PHOTOS-VIDEOS-AUDIO :

LIVE - Paul Vergès a rejoint sa dernière demeure, au cimetière paysager du Port


Publié / Actualisé
Ce mardi 15 novembre, La Réunion rend un dernier hommage à Paul Vergès. Les obsèques ont débuté peu avant 15 heures au Port. Le convoi a quitté la salle du Rwa Kaf, à Sainte-Suzanne, en fin de matinée. Le grand homme politique sera inhumé au cimetière paysager du Port. Une multitude d'anonymes et de personnalités remplissent les lieux, on dénombrerait près de 3000 personnes. Le cercueil de Paul Vergès a rejoint le caveau familial aux alentours de 16h30.
Ce mardi 15 novembre, La Réunion rend un dernier hommage à Paul Vergès. Les obsèques ont débuté peu avant 15 heures au Port. Le convoi a quitté la salle du Rwa Kaf, à Sainte-Suzanne, en fin de matinée. Le grand homme politique sera inhumé au cimetière paysager du Port. Une multitude d'anonymes et de personnalités remplissent les lieux, on dénombrerait près de 3000 personnes. Le cercueil de Paul Vergès a rejoint le caveau familial aux alentours de 16h30.

17h: C'est l'heure du dernier adieu à Paul Vergès

 

 

 

16h36: Le cercueil de Paul Vergès est amené dans le caveau. Les sirènes de bateau ont retenti, pour rendre un dernier hommage à Paul Vergès.

 

 

 

16h26: Les discours officiels s'achèvent. Gilles Leperlier demande au public de former une haie d'honneur pour permettre au cercueil de Paul Vergès d'être porté vers le cercueil familial

16h10: Françoise Vergès, fille de Paul Vergès, prend maintenant la parole, saluant ce père qu'elle a du "partager" avec les Réunionnais.

 

 

 

15h50: Elie Hoarau commence à s'exprimer et admet ne pas "se faire encore à l'idée de l'absence définitive de Paul"

 

 

 

15h40: Pierre Laurent, secrétaire national du parti communiste français, entame son discours en citant Jacques Brel : "il y'en a qui ont le coeur si large qu'on entre sans frapper"

 

 

 

15h39: Firmin Viry entonne "Valet valet", une chanson que Paul Vergès aimait fredonner

15h27: Ericka Bareigts, ministre des Outre-Mer se dirige maintenant vers la tribune. "La République perd un de ses fils", déclare-t-elle, avant de souligner l'importance de son combat pour l'égalité entre La Réunion et la métropole. "Il a obtenu l'égalité pour les prestations sociales et le Smic", rappelle-t-elle.

 

 

 

 

15h18: Thierry Foucault vient à son tour rendre hommage "au doyen du Sénat de la République".

 

 

 

15h10: Jean-Louis Lagourgue, vice-président du Conseil régional, s'avance maintenant sur l'estrade. Didier Robert est actuellement à Marrakech.

15h: C'est au tour de Nassimah Dindar, présidente du Conseil départemental, de prendre la parole. "J'ai toujours appelé Paul Vergès ainsi, "Président", commence-t-elle.

"J'ai beaucoup appris en écoutant Paul Vergès, raconte-t-elle. Cette voix me manque déjà"

 

 

 

14h55: Olivier Hoarau débute son discours, devant près de 3000 personnes, avec la lecture d'une lettre des Portois à Paul Vergès, revenant sur son action en tant que maire du Port. Il termine son discours par un "Salut Camarade".

14h53: La cérémonie débute avec une prise de parole de Gilles Leperlier, qui passe la parole à Olivier Hoarau, maire du Port.

14h46: Le cercueil de Paul Vergès vient d'être posé juste devant l'estrade où aura lieu la cérémonie, au son du Requiem de Mozart. La famille et les proches de Paul Vergès sont rassemblés autour du cercueil.

14h43: Devant le corbillard, qui n'arrive toujours pas à avancer, des dizaines de personnes portent des fleurs et des drapeaux rouges. Un grand portrait de Paul Vergès émerge de cette marée de drapeaux rouges.

14h33: Le convoi mortuaire est arrivé au cimetière paysager du Port

 

 

 

Le convoi peine à avancer tellement tant la foule est dense. Ils sont nombreux à vouloir toucher le corbillard, et à crier "Merci Monsieur Vergès" au passage de sa dépouille. L'Internationale continue d'être régulièrement reprise.

14h23: La foule est dense sur le parcours du convoi. Les rues du Port vibrent au rythme des  "Vive Vergès", certains n'hésitent pas à arrêter le convoi pour embrasser le corbillard. Du coup, la cérémonie, qui devait débuter à 14 heures, a pris du retard.

 

 

 

14h20: Le public a spontanément formé une haie d'honneur des deux côtés de l'allée principale du cimetière en attendant le convoi qui n'est pas encore arrivé.

14h: Au cimetière du Port, l'ambiance s'apparente plus à celle d'un meeting qu'à celle d'un enterrement.

Le public scande régulièrement l'Internationale, des "Vive Vergès", comme s'il allait monter à la tribune, ou encore le fameux slogan "Nou lé pa plis nou lé moin, Respekt a nou", qui avait été lancé à la tribune de l'assemblée nationale par Laurent Vergès en 1987, après la démission de Paul Vergès de son mandat de député, pour exiger l'égalité réelle entre La Réunion et la Métropole.

En parvenant à réunir plus de 2000 personnes ce mardi, Paul Vergès aura en quelque sorte réussi son pari de rassembler le plus grand nombre possible de Réunionnais, toutes convictions politiques et religieuses confondues, même après son décès.  Il était déjà arrivé à le faire de son vivant avec le Rassemnlement et Lalliance, qui rassemblait bien au delà des clivages politiques, au de-là de la mort, il semble continuer à délivrer ce message d'unité, qui défend qu'ensemble on ne peut faire que mieux.

13h46: Plusieurs artistes ont également fait le déplacement, dont Ti Fok, Firmin Viry et Danyel Waro. On compte plus de 2000 personnes actuellement au cimetière. Les officiels arrivent également en groupe.

 

 

 

13h42: Les Réunionnais continuent d'affluer pour assister aux obsèques de Paul Vergès

 

 

 

13h30: Le cortège arrive à pied près du cimetière paysager

 

 

13h20: Au cimetière, les anonymes qui n'ont jamais cotoyé Paul Vergès personnellement cotoient ceux qui le connaissaient bien. Avec tous le même objectif: lui rendre hommage.

C'est le cas de Maya Cesari, très émue, qui espère que "son grand sommeil nous réveille tous", et de Camille Dieudonné, pour qui "c'est un dieu qui meurt aujourd'hui'.

Pierre a lui aussi milité aux côtés de Paul Vergès. "J'ai toujours suivi la voix de Paul", clame-t-il :

13h15: Les médias sont nombreux au cimetière paysager, un dispositif impressionnant d'autant plus symbolique, quand on sait que Paul Vergès a longtemps été interdit d'antenne.

13h10: Le cortège est actuellement à l'allée Coco, près du banyan très cher à Paul Vergès. Au cimetière paysager, l'Internationale a été plusieurs fois reprise de manière spontanée. Une foule vêtue de rouge précède le convoi.

13h: Dans le rang des officiels qui assisteront à la cérémonie, on attend Ericka Bareigts, ministre des Outre-Mer, Said Ibrahim Fahmi, ministre d'Etat et garde des Sceaux de l'Union des Comores, Thierry Foucault, vice-président du Sénat, qui représente Gérard Larcher, président du Sénat, Eliane Assassi, présidente du groupe communiste républicain et citoyen au Sénat, Olivier Bancoult, qui représente le groupe des réfugiés des Chagos, Nassimah Dindar, présidente du conseil départemental, Jean-Louis Lagourgue, vice-président de Région, qui représente Didier Robert, Guo-Wei, consul général de Chine à La Réunion, Pierre Laurent, sécrétaire national du arti communiste Réunionnais, Elie Hoarau, du parti communiste réunionnais, ou encore le préfet Domique Sorain, le recteur, Velayoudom Marimoutou, Huguette Bello...

12h50: Alors que le cortège continue sa route, anonymes et personnalités se pressent déjà au cimetière paysager du Port. Pour beaucoup de personnes venus rendre hommage à Paul Vergès, l'événement est aussi l'occasion de recroiser des proches et connaissances que l'on n'a pas vu depuis longtemps. Parmi les personnalités qui ont fait le déplacement, Raymond Lauret, ancien premier adjoint de Paul Vergès, quand il était maire du Port, des représentants du monde culturel comme l'universitaire Raoul Lucas, ou encore Olivier Hoarau, maire du Port, accompagné de son conseil municipal.

Olivier Hoarau salue les combats menés par l'ancien maire, comme sa volonté de donner la place qu'il mérite au maloya. "On ne sera jamais habitué à vivre sans Paul Vergès, mais il faut continuer son combat", juge-t-il.

12h06: Le cortège circule actuellement sur la route du littoral, qui a été réouverte ce matin, après deux éboulements survenus ce lundi.

12h: Le convoi mortuaire a dépassé le Pont Pasteur, à Saint-Denis, un lieu symbolique puisque l'ancienne demeure de la famille Vergès se trouve à proximité. Située à l'angle de la rue de l'Est et du la rue Pasteur, elle a pendant longtemps été le siège du PCR et a servi de local au jounal Témoignages. Une longue file de véhicule et une dizaine de bus prennent part au cortège, encadré par les forces de l'ordre. Tous arborent ont un ruban rouge.

 

 

 

11h40: Le convoi continue sa progression sur la quatre voies, en direction du Port.

11h05 : Le cercueil de Paul Vergès, couvert d'un drap rouge, quitte la salle du Rwa Kaf. Il va rejoindre le corbillard, escorté par une haie d'honneur. Quelques centaines de personnes - proches, militants, hommes politiques - sont présents. Le convoi mortuaire s'apprête à traverser l'île, de l'Est à l'Ouest. Avec comme destination finale : le cimetière paysager du Port, où l'homme politique sera inhumé.

10h50: Ils étaient encore nombreux ce matin, à venir se recueillir devant la dépouille de Paul Vergès. Au micro de RTL Réunion, ils disent l'affection qu'ils portent à l'homme et le respect qu'ils portent à l'ancien dirigeant politique. A l'image de cet homme, qui n'a qu'un regret : que le Tram train n'ait pas pu voir le jour.

10h30: La ville du Port se prépare, avant l'arrivée du convoi mortuaire .  Les abords du cimetière paysager, où Paul Vergès sera inhumé à 14 heures, la circulation est déjà interdite. Des navettes gratuites ont été mises en place pour faciliter l'accès au cimetière. De nombreux Réunionnais, venus des quatre coins de l'île, ont d'ailleurs pris leurs dispositions pour arriver très tôt au Port. Même si aucune consigne n'a été donnée, ils sont nombreux à avoir choisi de se vêtir de rouge et de blanc.

Une journée de deuil

Pour rappel, Paul Vergès est décédé dans la nuit du vendredi 11 au samedi 12 novembre. Une veillée mortuaire a été organisée à Sainte-Suzanne, à la Salle du Rwa Kaf, au Bocage. Les obsèques sont prévues à 14 heures au cimetière paysager du Port. La commune a déclaré la journée de ce mardi comme "jour de deuil communal". Tout un dispositif a été mis en place pour le bon déroulement de ces funérailles.

www.ipreunion.com

   

Mots clés :

    Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !