Ça s'est passé un 28 novembre :

1942 - La ville du Port est bombardée, La Réunion est libérée


Publié / Actualisé
Le 28 novembre 1942, en plein contexte de seconde guerre mondiale, La Réunion est libérée par les Forces françaises Libres. Elles arrivent à bord du contre-torpilleur "Le Léopard". La libération du Port entraîne le ralliement de l'île à la France combattante du général De Gaulle.
Le 28 novembre 1942, en plein contexte de seconde guerre mondiale, La Réunion est libérée par les Forces françaises Libres. Elles arrivent à bord du contre-torpilleur "Le Léopard". La libération du Port entraîne le ralliement de l'île à la France combattante du général De Gaulle.

C'est une belle page de l'histoire de La Réunion qui s'écrit le 28 novembre 1942 : alors que la ville du Port est sous le joug du gouverneur Aubert qui empêche l'accès de tout bateau aux bassins portuaires, les hommes du "Léopard" bombardent le quartier de la Butte.

Le journal Témoignages indique qu'un nouveau bombardement survient en fin de journée. Lorsque la voie fut libre, les occupants du contre-torpilleurs envahissent la ville du Port. Ce qui entraîne le ralliement de La Réunion aux Forces Françaises libres.

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !