Les 29 candidates seront à La Réunion fin novembre :

Miss Réunion s'envole pour Paris


Publié / Actualisé
Ambre N'guyen, élue Miss Réunion 2016 le 27 août dernier, quitte son île, demain, mercredi 16 novembre au soir pour Paris où elle rejoindra l'encadrement de l'élection Miss France et les 29 autres candidates Miss France 2017. L'ensemble des candidates viendront ensuite à La Réunion fin novembre our des séances photos et pour le tournage du clip de présentation des prétendantes. Après cette semaine, les miss seront de retour à Montpellier pour préparer la finale Miss France 2017 du samedi 17 décembre à l'Aréna de Montpellier, en direct sur TF1 et sur Antenne Réunion.
Ambre N'guyen, élue Miss Réunion 2016 le 27 août dernier, quitte son île, demain, mercredi 16 novembre au soir pour Paris où elle rejoindra l'encadrement de l'élection Miss France et les 29 autres candidates Miss France 2017. L'ensemble des candidates viendront ensuite à La Réunion fin novembre our des séances photos et pour le tournage du clip de présentation des prétendantes. Après cette semaine, les miss seront de retour à Montpellier pour préparer la finale Miss France 2017 du samedi 17 décembre à l'Aréna de Montpellier, en direct sur TF1 et sur Antenne Réunion.

Ambre N'guyen, élue Miss Réunion 2016 le 27 août dernier, quitte son île, demain,  mercredi 16 novembre au soir pour Paris où elle rejoindra l'encadrement de l'élection Miss France et les 29 autres candidates Miss France 2017.  A Paris, elle prendra part à une semaine de préparation, rythmée par les photos, tournages et conférence de presse.

Les Miss à La Réunion du 24 novembre au 2 décembre

Les 30 candidates, accompagnées du staff Miss France Organisation et TF1, ainsi que de plusieurs journalistes de la presse nationale, viendront à La Réunion du 24 novembre au 2 décembre pour des photos et des tournages un peu partout dans l'île.

Pour l'IRT, c'est un véritable événement qui se prépare : "recevoir le tournage de Miss France à La Réunion est la possibilité de poursuivre le déploiement médiatique de la destination au niveau national", indiquait l'IRT dans un communiqué, lorsque La Réunion a été choisie, en juin dernier. Un hashtag, consacré à cette opération, a même été créé pour l'occasion  : #missalareunion.

L'an dernier, les candidates étaient partie à Tahiti pour faire leur présentation.  Ce n'est pas la première fois que les miss viennent à La Réunion. Mais en 2005, leur passage avait fait scandale : sur une photo de groupe, une miss avait fait un doigt d'honneur.

www.ipreunion.com

 

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !