Mare à Boue. Souffrant de douleurs musculaires, elle n'a pas pu continuer son parcours. C'est la Suisse Andrea Huser qui est en première position du classement.

Après un duel au coude à coude durant les premières heures de la course, François D'Haene a distancé Freddy Thevenin. Le raideur, qui a déjà deux victoires de la Diagonale à son actif, semble bien parti pour remporter le titre de roi des fous une troisième fois. Au fil des heures, il a creusé l'écart avec les autres concurrents, avec près de 30 minutes d'avance sur les suivants à son arrivée à Cilaos. Quant à Antoine Guillon, vainqueur de l'édition 2015, il a rapidement chuté du trio de tête pour atterir à la neuvième place. Il est cependant remonté en sixième position juste avant le cirque de Cilaos. Et c'est le Réunionnais Guy Noel Lebon qui est le premier coureur local pour le moment !

Côté femmes, la suisse Andrea Huser a creusé l'écart dès le deuxième site de pointage. Si Marcelle Puy a fait un départ sans faute, elle s'est laissée rattraper par l'une des favorites de cette édition au niveau du deuxième site de pointage, celui de Notre Dame de la Paix. Mal en point, la reine péi du Grand Raid a indiqué souffrir de douleurs au genou et à la cuise à son arrivée sur le site de Mare à Boue. Ce qui a malheureusement conduit à son abandon.

La première féminine - qui a terminé cinquième à l'Ultra Trail World Tour 2015 - est suivie par Juliette Blanchet et Emma Roca.

Pas de chance donc pour les raideurs péi qui ont pourtant suscité un bel espoir au top départ. Si Freddy Thevenin, Guy Noel Lebon et Marcelle Puy ne sont actuellement pas dans le trio de tête dans leur catégorie, ils restent cependant les premiers locaux.

Comme à l'accoutumée, le départ a déclenché une belle euphorie. Concerts, feu d'artifices, applaudissements : un programme sympathique pour encourager les coureurs qui ont ensuite gravi les sommets dans le froid.

Autre abandon notable de cette édition : Pascal Blanc, un habitué de la course, qui a jeté l'éponge au Piton Textor, l'une des grandes étapes du Grand Raid.

La Mascareignes a également été lancée dans la soirée, à 3 heures du matin.

Celui qui remportera le Grand Raid 2016 est attendu dans la soirée de ce vendredi à La Redoute. Retrouvez son sacre en direct sur Imaz Press Réunion .

Pour revivre cette première folle soirée, c'est par ici.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !