MENU

Marine Le Pen, ses partisans et les journalistes de La Réunion :

Une presse indépendante, c'est si dérangeant que ça ?


Posté par
A La Réunion depuis dimanche 27 novembre 2016, Marine Le Pen enchaîne les visites mais aussi les rencontres avec la presse ainsi que les plateaux télé et radio. Alors qu'il y a encore quelques années, ses déplacements, comme ceux de son père, étaient boudés, critiqués et chahutés, les Réunionnais semblent désormais de plus en plus nombreux à afficher leur soutien à la candidate frontiste. Au point de critiquer les journalistes qui osent lui poser des questions "dérangeantes" ou lui couper la parole. Bref, qui osent faire leur travail.
A La Réunion depuis dimanche 27 novembre 2016, Marine Le Pen enchaîne les visites mais aussi les rencontres avec la presse ainsi que les plateaux télé et radio. Alors qu'il y a encore quelques années, ses déplacements, comme ceux de son père, étaient boudés, critiqués et chahutés, les Réunionnais semblent désormais de plus en plus nombreux à afficher leur soutien à la candidate frontiste. Au point de critiquer les journalistes qui osent lui poser des questions "dérangeantes" ou lui couper la parole. Bref, qui osent faire leur travail.

Marine Le Pen, comme tous les politiques, utilise les médias pour faire sa communication, faire connaître ses idées et récolter des voix, et elle est dans son rôle.

Le problème, c'est qu'alors qu'elle se plaint du traitement médiatique réservé au FN, son parti n'a en revanche pas jugé utile de donner un programme clair de sa visite à La Réunion aux médias locaux.

Cache cache

Le 22 novembre, soit 5 jours avant son arrivée, même la date de sa venue n'était pas certaine. Son arrivée n'a été confirmée que le jeudi 24 et de rares informations sur son emploi du temps sont parvenues le vendredi 25.

Qu'importe, les médias locaux ont malgré tout été au rendez-vous. Mais là encore, pas facile de faire son travail, comme en témoigne cette vidéo filmée au Tampon. Alors que des journalistes de médias nationaux ont été invités à assister à l'entrevue avec André Thien Ah Koon, maire du Tampon, et Marine Le Pen, tous leurs confrères locaux sont restés sur le carreau.

 

 

"Journalisme bashing"

Après avoir rencontré le maire du Tampon ou encore Ibrahim Patel, le président de la CCIR, Marine Le Pen a également été invitée sur les plateaux d'Antenne Réunion, Réunion Première et Radio Freedom. Rien de plus normal : le rôle des médias est de donner la parole à toutes les tendances politiques, que ce soit à La Réunion ou en Métropole. Mais les journalistes qui ont "osé" l'interroger et "la couper", se sont attirés les foudres de certains auditeurs et télespectateurs. Imaz Press a demandé à ses confrères ce que leurs inspiraient les réactions virulentes des Réunionnais, suite à leur interview de Marine Le Pen.

Antoine Forestier est celui qui a été le plus vivement critiqué après son interview sur Antenne Réunion, dimanche 27 novembre. Certains allant même jusqu'à demander son licenciement. Pourtant, "je lui ai notamment posé la même question qu'à Alain Juppé, à savoir, pourquoi elle ne venait à La Réunion qu'en période d'élections". Et à ce moment-là personne n'avait trouvé à redire sur sa prestation.

Après son interview sur les ondes de Freedom, mardi 29 novembre, Charles Luylier dénonce quant à lui un "journalisme bashing". Or, "que ce soit Marine Le Pen ou un autre, on ne peut pas les laisser parler pendant des heures alors qu'on a un timing à respecter et beaucoup de sujets à aborder, il faut bien les couper !"

 

 

 

Valérie Filain, qui a reçu Marine Le Pen lundi 28 novembre, sur Réunion Première le rappelle : une interview politique ne s'improvise pas : "Les électeurs disent souvent que les politiques font des promesses en l'air, et bien justement, nous leur demandons comment ils comptent les réaliser concrètement. Pour cette interview par exemple, j'ai passé la journée de dimanche à faire des recherches, pour avoir des chiffres en tête et pouvoir, si nécessaire, mettre la candidate face à ses contradictions. Contrairement à ce que certains semblent penser, se préparer à monter sur le plateau ne se résume à quelques minutes de maquillage".

Des journalistes "irrespecteux" ?

Si Marine Le Pen est dans son rôle en critiquant les journalistes qui la mettent en difficulté, les réactions des auditeurs, des télespectateurs, ou des internautes sont, elles, plus surprenantes.

Déjà il y a les critiques sur le niveau des journalistes de La Réunion, présentés comme moins bons ou objectifs que leurs confrères de Métropole.

Plus globalement, n'en déplaise à certains, les journalistes ne sont pas là que pour "laisser les gens parler", surtout quand les personnes interviewées disent des choses inexactes, fausses, ou répondent volontairement à côté, pour éviter un sujet qui les dérange. Qu'il s'agisse de Marine Le Pen ou d'autres interviewés.

Si l'on veut entendre une personnalité politique sans qu'elle soit coupée, il suffit d'aller écouter l'un de ses discours, d'assister à l'un de ses meetings, comme celui organisé par le FN lundi soir, à La Réunion. Si l'on veut que les vidéos, les sons ou les articles sur Marine Le Pen ne relayent que sa vision, sans vérification et sans contradiction, il suffit de se documenter sur le site de son parti. Bref, si l'on veut de la communication du FN, il ne faut pas ouvrir un journal indépendant, cliquer sur un site d'information web, écouter la radio ou regarder la télévision.

Il y aura toujours des gens pour dire que les médias sont des vendus, qu'ils sont pro-ci ou anti-ça. D'ailleurs, tout le monde le sait, Imaz Press est à la fois la voix du PCR, de Thierry Robert, du système "UMPS", du grand capital, des syndicalistes et de Didier Robert. Ah non, pas lui, pardon, il ne nous invite pas à ses conférences de presse.

www.ipreunion.com

   

18 Commentaire(s)

Mi FA, Posté
Et vous savez que pendant qu'elle faisait sa promo à La Réunion (en pillant d'ailleurs le programme de Jean-Luc Mélenchon sur l'économie de la mer) elle aurait dû être à son poste au Parlement Européen, où on votait sur les graves traités transatlantiques ?
Ti Filou, Posté
"les journalistes ne sont pas là que pour "laisser les gens parler"", Alors pourquoi inviter des gens sur vos plateaux ?
Pourquoi préparer 50 questions alors que vous n'aurez pas le temps de les poser ?
Pourquoi lorsqu'une réponse ne correspond pas à vos attentes vous insistez jusqu'à ce que la personne, soit vous envoie bouler soit disent ce que vous avez envie d'entendre ?
Vous pensez donc que nous simple téléspectateur, auditeur, lecteur nous ne sommes pas en mesure de démailler le vrai du faux de nous faire notre propre avis ? En gros vous nous prenez pour des débiles et donc vous orientez notre façon de penser ! Voila le manque d'indépendance de la presse.

Quand on regarde un débat télévisé et que l'invité vient du monde économique, politique, religieux, sportif c'est tout le temps la même chose : Le journaliste coupe la parole, oriente, délivre la question et la réponse dans la même phrase sans attendre que l'invité réponde, donc je repose ma question : Pourquoi invitez vous des gens sur vos plateaux, si vous avez vos réponses ?

Pour la presse écrite c'est pareil quand la réponse ne vous plaît pas vous déformez cette réponse voir inventez votre pseudo réalité

Voila ce que la majorité des gens vous reprochent, maintenant si cela touche votre "ego" j'en suis désolé mais vous devez vous poser les bonnes questions sur votre façon de faire votre métier et de délivrer la bonne information, même si elle vous déplaît ou ne corresponds pas à vos orientations politique, religieuse etc.
Olive, Posté
Pauvre France !
Les arguments genre : nous avons essayé la gauche, la droite, ca ne marche pas... essayons le FN me font penser à un malade qui à force de changer de traitements pense finalement au suicide !
Si vous pensez que le FN et son programme sauvera les pauvres, vous vous mettez le doigt dans l’œil !
Le Pen est une opportuniste de la politique capable d'utiliser tout et n'importe quoi pour monter dans les sondages. Un coup à gauche un coup à droite, suivant l'humeur de l'opinion. C'est ce qu'on appelait autre fois de la démagogie, aujourd'hui populisme.
Le pire c'est que je pensais que les français étaient plus intelligents que ça, je suis déçu !
Anne O'Nyme, Posté
Mettre quelqu'un devant ses contradictions n'implique pas de le couper toutes les deux minutes. Et ça ne concerne pas que Le Pen. Je ne regarde plus aucune émission politique à cause de ça.
Les journalistes savent prendre des notes, non ? Écoutez, mettez sur papier ce qui coince et reprenez-les APRÈS.
Philou , Posté
Moi je suis pour le changement radicale !!
J'ai 41 ans de cotisation !! Et 139 trimestre !
Je me suis fait opéré ici à La Réunion mais l'opération C compliqué infection je suis aujourd'hui en incapacité total De travail ! Je suis attisant depuis 11 ans je travail seule comme Plombier aujourd'hui je touche 733 euros par mois !
Je continue à payer RSI et autre charge
Je n'est pas le droit de fermer entreprises !
Je suis français j'aime la France mais la France d'aujourd'hui je n'en veux plus moi aussi estimé avoir servi la France C longue année ! Mais on ma mi dans les oubliettes ! Je comptent mieux nos pauvre retraité qui on travaillez toutes leur vie pour toucher au finale moin qu'un migran le racisme et pas une histoire de couleur !! Mais d'injustice !!
La gauche la droit ou la droit la gauche C comme Saint Louis coup Mr Emilcaro ou Mr Hoareau
Des personne que l'on mais au placards. Et que l'on resort tous les 5 ans ou 7 ans
Ponpidou Giscard Miteran Chirac Sarkozy Holande il on tous dis MOI QUANT JE SERAI PRÉSIDENT ??
On veut du changement
Vive Mme Lepen
Philou , Posté
Moi je suis pour le changement radicale !!
J'ai 41 ans de cotisation !! Et 139 trimestre !
Je me suis fait opéré ici à La Réunion mais l'opération C compliqué infection je suis aujourd'hui en incapacité total De travail ! Je suis attisant depuis 11 ans je travail seule comme Plombier aujourd'hui je touche 733 euros par mois !
Je continue à payer RSI et autre charge
Je n'est pas le droit de fermer entreprises !
Je suis français j'aime la France mais la France d'aujourd'hui je n'en veux plus moi aussi estimé avoir servi la France C longue année ! Mais on ma mi dans les oubliettes ! Je comptent mieux nos pauvre retraité qui on travaillez toutes leur vie pour toucher au finale moin qu'un migran le racisme et pas une histoire de couleur !! Mais d'injustice !!
La gauche la droit ou la droit la gauche C comme Saint Louis coup Mr Emilcaro ou Mr Hoareau
Des personne que l'on mais au placards. Et que l'on resort tous les 5 ans ou 7 ans
Ponpidou Giscard Miteran Chirac Sarkozy Holande il on tous dis MOI QUANT JE SERAI PRÉSIDENT ??
On veut du changement
Vive Mme Lepen
Baby, Posté
Vs allez tous goûter Marine Lepen en 2017 bravo!! Marine
Jonathan, Posté
moi aussi je suis d'accord avec cette idée que l'interview de la candidate à été mal diriger par les journaliste des deux médias réunionnais, trop de coupure incessante partant sur des questions parfois sans intérêts, et au final cela aboutit à une communications floue ou riens de concrets puissent émergés.
Georges , Posté
Marine Lepen Est La seule irrespectueuse dans cette histoire rien qu'en venant ici ! En plus elle dirige nos journalistes , bon vent pff
Gramounfm, Posté
Je ne sais pas si on peut parler de presse "indépendante" à la Réunion, mais une chose est sûre, elle brille par son incompétence. Ce ne sont pas l'insolence, l'irrespect ou encore l'arrogance qui font une bonne interview.
Mouais, Posté
Aucune press n'est réellement indépendante sur l'île de la Réunion.
Il suffit juste d'être spectateur non Public ou Lecteur de média, pour ce rendre contre des orientations de chacun.
Par ailleurs il y a 30 ans ce problème existé déjà sur l'île, cette video de TELE FREEDOM ou Camille Sudre en parle ouvertement nous fait comprendre bien des choses: https://www.youtube.com/watch?v=a_KqX8c3Rjo
LOL, Posté
Je ne suis absolument pas d'accord avec l'argumentaire de Madame Filain !! lors des interviewes, la chose la plus récurrente qui ressortait, c'était les "casseroles" de son père (qui était plus qu'anciennes), les questions étaient posé sans fil conducteur ! c'est à dire que les questions des journalistes pouvaient aller sur des questions sociétales et 1 secondes après sur ses visites antérieures à la Réunion pour être bref, pour moi , le ton, l'arrogance et le manque de respect sont évident et je vous jure que je regarderai un prochain débat télévisé avec un autre personnage politique et nous constaterons les différences de traitement ! Marine LE PEN doit avoir le même égard que tout les autres candidats ! et pour finir, j'espère qu'elle sera notre prochaine présidente ! dernier message à tous les journalistes : dans le futur, soyez impartials et neutres svp merci
CHABAN, Posté
TAGOUN
Je suis de votre avis.

Les journalistes d'une manière générale méritent leur sort.

Imaz, Quotidien et radio 1ere sont les seuls à honorer votre profession.

Pour les autres i fait pitié, faut pas s'étonner que les théories du complot prospèrent !

Pour la région, j'attends avec impatience le jour il faudra avoir la même coupe de cheveux que notre humble et vénérable président !

Ps est-il normal d'avoir en l'espace de 2 heures sur la même chaîne de télé une pub pour la NRL ?
PapangR, depuis son mobile, Posté
Si La presse était indépendante à La Réunion ca se saurait. Entre le Jir qui touche des chèques de la région, le Quotidien qui se fait grassement soigner par La mairie de Saint-Denis, Antenne aux mains d'un groupe industriel,... personne n'est prêt à faire son job et dénoncer la magouille générale qui sévit sur l'île. Avant de juger ailleurs, il faudrait déjà faire un sérieux ménage sur cette île corrompue.
Aterla, Posté
"Plus globalement, n'en déplaise à certains, les journalistes ne sont pas là pour "laisser les gens parler",
Sidérant...

Par contre je pense que ceux qui s'offusquent des vilaines manières du journaliste sont un peu en retard: cela fait plusieurs années que les journalistes ont décidé d'interrompre leurs interviewés. Pour ces journalistes, c'est une façon facile et pas chère d'apparaître "rebelle" et "moderne", confondant irrévérence avec irrespect. (Bonjour Aterla, la citation exacte et complète à laquelle vous vous référez est "Plus globalement, n'en déplaise à certains, les journalistes ne sont pas là que pour "laisser les gens parler", surtout quand les personnes interviewées disent des choses inexactes, fausses, ou répondent volontairement à côté, pour éviter un sujet qui les dérange. Qu'il s'agisse de Marine Le Pen ou d'autres interviewés." - webmaster ipreunion.com)
Alé cachiette don, Posté
Jean, retourne vite te cacher et amène la mère Le Pen avec toi
Jean, Posté
Une presse indépendante c'est un mythe, les gens ne sont plus dupes. Ayez au moins un peu d'humilité pour le reconnaître. Cette article écrit après coup montre très bien que vous avez pris un grand coup dans votre légitimé et que vous essayez de la récupérer en essayant de nous expliquez que "oui...main non".
TAGOUN, Posté
Bien sûr que les journalistes doivent faire leur travail ! quelle question IMAZ ! mais qu'ils soient aussi incisif avec TOUS les personnages politiques qu'ils interviewent si si et ce n'est pas toujours le cas certains interviewés bénéficient d'une mansuétude suspecte. Lors des dernières élections régionales certaines questions "dérangeantes" n'ont jamais été posées à des candidats pays ! alors pour que les journalistes ne soient plus critiqués ils n'ont qu'à bien faire leur métier ou se reconvertir en animateur de supermarchés.