La carrière doit alimenter le chantier de la NRL :

Bois-Blanc : Le commissaire enquêteur donne un avis favorable


Publié / Actualisé
Sans réelle surprise, un avis favorable a été émis par le commissaire enquêteur concernant l'ouverture de la carrière de Bois-Blanc. Pour rappel, une enquête publique a été menée auprès des contribuables à L'Étang-Salé, Saint-Leu et aux Avirons. Les habitants pourront prendre connaissance de l'avis dans les prochaines heures de la journée. La carrière doit alimenter en roches massives le chantier de la nouvelle route du Littoral.
Sans réelle surprise, un avis favorable a été émis par le commissaire enquêteur concernant l'ouverture de la carrière de Bois-Blanc. Pour rappel, une enquête publique a été menée auprès des contribuables à L'Étang-Salé, Saint-Leu et aux Avirons. Les habitants pourront prendre connaissance de l'avis dans les prochaines heures de la journée. La carrière doit alimenter en roches massives le chantier de la nouvelle route du Littoral.

Sans réelle surprise, l'avis a été tranché. Le commissaire enquêteur s'est prononcé en faveur de l'ouverture de la carrière de Bois-Blanc. Elle devrait alimenter en roches massives le chantier de la NRL. Les contribuables pourront consulter le document dans les prochaines heures. Il sera disponible en mairie et à la sous-préfecture de Saint-Paul et pourra égalment être consultable en ligne sur le site de la préfecture.

  • Certaines réserves ont cependant nuancé cet avis favorable avec des conditions suspensives à respecter, que nous retranscrivons en intégralité ci-dessous : 

- Engagement à effectuer des carottages démontrant que les capcités de la carrière correspondent aux coulées de roches massives annoncées.

- Engagement à effectuer une démonstration des effets réels (bruit, vibration) des tirs de mines, et d'engins de chantier bruyants, par un essai public sur site, avant le début des travaux de la carrière.

- Engagement à faire valider par les services officiels, la profondeur maximale de la fosse garantissant que la nappe phréatique d'intérêt stratégique ne peut être polluée par la carrière.

- Engagement à mettre en place, avant et pendant les travaux, dans un rayon important (d'au moins 1000 m), de nombreux moyens de contrôle et d'alerte, concernant le bruit, les poussières et les vibrations.

- Engagement à stocker le nitrate d'ammonium, dans des conditions (sécurité du site et incendie, quantité, confinement) garantissant une sécurité absolue.

  • La commission d'enquête a aussi insité sur l'application des recommandations essentielles suivantes :

- Rendre compatible le projet avec les textes réglementaires, notamment le Scot et le Plu et le Sdage.

- Améliorer la sécurité routière de l'éhangeur sur la RN1, par une signalisation renforcée.

- Préserver l'aspect paysager, en conservant tout ou partie de la palmeraie.

- Limiter drastiquement, voire supprimer, l'utilisation des microcoupures.

  • À ces multiples recommandations, s'en rajoutent d'autres formulées par la commission d'enquête :

- Mise en place d'une instance de concertation pour étudier comment limite les effets anxiogènes des tirs. 

- Création d'un comité de suivi épidémiologique pour prendre en compte les inquiétudes de la population et les craintes du corps médical.

- Création d'un fond de compensation.

Pour rappel, cette enquête publique a été ouverte du 5 septembre au 6 octobre. Les habitants de Saint-Leu, des Avirons ainsi que de l'Étang-Salé ont été appelés à s'exprimer sur le potentiel futur chantier. Trois commissaires enquêteurs ont recueilli les avis de la population afin de rendre leur décision. Pour rappel, Imaz Press s'était rendu incognito à l'enquête menée à Saint-Leu qui était sur le point de se clôturer. Le rôle "indépendant et impartial" du commissaire enquêteur avait été mis en doute par plusieurs témoignages.

   

14 Commentaire(s)

CHABAN, Posté
Merci pour la réponse

Tant mieux si c'est la même IP, qu'il /elle n'hésite pas à poster, il manque des moments de poésie dans la journée.
Sissi974, Posté
Le combat n'est pas terminé, ceux qui disent de l'ouvrir, zot y habite pas le quartier ou alors nana l'argent la dessous, alors zot y enfout' de la vie des autres, résistez, n'abandonnez pas, c'est votre avenir qui se joue, avec le pouvoir des décideurs. Affaire à suivre .....
CHABAN, Posté
Alors c'est la même IP pour les posts précédents ? (Et oui, c'est toujours la même IP. Il ou elle ne peut s'en empêcher ;-) webmaster ipreunion.com)
Rhserg, Posté
l'avis d'un seul mec (probablement acheté) contre l'avis de toute une population, c'est vraiment du n'importe quoi !
Maquefai, Posté
Je ne sais pas si les gens se rendent compte du nombre de rotation de camion benne ? Les commissaires
n'habitent pas sur l'île ce n'est pas possible de valider un truc pareil.
HENRI, Posté
Tout ce cinéma pour rien , on perd du temps et c'est la sécurité des Réunionnais qui doit primer , alors ne perdons pas plus de temps dans la gestion de ce problème et ouvrons cette carrière
Gregory, Posté
Très bonne nouvelle, maintenant que tout un chacun repect cette avis que nous puissions avancer
L'zor, Posté
Un gros foutage de gueule... Mais on s'en doutait, les enjeux dépassent la Réunion...
Brice, Posté
Des journalistes orientés, et influencés qui dénoncent la partialité d'un agent de l'État?
Antoine, Posté
Ben vivement qu'elle ouvre! On entendra moins parlé!
LOOOOL, Posté
ALLEZ ROUV CA MAINTENANT ET VITE !
Populiste, Posté
encore une fois, ca donne envie de renverser la table
Ludi, Posté
voilà Thierry il faut admettre que tu as tord, que vas tu encore nous sortir
CHABAN, Posté
Je suis très très surpris. On est mercredi ?