2e journée de visite pour la présidente du FN :

Marine Le Pen rencontre André Thien Ah Koon et Ibrahim Patel


Publié / Actualisé
Marine Le Pen poursuit sa visite à La Réunion, ce lundi 28 novembre 2016. Arrivée la veille sur l'île, elle a rencontré le maire du Tampon, André Thien Ah Koon, ce matin, avant de s'entretenir avec Ibrahim Patel, fraîchement réélu à la tête de la Chambre de commerce et d'industrie de La Réunion (CCIR).
Marine Le Pen poursuit sa visite à La Réunion, ce lundi 28 novembre 2016. Arrivée la veille sur l'île, elle a rencontré le maire du Tampon, André Thien Ah Koon, ce matin, avant de s'entretenir avec Ibrahim Patel, fraîchement réélu à la tête de la Chambre de commerce et d'industrie de La Réunion (CCIR).

André Thien Ah Koon est le seul élu a avoir accepté de la rencontrer. Marine Le Pen n'a par exemple pas été reçue par le maire de Saint-Louis, où elle s'est rendue hier, pour partager un repas dans un temple tamoul.

Ibrahim Patel est quant à lui le seul président de chambre consulaire à s'entretenir avec la présidente du Front national (FN). Ni le président de la Chambre de métiers et de l'artisanat, Bernard Picardo, ni le président de la Chambre d'agriculture, Jean-Bernard Gonthier, n'ont souhaité échanger avec Marine Le Pen.

 

 

 

Ibrahim Patel, déjà englué dans les polémiques liées à sa réélection à la tête de la CCIR, explique avoir évoqué les questions économiques, même si ce n'est pas sur cette thématique que Marine Le Pen est la plus à l'aise.

"On a établit un langage commun"

A l'issue de cette entrevue, le président de la CCIR a confié avoir eu une discussion "franche", "courtoise" et même "constructive" sur des sujets tels que l'octroi de mer, le chômage ou encore le RSI.

Il assure que s'il a reçu Marine Le Pen, c'est parce qu'il s'est donné comme consigne de recevoir "tous les candidats qui en feront la demande".

 

 

Ce matin, invitée à s'exprimer sur la victoire de François Fillon à droite, et ce qui la différenciait du futur candidat des Républicains, Marine Le Pen expliquait être pour un "patriotisme économique".

www.ipreunion.com

   

Votre avis nous intéresse, soyez le premier à vous exprimer !

Illustration : Kwa Films

Kwa Films

30 reportage(s)
Kwa films

Sudel Fuma, héros créole

Kwa Films

"Gangster Project" à Cape Town

Kwa Films

Talents La Kour, le making-off...